Vous êtes ici

Comment comprendre sa facture de gaz ?

GAZ MOINS CHER
09 73 72 25 00 (Selectra - du lundi au vendredi de 8H à 21H et le samedi de 9H à 18H)
demandez à être rappelé gratuitement par un conseiller

La facture de gaz naturel est envoyée par votre fournisseur au format papier par la Poste ou au format digital par mail, tous les mois, tous les deux mois ou tous les six mois. Ce document, qui représente de façon tangible votre lien à votre fournisseur, présente le prix du gaz, lequel est composé de deux parties :

  • le prix de l'abonnement, ou la partie fixe de la facture ;
  • le prix de la consommation, qui correspond au prix du kWh de gaz multiplié par le volume de kWh consommés.

La facture de gaz comporte une série de taxes, qui représentent environ 20% de la facture finale.

  • la TVA à 20% sur le montant des consommations, incluant les autres taxes (CTSSG, CSPG, TICGN), et à 5,5% sur le montant de l'abonnement et la CTA ;
  • la TICGN, ou Taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel ;
  • la CTA, une taxe destinée à financer le régime spécial de retraite des retraités des Industries Electriques et Gazières ;
  • la CTSSG, ou Contribution au tarif spécial de solidarité gaz ;
  • La CSPG, ou Contribution au service public du gaz.
 

La facture de gaz naturel est conditionnée par trois éléments : le tarif (correspondant à votre volume de consommation), la zone tarifaire du foyer, et l'offre à laquelle vous avez souscrit.

Impact du tarif, de la zone d'habitation et de l'offre souscrite sur le prix
  Tarif (classe de consommation) Zone tarifaire Offre souscrite
Prix de l'abonnement (part fixe de la facture) X   X
Prix du kWh de gaz naturel (conditionne le prix de la consommation) X X X

Les déterminants de la facture : l'offre souscrite

Les consommateurs de gaz naturel ont le choix entre les tarifs réglementés, proposés uniquement par le fournisseur historique Engie (ex-GDF Suez) et fixés par l'Etat, et les offres dites "de marché", proposés par l'ensemble des fournisseurs. Certaines offres concurrentes aux tarifs réglementés sont plus avantageuses, car elles comportent une réduction sur le prix du kWh.

  Abonnement HT Prix du kWh HT L’avantage En savoir plus

eni astucio eco

Offre Astucio Eco

Identique au tarif réglementé

- % de remise par rapport au tarif réglementé. Pas d'augmentation des prix pendant 4 ans. Prix révisables à la baisse à date anniversaire du contrat en cas de baisse des tarifs réglementés.

Une réduction très compétitive sur le long terme grâce à un prix du kWh HT moins cher que le tarif réglementé.

Appeler/être rappelé

Fiche offre


Offre Directe

Identique au tarif réglementé

- % de remise par rapport au tarif réglementé

Possibilité d’une offre duale avec - % de remise sur le prix du kWh d’électricité par rapport à EDF.

Appeler/être rappelé

Fiche offre

Le changement de fournisseur est le moyen le plus simple pour faire baisser sa facture de gaz naturel. Il s'agit d'une démarche rapide, simple et sans risque.

  • Toutes les offres de gaz adressées aux particuliers et aux petits professionnels sont sans engagement : elles peuvent être résiliées à tout moment sans frais pour revenir au tarif réglementé.
  • Tous les fournisseurs fournissent rigoureusement le même gaz : en effet, tous les Français sont branchés sur le même réseau de gaz, géré par GRDF (le gestionnaire de réseau mandaté par un contrat de délégation de service public), à l'exception des habitants des zones des entreprises locales de distribution. La qualité du gaz est donc assurée par GRDF sans distinction de fournisseurs. GRDF prend également en charge le dépannage et les prestations techniques (ouverture de compteur, raccordement,etc.) pour tous les fournisseurs.
  • Changer de fournisseur est rapide et n’entraîne pas de coupure de gaz. Aucune intervention n’est nécessaire, tout se fait par téléphone.

Les déterminants de la facture : la classe de consommation

cuisson gaz

En fonction de leur usage du gaz, les consommateurs de gaz particuliers entrent dans l'une des quatres catégories suivantes :

  • Base : moins de 1000 kWh de gaz consommés par an. Seuls les usagers n’utilisant le gaz que pour la cuisine sont abonnés en Base. C’est la classe de consommation pour lequel l’abonnement est le moins cher. Le prix du kWh en option Base est en revanche plus élevé que pour les consommations plus importantes, mais les factures de gaz des abonnés en Base restent plutôt légères.
  • B0 : de 1000 à 6000 kWh de consommation annuelle de gaz. Cette consommation correspond à un usage du gaz pour la cuisson et pour l’eau chaude sanitaire.
  • B1 (de 6 000 à 30 000 kWh par an) et B2i (de 30 000 à 150 000~300 000 kWh par an, la borne maximale dépendant de la répartition hiver/été de la consommation). Les tarifs B1 et B2i correspondent à un usage du gaz pour le chauffage et l’eau chaude et/ou la cuisson. Les factures de gaz en B1 et B2i sont équivalentes car leurs grilles tarifaires sont identiques.
Prix du kWh et de l'abonnement aux tarifs réglementés
Tarif Abonnement (euros TTC/an) Consommation (euros TTC)
Base (conso<1000 kWh/an)     / kWh
B0 (1001<conso<6000 kWh/an)      / kWh
B1 (6001<conso<30000 kWh/an)       / kWh
B2I (conso>30000 kWh/an)       / kWh

On constate qu'en fonction du volume de consommation de gaz, le prix de l’abonnement augmente avec la classe de consommation mais le prix du kWh diminue.

Les déterminants de la facture : la zone tarifaire

tarif gaz

Le territoire métropolitain est divisé en six zones tarifaires pour le gaz, qui correspondent à la difficulté relative de desserte de chacune d’elle : de la zone 1, la plus facile à desservir à la zone 6, la plus onéreuse.

Le prix du kWh augmente avec la difficulté de desserte : les abonnés situés en zone 1 bénéficient du prix du kWh de gaz le plus bas, ceux en zone 6 du prix le plus élevé. En effet, les zones les plus éloignées des grands axes du réseau de distribution du gaz sont plus coûteuses à approvisionner (complexité du réseau, investissement de développement du réseau plus importants), cette différence de prix est donc reflétée, dans une moindre mesure (elle est plafonnée) sur le prix.

La zone tarifaire n’affecte que la facture de gaz des abonnés chauffés au gaz (tarif B1 ou B2i). Pour tous les autres, le prix du kWh de gaz est le même sur toute la France.

Pour connaitre votre zone tarifaire GRDF, rendez-vous sur l'application zones tarifaires.

Le calcul de la facture

La consommation est calculée sur la période de facturation écoulée. La consommation qui vous est facturée peut être :

  • estimée (c’est la majorité des cas), soit à partir de votre consommation historique, soit à partir de données statistiques recueillies auprès de consommateurs aux profils comparables au vôtre.
  • une consommation réelle issue d’un relevé de compteur effectué par le gestionnaire de réseau, GRDF. Un relevé de compteur est réalisé au terme d’un terme de facturation (six mois ou un an généralement) afin d’éditer une facture de gaz de régularisation qui compare la consommation estimée à la consommation réelle.
  • une consommation réelle transmise par auto-relève : vous avez relevé l’index de votre compteur et l’avez transmis à votre fournisseur dans le cadre d’une option d’auto-relève afin de ne payer que ce que vous consommez réellement.

La consommation est exprimée en mètres cubes puis convertie en kWh (l’unité utilisée pour la facturation) à l’aide d’un coefficient établi par le distributeur (identique pour tous les fournisseurs). Votre facture de gaz mentionne votre consommation dans ces deux unités ainsi que le coefficient de conversion. Le prix unitaire (€/kWh) est également mentionné afin de justifier du montant facturé.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus