prix gaz france

Évolution du prix du gaz depuis 10 ans, historique, prévisions

Mis à jour le
minutes de lecture
calculatrice et argent autour d'une ampoule électrique et d'une flamme de gaz

Payer un prix de l'énergie moins cher en comparant gratuitement les fournisseurs

Plateforme téléphonique Kelwatt actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
logo La Bellenergie

Le prix du kWh de La Bellenergie est 23,5% moins cher que le tarif réglementé

En février 2024, le prix du gaz est de 86,60 €/MWh HT pour les consommateurs se chauffant au gaz d'après la CRE. Par rapport à janvier 2024, le taif du gaz baisse donc de 9,16 €/MWh HT (11 €/MWh TTC). Par rapport à décembre 2023, le prix du gaz diminue de 12,62 €/MWh HT, mais baisse seulement de  5,56 €/MWh TTC en raison de la hausse du droit d'accise sur le gaz naturel (TICGN) qui est passé de 8,45 €/MWh à 16,37 €/MWh au 1ᵉʳ janvier 2024.

Prix du gaz de référence
à 83,60 €/MWh

Le prix du gaz de référence, appelé Prix Repère Gaz, en France est publié par la CRE chaque mois.

 Prix du gaz de référence

Prix du marché de gros PEG
à 35.573 €/MWh

Le Point d'Échange du Gaz (PEG) est le marché de gros du gaz naturel en France.

 Prix du gaz PEG

* pour les logements chauffés au gaz en zone tarifaire 1 en juin 2024

  • Prix du gaz en juin 2024
  • Le prix du gaz est de 0,0898 € TTC par kWh pour la zone tarifaire 1 `pour les consommateurs se chauffant au gaz en juin 2024 selon le tarif de référence Prix Repère Gaz de la CRE.
  • Le prix du gaz au tarif réglementé a disparu depuis le 30 juin 2023.
  • Le prix du gaz moyen en France était de 1,1008 €/kWh TTC pour les particuliers en fin 2022 selon Eurostat.
  • Le prix du gaz du marché de gros PEG pour le contrat mensuel Août 2024est de 35.573€/MWh au 14/06/2024 d'après EEX PEG Futures Gas

Quel est le prix du gaz en juin 2024 ?

En juin 2024, le prix du gaz de référence est de 0,0898 €/kWh pour les consommateurs se chauffant au gaz (classe de consommation B1 en zone 1). À noter que ce prix du kWh du gaz diffère en fonction de la localisation géographique du lieu de consommation. Retrouvez ci-dessous la grille tarifaire du Prix Repère Gaz (barème de référence) de la CRE !

Barème officiel du Prix Repère Moyen de Vente de Gaz par la CRE
CRE

Tarif de référence publié par la CRE uniquement
à titre indicatif. Pas ouvert à la souscription.

Classe de consommation du gaz
0 - 6000 kWh/an 6000 - 300 000 kWh/an
Prix de l'abonnement annuel 102.96 € 257.16 €
Prix du kWh Zone 1 0.1126 € 0.0898 €
Prix du kWh Zone 2 0.1126 € 0.0904 €
Prix du kWh Zone 3 0.1126 € 0.0911 €
Prix du kWh Zone 4 0.1126 € 0.0917 €
Prix du kWh Zone 5 0.1126 € 0.0923 €
Prix du kWh Zone 6 0.1126 € 0.0929 €

Prix en € TTC du Prix Repère Moyen de Vente de Gaz de la CRE à jour au 17/06/2024

Connaître le prix du gaz de la zone tarifaire dont dépend votre commune

Quel est le prix du gaz dans ma commune ?

    Ces informations sont utilisées uniquement pour calculer le montant de la facture de gaz. Elles ne sont ni stockées ni partagées avec des tiers.

    En cours de chargement...

    Le prix du gaz de Référence (prix repère gaz) de la CRE évolue tous les mois.

    Prix du gaz de référence en France

    En raison de la fin du prix gaz au tarif réglementé, la CRE a publié un nouveau tarif de référence faisant office de boussole pour les consommateurs dans le choix de leur fournisseur de gaz. Ce nouvel indice de référence appelé "Prix Repère Gaz" n'est pas ouvert à la souscription, puisqu'il est publié uniquement à titre indicatif.

    En juin 2024, le Prix Repère Gaz de la CRE est est de :

    • 0,1126 € pour la cuisson au gaz ;
    • 0,0898 € pour la cuisson et l'eau chaude sanitaire au gaz ;
    • 0,0898 € pour la cuisson, l'eau chaude sanitaire et le chauffage au gaz.

    Calcul du prix du gaz de référence

    La CRE calcule cet indice en fonction de trois éléments :

    1. coûts d'approvisionnement sur le marché de gros :
      1. 80 % de l'indice Month-ahead (Ma2) qui est une moyenne des cotations EEX du contrat futur mensuel du mois de livraison calculée sur une période du mois prenant fin un mois avant la date de livraison donnée.
      2. 20 % de l'indice Quarter-ahead (Qa) qui est une moyenne des cotations EEX du contrat futur trimestriel pour le trimestre de livraison calculée sur un période d'un mois prenant fin un mois avant le trimestre de livraison donnée.
    2. coûts hors approvisionnement pour le transport, le stockage et la distribution du gaz.
    3. frais commerciaux et rémunération des fournisseurs.

    Évolution du prix du gaz prévu en 2024

    Évolution du prix en c€/kWh hors taxes. L'évolution du prix du kWh affecte la part variable de la facture de gaz. Elle ne prend pas en compte l'évolution possible du prix de l'abonnement et des taxes (voir méthodologie). Dans ce cas de figure, les évolutions des prix sont comparés par rapport aux tarifs de référence, à la moyenne des offres de marché ouvertes à la souscription, à la moyenne des 10 % des offres les plus chères du moment ouvertes à la souscription ; à la moyenne des 10 % des offres les moins chères du marché ouvertes à la souscription.

    Évolution du prix du gaz de référence de la CRE HT
    Date d'évolution du prix du gazPrix du gaz HT en €/MWhÉvolution du prix du gaz HT en €/MWhTaux d'évolution du prix du gaz HT en %Informations supplémentaires
    Février 202483,60 €/MWh-9,16 €/MWh-9.87 %La part TTC du prix du gaz diminue de 11 €/MWh. Par conséquent, cette baisse de février 2024 permet d'amortir la hausse de la taxe du droit d'accise sur le gaz naturel.
    Janvier 202492,76 €/MWh-3,46 €/MWh-3,64 %La taxe du droit d'accise sur le gaz (ex-TICGN) a augmenté de 5,44 €/MWh, mais le part HT du prix du gaz a diminué de 3,46 €/MWh.
    Décembre 202396,26 €/MWh+5,18 €/MWh+5,73 %-
    Novembre 202391,04 €/MWh+3,83 €/MWh+4,39 %-
    Octobre 202387,21 €/MWh+9,21 €/MWh+11,81 %-
    Septembre 202378 €/MWh-1,56 €/MWh-1,96 %-
    Août 202379,56 €/MWh+ 1,76 €/MWh+2,6 %-
    Juillet 202377,8 €/MWh--Date de création du prix gaz repère de la CRE

    À jour au 11 janvier 2024

    Évolution du Prix du kWh et de l'abonnement du Prix Repère Gaz depuis sa création - À jour en mai 2024

    Prix du gaz en janvier 2024

    La taxe de l'accise sur le gaz naturel (TICGN) a quasiment doublé pour passer de 8,45 €/MWh à 16,37 €/MWh au 1ᵉʳ janvier 2024. Par conséquent, l'année 2024 a commencé par une petite hausse du prix du gaz TTC.

    Prix du gaz en février 2024

    Toutefois, le prix du gaz repère de la CRE baisse de -10,04 % TTC, soit -9.87 % HT en février 2024 par rapport à janvier 2024. Comparé au niveau du prix du gaz en décembre 2023, la part variable HT de février 2024 baisse de 12,62 €/MWh selon le barème de la CRE.

    Il est important de rappeler que la fraction du droit d'accise sur le gaz naturel représente plus de 10 % de la facture de gaz d'un consommateur.

    Sur la base du Prix Repère Gaz de la CRE - À jour en mai 2024 - Graphique : Selectra

    Évolution du prix du gaz depuis 10 ans

    Évolutions mensuelles moyennes HT du tarif réglementé de gaz d'Engie

    Année

    Janvier

    Février

    Mars

    Avril

    Mai

    Juin

    Juillet

    Août

    Septembre

    Octobre

    Novembre

    Décembre

    2024-3,64 %-9.87 %          

    2023

    +15%----Fin du TRVGDébut du PRG+2,6%-1,96%+11,81%+4,39 %+5,73 %

    2022

    -3%**+20,7%**-16,4 %**2,8 %**+31,8%**16,7%**-1,49%**-10,10%**+26,80%**+37,3%**-5%**-17%**

    2021

    +0,2%+3,5%+5,7%-4,1%+1,1%+4,4%+9,96%+5,3%+8,7%+12,6%-+19,10%**

    2020

    -0,9%-3,3%-4,6%-4,4%-1,3%-2,8%-0,3%+1,3%+0,6%+4,7%+1,6%+2,4%

    2019

    -1,9%-0,73%--1,91%-0,60%--6,8%-0,55%-0,91%-2,1%+3%+0,6%

    2018

    +2,3%*+1,3%-3%-1,1%+0,4%+2,1%+7,45%+0,2%+0,9%+3,25%+5,79%-2,4%

    2017

    +2,30%-0,60%+2,60%-0,73%-3,30%--3,50%-0,80%-+1,20%+2,58%+1%

    2016

    -2%*-1,86%-3,22%-3,72%-0,61%-+0,4%+2%+0,4%-0,8%+1,6%+2,60%

    2015

    -0,6%*-1,27%-3,46%+0,58%-1,16%-0,56%-1,3%-+0,5%-1,4%-0,18%-1,26%

    2014

    +0,4%+0,2%-1,2%-2,1%*0,8%-1,72%-0,1%-1,28%-0,43%+3,9%+2,31%-0,79%

    2013

    -1,8%-0,5%-0,3%-0,6%--0,6%+0,2%-0,5%-0,2%-+0,6%-0,1%

    2012

    +4,4%--+1,5%--+7,3%--+0,8%--

    2011

    ---+5,2%--+7,1%--+3,2%--

    2010

    ---+9,7%--+5,1%-----

    2009

    ----11,3%--------

    2008

    +4,3%--+6,3%---+5,3%----

    2007

    ------------

    2006

    ----+5,8%-------

    2005

    ------+4,1%-+2,8%-+13,7%-

    *Les tarifs HT lors de ces mois ont augmenté suite à la hausse des taxes appliquées sur le gaz | **Les évolutions sans le bouclier tarifaire appliqué d'octobre 2021 à décembre 2022

    Explication de l'évolution du prix du gaz depuis 10 ans

    Prix du gaz en 2023

    En janvier 2023, après plus d'un an de prix gelés, les tarifs réglementés de vente du gaz (TRVG) ont connu une augmentation de +15% avant de disparaitre définitivement au 30 juin 2023 suite à une décision du Conseil d'État jugeant le Gaz Tarif Réglementé allant à l'encontre des droits européens.

    Les Tarif Réglementé de Vente de gaz (TRVG) a été remplacé par le Prix Repère de Vente de Gaz naturel de la CRE, qui fournit une référence pour les consommateurs et les fournisseurs. Cependant, ce nouveau prix sert uniquement de référence indicative et ne peut pas être souscrit, contrairement aux anciens tarifs réglementés qui étaient commercialisés par Engie.

    La Commission européenne (CE) a proposé un "mécanisme de correction du marché". Ce dispositif vise à plafonner le prix du gaz à 275 € par MWh sur le marché de gros de gaz. Le montant fixé se base sur le cours du marché à un mois. L'application du projet serait prévue dès le 1ᵉʳ janvier 2023, et ce pour une durée d'un an. Toutefois, la formule de plafonnement des prix et du montant défini des prix du MWh de gaz plafond doivent encore faire l'objet d'un débat. 

    "Nous proposons de fixer un plafond au prix du gaz TTF pour protéger nos populations et nos entreprises de hausses de prix extrêmes"Kadri Simson, commissaire à l'Energie.

    Au 1ᵉʳ janvier 2023, le prix du gaz tarif réglementé a augmenté de 15%. Par ailleurs, le dispositif s'accompagne d'un gel du prix du gaz jusqu'en juin 2023

    "Afin d’assurer la transparence nécessaire aux acteurs du marché, ces textes prévoient que la CRE publie aussi les barèmes qui auraient résulté de l’application de la formule définie par l’arrêté du 29 juin 2022. L’application de cette formule tarifaire aurait entraîné, par rapport au barème théorique de décembre 2022, une baisse moyenne au 1ᵉʳ janvier de 16,9% HT, soit 16,2% TTC. Le niveau moyen des tarifs réglementés de vente au 1ᵉʳ janvier 2023, aurait été supérieur de 66,4 % HT, soit 60,9 % TTC par rapport au niveau des tarifs mis à jour et applicables 1ᵉʳ janvier 2023."la CRE dans sa délibération du 15 décembre 2022.

    Prix du gaz en 2022

    Pour l'année 2022, le prix du gaz est resté stable grâce au bouclier tarifaire. Sans cette mesure, le tarif en décembre 2022 aurait connu une augmentation de 135% en moyenne hors taxe par rapport au tarif d'octobre 2021.

    Au 1ᵉʳ octobre 2021, le prix du gaz a augmenté de 12,6%, un niveau record jamais atteint depuis 2015. Cette hausse historique du prix du gaz est engendrée par différents facteurs :

    • le cours du marché du gaz a augmenté de plus de 300% en septembre 2021 ;
    • les activités mondiales ont repris suite à la crise sanitaire entraînant une forte demande en gaz ;
    • les productions d'électricité verte n'ont pas pu répondre à la demande élevée en électricité obligeant à faire appel à des centrales à gaz ;
    • la Russie a volontairement diminué son exportation de gaz vers l'Europe pour mettre la pression à la Commission européenne concernant la mise en service de son gazoduc Nordstream 2. À noter que 41% de la consommation de gaz en Europe provient de la Russie.

    Face à cette forte augmentation, le gouvernement de Jean Castex a mis en place un bouclier tarifaire pour aider les consommateurs et limiter la hausse de leur facture de gaz. Concrètement, le prix du gaz est gelé jusqu'à fin 2022. Sans le gel des prix, le TRV aurait dû augmenter de 28,40 % HT, soit 26,80 % TTC au 1ᵉʳ septembre 2022. Cela représente toujours une hausse de + 116,50 % HT, soit + 105,10 % TTC par rapport au 1ᵉʳ octobre 2021 (date du gel des prix du gaz).

    Ce blocage tarifaire n'est que temporaire. Dès 2023, le prix du gaz que les consommateurs n'ont payé sera répercuté au fur et à mesure sur leur facture de gaz grâce à un dispositif de lissage.

    Prix du gaz en 2021

    En 2021, il y a eu une forte augmentation des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) et les prix ont fortement grimpé, particulièrement en juillet (+9,96%) et en octobre (+12,6%). Face à cette situation, le gouvernement a décidé de geler les prix du gaz en instaurant un bouclier tarifaire, en vigueur d'octobre 2021 à juin 2023.

    Prix du gaz en 2020

    L'année 2020 a été marquée par la pandémie de COVID-19 qui a perturbé le marché de manière imprévue, entrainant une chute de la demande et une surproduction. Cela a entrainé une baisse des prix du gaz au premier semestre. Cependant, au second semestre, une augmentation progressive des tarifs réglementés a été remarquée, principalement due à une hausse de la TICGN. L'augmentation du coût du chèque énergie et la contribution Climat-Energie ont également contribué à cette tendance haussière des prix du gaz.

    Prix du gaz en 2019

    En 2019, on note une tendance baissière des tarifs réglementés du gaz avec des baisses continues de janvier à octobre. Cependant, une légère augmentation a été remarquée durant les mois de novembre et décembre.

    Prix du gaz de l'été 2016 à 2018

    De fin 2016 à 2018, une augmentation graduelle des prix du gaz a été observée et a été alimentée par l'augmentation de la TICGN. Cette hausse a provoqué une remontée significative des prix du gaz.

    Prix du gaz de 2013 à été 2016

    Depuis 2013 jusqu'à l'été 2016, la valeur hors taxe du tarif régulé du gaz a vu une réduction de plus de 15%. Même si les coûts liés à l'infrastructure et les taxes sur le gaz ont augmenté, la baisse significative du prix du pétrole a fortement affecté le prix du gaz.

    Malgré la tendance haussière, le prix du gaz en France reste en inférieur à la moyenne européenne selon les données d'Eurostat (voir graphique ci-dessous). Les consommateurs français bénéficient des décisions du gouvernement, notamment du bouclier tarifaire pour plafonner la hausse du prix du gaz au tarif réglementé et de les geler de novembre 2021 à juin 2023, alors que dans le cours du marché du gaz flambe au niveau mondial.

    Graphique : Selectra - Source : Eurostat

    prix de gaz france

    📊 Prix du gaz sur le marché de gros PEG en 2024

    Le prix du MWh de gaz en France sur le marché PEG est de 35.573 €/MWh pour le contrat Août 2024, alors qu'il s'élevait à 36.014 €/MWh le 03/06/2024 pour le même contrat futur.

    99% du gaz en France est importé. Selon GRDF, 50% du gaz consommé en France provient d'Europe. Mais comment se passe l'échange de l'offre et la demande sur le marché de gros en France ? C'est sur le marché de gros Point d'Échange du Gaz (PEG) que les pays producteurs de gaz vendre leur gaz produit.

    Le prix du gaz PEG sur le marché de gros est un indice reflétant le coût de l'énergie du gaz naturel sur le marché en Europe. En d'autres termes, il permet de fixer le prix du gaz sur le marché de gros. Ce prix du gaz PEG varie en fonction de l'offre et la demande, mais aussi des coûts de production et du contexte économique.

    Évolution du prix du gaz sur le marché de gros PEG

    Pour résumer, le prix du gaz PEG est un indicateur permettant de mieux comprendre l'évolution des prix du gaz.

    Source : EEX PEG Futures gaz

    Calcul du prix du gaz PEG

    Le prix du gaz PEG est calculé en fonction de différents indicateurs :

    • le prix du baril pétrole : le prix du gaz est indexé à celui du pétrole ;
    • le taux de conversion euros <> dollars : le pétrole et le gaz sont tous les deux des énergies payées en dollars ;
    • La saisonnalité : en hiver, le prix du gaz est plus élevé qu'en été, car la demande en chauffage au gaz est plus forte. Par conséquent, le prix du gaz est plus cher lorsque les températures sont basses ;
    • le contexte géopolitique : l'instabilité ou la situation conflictuelle d'un pays influe sur le prix du gaz. C'est le cas par exemple avec la guerre entre la Russie et l'Ukraine. En effet, suite à l'invasion des russes en Ukraine, l'Europe a mis en place un embargo en refusant de payer le gaz russe en rouble, engendrant le mécontentement de la Russie, premier pays exportateur de l'Europe. Ce dernier décide donc de réduire son exportation de gaz vers l'Europe provoquant une flambée des prix du gaz en raison de la faible offre par rapport à la forte demande.

    💨 Disparition du prix du gaz réglementé d'Engie en France

    Tous les clients titulaires d'un contrat au tarif réglementé du gaz au 30 juin 2023 ont été basculés automatiquement vers l'offre de bascule Gaz Passerelle depuis le 1ᵉʳ juillet 2023. Cette offre Gaz Passerelle n'est pas un tarif de référence, contraire au tarif réglementé de gaz.

    L'offre étant sans engagement, les contrats sont résiliables à tout moment, sans frais et sans motif. À noter que l'offre Gaz Passerelle est une offre avec 5% de biométhane.

    Loi relative à l'énergie et au climat annonçant la fin du prix du gaz réglementé

    Suite à la loi n°02019-1147 du 8 novembre 2019 relative à l’énergie et au climat, le tarif réglementé du gaz, qui n'était plus ouverte à la souscription depuis novembre 2019, a disparu depuis le 30 juin 2023. Le Conseil d'État a jugé que le tarif réglementé du gaz était contraire aux droits européens de la libre concurrence. Pour rappel, le tarif réglementé de gaz a été le tarif de référence depuis l'ouverture du marché de l'énergie en 2007.

    Grille tarifaire du prix du gaz réglementé arrêté au 30 juin 2023

    La grille tarifaire suivante affiche les prix du gaz au tarif réglementé arrêté au 30 juin 2023.

    Grille tarifaire de l'offre Tarifs réglementés du gaz commercialisée par Gaz Tarif Réglementé
    Gaz Tarif Réglementé

    Offre non disponible à la souscription

    Classe de consommation du gaz
    0 - 6000 kWh/an 6000 - 300 000 kWh/an
    Prix de l'abonnement annuel 102.12 € 249.84 €
    Prix du kWh Zone 1 0.1284 € 0.1035 €
    Prix du kWh Zone 2 0.1284 € 0.1042 €
    Prix du kWh Zone 3 0.1284 € 0.105 €
    Prix du kWh Zone 4 0.1284 € 0.1057 €
    Prix du kWh Zone 5 0.1284 € 0.1064 €
    Prix du kWh Zone 6 0.1284 € 0.1071 €

    Prix en € TTC de l'offre Tarifs réglementés du gaz du fournisseur Gaz Tarif Réglementé à jour au 17/06/2024

    Prix du gaz fixé par les fournisseurs en France

    Comme expliqué précédemment, le prix du gaz au Prix Repère Gaz évolue mensuellement en s'appuyant sur une formule tarifaire définie par la CRE. Il est, cependant, intéressant de connaître les variables de ce prix et de savoir de quoi il est composé dans son intégralité.

    Facturation des fournisseurs du prix du gaz

    Données en pourcentages, valables pour des consommateurs utilisant le gaz pour se chauffer (B1 et B2i) - À jour en mai 2024 - Graphique: Selectra - Source: CRE

    La facture de gaz intègre deux composantes : les coûts fixes et les coûts variables

    questions sur les taxes liées au prix du gaz
    1. Les coûts fixes : ils sont les mêmes pour l'ensemble des fournisseurs et correspondent aux frais d'accès au réseau. Ces frais-là sont fixés par la CRE et sont supportés par tous les fournisseurs.
    2. Les coûts variables concernent quant à eux les charges propres à chaque fournisseur : les frais d'approvisionnement en gaz naturel, les frais commerciaux liés à la gestion de la clientèle, à l'achat des certificats d'énergie, mais également à la marge appliquée sur le prix du kWh et les coûts liés au stockage du gaz naturel.

    Les coûts d'approvisionnement du gaz

    La composante liée aux coûts d'approvisionnement du gaz évolue souvent. En effet, tous les débuts de chaque mois, les coûts d'approvisionnement évoluent soit à la hausse, soit à la baisse depuis 2013. Cette part d'approvisionnement représente la part la plus importante du prix du gaz.

    Une formule tarifaire présentée dans l'arrêté du 24 juin 2015 permettait de faire évoluer le tarif réglementé du gaz en fonction des coûts d'approvisionnement.

    Formule tarifaire du coût d'approvisionnement du tarif réglementé gaz

    ∆FOD€/t*0,00078 (indexation cours du fioul domestique)
    + ∆FOL€/t*0,00096 (indexation cours du fioul lourd)
    + ∆BRENT€/bl*0,05415 (indexation cours du baril de pétrole brut brent)
    + ∆TTFQ€/MWh*0,05308 (indexation prix du gaz marché au comptant - trimestriels)
    + ∆TTFM€/MWh*0,58132 (indexation prix du gaz marché au comptant - mensuels)
    + ∆TTFA€/MWh*0,0295 (indexation prix du gaz marché au comptant - annuels)
    + ∆PEGNM€/MWh*0,0295 (indexation prix du gaz France - mensuels)
    + ∆USDEUR*0,97187 (indexation parité euro/dollar)

    À noter que cette formule tarifaire était ajustée une fois par an.

    Définition des valeurs considérées dans le calcul de la formule tarifaire des coûts d'approvisionnement du tarif réglementé du gaz :

    • FOD€/t : évolution de la cotation du fioul domestique à 0,1 % en euros par tonne ;
    • FOL€/t : évolution de la cotation du fioul lourd basse teneur en soufre en euros par tonne ;
    • BRENT€/bl : évolution de la cotation du baril de pétrole en euros par baril ;
    • TTFQ€/MWh : évolution de la cotation aux Pays-Bas des contrats trimestriels futurs de gaz naturel en euros par MWh ;
    • TTFM€/MWh : évolution de la cotation aux Pays-Bas des contrats mensuels futurs de gaz naturel en euros par MWh ;
    • TTFA€/MWh : évolution de la cotation aux Pays-Bas des contrats annuels futurs de gaz naturel en euros par MWh ;
    • PEGNM€/MWh : évolution de la cotation en France des contrats mensuels futurs de gaz naturel en euros par MWh.
    • USDEUR : évolution du taux de change dollar US contre euro.

    Pour éviter les augmentations du prix du gaz trop brutales et aider les consommateurs, un dispositif de lissage peut être mis en place en fonction de la conjoncture.

    Les coûts hors approvisionnement de gaz

    Le reste des coûts hors approvisionnement de gaz représentait 44% du prix du gaz HT pour le tarif réglementé. Cette part était révisée en général une fois par an au 1ᵉʳ juillet et est composée des éléments suivants :

    Les taxes liées au gaz

    Sur les coûts d'approvisionnement et hors approvisionnement du gaz s'ajoute des taxes et contributions liées au gaz :

    • la Taxe Intérieur sur la consommation de Gaz Naturel (TICGN) : cette taxe inclut deux autres anciennes contributions depuis le 1ᵉʳ janvier 2016 
      • l'ancienne Contribution au Tarif Social de Solidarité Gaz (CTSSG) : permet de financer les aides pour les consommateurs aux revenus fiscaux les plus modestes. Auparavant appelé "Tarif spécial de Solidarité (TSS), cette aide a été remplacée par le chèque énergie.
      • l'ancienne Contribution au Service Public du Gaz (CSPG) : permet de financer la filière biométhane.
    • la Contribution Tarifaire d'Acheminement (CTA) : permet financer les régimes spéciaux de retraites du personnel de l'industrie de l'énergie.
    • la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) : correspond à 20% sur le prix du kWh du gaz et 5,5% sur le prix de l'abonnement.

    Les classes de consommation du prix du gaz

    Pour comprendre la grille tarifaire du tarif réglementé gaz, il est nécessaire de comprendre les différentes classes de consommation. Ces classes de consommation sont réparties en quatre tarifications fixées selon l'usage du gaz, c'est-à-dire en fonction de la consommation annuelle en kWh :

    1. Tarif Base : correspond à l'usage du gaz uniquement pour la cuisson. La consommation annuelle ne dépasse pas 1000 kWh par an ;
    2. Tarif B0 : correspond à l'usage du gaz pour la cuisson et l'eau chaude sanitaire. La consommation annuelle est comprise entre 1000 et  6000 kWh par an ;
    3. Tarif B1 : correspond à l'usage du gaz pour la cuisson, l'eau chaude et surtout le chauffage. La consommation annuelle est comprise entre 6000 et 30000 kWh par an ;
    4. Tarif B2i : correspond à l'usage du gaz pour les copropriétés ou les petites chaufferies. La consommation annuelle dépasse 3000 kWh par an.

    Les zones tarifaires du prix du gaz

    Le prix du gaz est également défini en fonction de la zone tarifaire gaz, c'est-à-dire de la localisation de l'habitation. D'une commune à une autre, le prix du gaz n'est pas le même. En effet, l'acheminent du gaz dans certaines communes, notamment éloignées nécessitent des frais supplémentaires, qui sont répercutés sur le prix du gaz payé par le consommateur. Le gestionnaire du réseau de distribution de gaz GRDF a divisé en six zones tarifaires gaz distinctes. La zone la plus accessible est la moins chère, correspondant à la zone 1. La zone tarifaire gaz la plus chère est donc la zone 6.

    Quelle zone tarifaire de gaz par rapport à la commune/ville ?

      Cette information est utilisée uniquement pour identifier la zone tarifaire gaz. Elle n'est ni stockée ni partagée avec des tiers.

      La zone tarifaire gaz n'est pas la même en fonction des communes. Pour connaître sa zone tarifaire gaz, il suffit d'utiliser cet outil gratuit.

      En cours de chargement...

      Différents types de tarifs d'offres proposés par les fournisseurs de gaz

      Depuis la fin du tarif réglementé de gaz, toutes les offres de gaz commercialisées sur le marché de l'énergie en France sont des offres de marché.

      Offre de marché à prix fixés librement

      Les offres de marché à prix fixés librement sont, comme son nom l'indique, des offres de gaz avec des prix fixés librement par le fournisseur.

      Offres de marché à prix indexés

      Les offres de marché à prix indexés peuvent l'être soit par rapport au nouveau tarif de référence Prix Repère de la CRE, soit par rapport au prix du marché de gros. "Indexé" signifie que le prix suit la courbe du tarif de référence. Si celui-ci augmente, le prix du gaz de l'offre de marché augmente également. Si le tarif de référence diminue, le prix du gaz de l'offre souscrite baisse aussi.

      De nombreux fournisseurs de gaz proposent des offres de marché présentant un pourcentage de réduction sur le prix du kWh HT par rapport au tarif de référence (désormais Prix Repère Gaz de la CRE). Ces offres de marché à prix indexé avec une réduction permettent de réaliser des économies intéressantes sur la facture de gaz.

      Offres de marché à prix fixes

      Les offres de marché de gaz à prix fixes proposent des prix bloqués pendant une durée fixée par le contrat de gaz. Durant cette période de contrat, le fournisseur garantit la fixité des prix du kWh et/ou du prix de l'abonnement, même si le tarif de référence augmente. En revanche, en cas de baisse de ce dernier. Le prix du gaz de l'offre souscrite ne diminue pas puisqu'il est bloqué.

      Par conséquent, des variantes de l'offre de gaz à prix fixes sont apparues : les offres de marché à prix fixes révisables à la baisse. Elle permet de bloquer les prix et éviter de subir la hausse des prix en cas d'augmentation du tarif de référence, tout ayant une option de revoir les prix à la baisse en cas de diminution du tarif de référence. En général, la révision des prix a lieu à la date d'anniversaire du contrat.

      À noter que le blocage des prix se fait uniquement sur les prix hors taxes. En cas d'augmentation des taxes et des contributions, le prix toutes taxes comprises augmente.

      📉 Le prix du gaz le moins cher en France en juin 2024

      Il existe de nombreux fournisseurs de gaz qui proposent des tarifs attractifs par rapport au Prix Repère Gaz de la CRE. Pour trouver lesfournisseurs de gaz les moins chers, il est recommandé de faire appel à un comparateur de gaz gratuit tel que Selectra. Les conseillers Selectra sont joignables au ☎️ 09 75 18 41 65 (numéro non surtaxé) et sont disponibles du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h Rappel gratuit

      Le prix du gaz le moins cher actuellement est de 0,0783 € avec l'offre Ultra Eco Gaz de OHM Énergie pour les foyers se chauffant au gaz (tarif B1 zone 1). Le budget annuel est estimé à 1224 avec une économie annuelle de 142 € par rapport au tarif de référence de gaz.

      Pour avoir un aperçu des différents prix du gaz pratiqués en fonction des fournisseurs et des classes de consommation, le tableau comparatif des offres de gaz ci-dessous présente les meilleures offres de marché en fonction de l'utilisation du gaz.

      🌞 Le meilleur prix du gaz pour le chauffage au gaz

      • Critères sélectionnés du comparatif du prix du gaz suivant :
      • Utilisation du gaz pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et la cuisson ;
      • Classe de consommation B1 avec une consommation de 12450 kWh par an ;
      • Zone tarifaire 1.

      🔥 Tableau comparatif des fournisseurs de gaz les moins chers en 2024
      Fournisseurs de gaz Offres de gaz Prix de l'abonnement du gaz Prix du kWh du gaz Estimation de la facture de gaz
      Économies/Surcoûts*
      OHM Énergie
      OFFRE ULTRA ECO GAZ
      ——
      Selectra Score : C
      Avis clients : 3.9/5
      257,16 €/an
      au même prix que le Prix Repère CRE
      0,0783 €/kWh
      12,8% moins cher que le Prix Repère CRE
      Budget par an
      ——
      1232 €
      143 €
      d'économies*
      TotalEnergies
      OFFRE SPÉCIALE GAZ
      📊 Des prix indexés

      ——
      Selectra Score : B
      Avis clients : 3.3/5
      257,18 €/an
      au même prix que le Prix Repère CRE
      0,0837 €/kWh
      6,8% moins cher que le Prix Repère CRE
      Budget par an
      ——
      1299 €
      76 €
      d'économies*
      Gaz de Bordeaux
      OFFRE GAZ RÉF
      📊 Des prix indexés

      ——
      Selectra Score : B
      Avis clients : 3.3/5
      251,28 €/an
      2,3% moins cher que le Prix Repère CRE
      0,0876 €/kWh
      2,4% moins cher que le Prix Repère CRE
      Budget par an
      ——
      1342 €
      33 €
      d'économies*

      Source : Selectra - référencement gratuit des offres d'électricité ouvertes à la souscription
      Tarifs € TTC à jour du 17/06/2024. Budget calculé pour une consommation annuelle de 12450 kWh (classe de consommation B1) .
      *Pourcentages d'économies ou de surcoûts estimés par rapport au Prix Repère Gaz de la CRE (tarif de référence)
      Voir méthodologie de calcul du Selectra score

      💦 Le meilleur prix du gaz pour l'eau chaude sanitaire et la cuisson

      • Critères sélectionnés du comparatif du prix du gaz suivant :
      • Utilisation du gaz pour l'eau chaude sanitaire et la cuisson ;
      • Classe de consommation B0 avec une consommation de 5160 kWh par an ;
      • Zone tarifaire 1.

      🔥 Tableau comparatif des fournisseurs les moins chers en 2024
      Fournisseurs Offres Prix de l'abonnement du gaz Prix du kWh du gaz Estimation de la facture de gaz
      Économies/Surcoûts*
      OHM Énergie
      OFFRE ULTRA ECO GAZ
      ——
      Selectra Score : C
      Avis clients : 3.9/5
      102,96 €/an
      au même prix que le Prix Repère CRE
      0,1018 €/kWh
      9,6% moins cher que le Prix Repère CRE
      Budget par an
      ——
      561 €
      49 €
      d'économies*
      CRE

      Tarif de référence publié par la CRE uniquement
      à titre indicatif. Pas ouvert à la souscription.

      OFFRE PRIX REPÈRE MOYEN DE VENTE DE GAZ 102,96 €/an
      au même prix que le Prix Repère CRE
      0,1126 €/kWh
      au même prix que le Prix Repère CRE
      Budget par an
      ——
      610 €
      Tarif de référence
      TotalEnergies
      OFFRE SPÉCIALE GAZ
      📊 Des prix indexés

      ——
      Selectra Score : B
      Avis clients : 3.3/5
      257,18 €/an
      149,8% plus cher que le Prix Repère CRE
      0,0837 €/kWh
      25,7% moins cher que le Prix Repère CRE
      Budget par an
      ——
      634 €
      24 €
      de surcoût*

      Source : Selectra - référencement gratuit des offres d'électricité ouvertes à la souscription
      Tarifs € TTC à jour du 17/06/2024. Budget calculé pour une consommation annuelle de 4500 kWh (classe de consommation B0) .
      *Pourcentages d'économies ou de surcoûts estimés par rapport au Prix Repère Gaz de la CRE (tarif de référence)
      Voir méthodologie de calcul du Selectra score

      🍳 Le meilleur prix du gaz pour la cuisson uniquement

      • Critères sélectionnés du comparatif du prix du gaz suivant :
      • Utilisation du gaz pour la cuisson uniquement ;
      • Classe de consommation Base avec une consommation de 850 kWh par an ;
      • Zone tarifaire 1.

      🔥 Tableau comparatif des fournisseurs les moins chers en 2024
      Fournisseurs Offres Prix de l'abonnement du gaz Prix du kWh du gaz Estimation de la facture de gaz
      Économies/Surcoûts*
      OHM Énergie
      OFFRE ULTRA ECO GAZ
      ——
      Selectra Score : C
      Avis clients : 3.9/5
      102,96 €/an
      au même prix que le Prix Repère CRE
      0,1018 €/kWh
      9,6% moins cher que le Prix Repère CRE
      Budget par an
      ——
      561 €
      49 €
      d'économies*
      CRE

      Tarif de référence publié par la CRE uniquement
      à titre indicatif. Pas ouvert à la souscription.

      OFFRE PRIX REPÈRE MOYEN DE VENTE DE GAZ 102,96 €/an
      au même prix que le Prix Repère CRE
      0,1126 €/kWh
      au même prix que le Prix Repère CRE
      Budget par an
      ——
      610 €
      Tarif de référence
      TotalEnergies
      OFFRE SPÉCIALE GAZ
      📊 Des prix indexés

      ——
      Selectra Score : B
      Avis clients : 3.3/5
      257,18 €/an
      149,8% plus cher que le Prix Repère CRE
      0,0837 €/kWh
      25,7% moins cher que le Prix Repère CRE
      Budget par an
      ——
      634 €
      24 €
      de surcoût*

      Source : Selectra - référencement gratuit des offres d'électricité ouvertes à la souscription
      Tarifs € TTC à jour du 17/06/2024. Budget calculé pour une consommation annuelle de 4500 kWh (classe de consommation Base) .
      *Pourcentages d'économies ou de surcoûts estimés par rapport au Prix Repère Gaz de la CRE (tarif de référence)
      Voir méthodologie de calcul du Selectra score

      Questions fréquentes sur le prix du gaz naturel

      ▶️ Qui décide du prix du gaz naturel en France ?

      Avant la disparition du tarif réglementé, ce prix du gaz naturel était fixé par arrêté ministériel émanant des ministres chargés de l'Économie et de l'Écologie, après validation par la CRE. Le tarif réglementé du gaz devait couvrir les coûts d'approvisionnement et hors approvisionnement des fournisseurs. Tous les ans en juillet, la CRE dressait ainsi un bilan officiel tenant compte de l'ensemble des coûts supportés l'année N-1, ainsi qu'un prévisionnel pour l'année N+1. Cette analyse devait mettre en lumière l'adéquation entre les coûts réellement supportés par l'opérateur historique et les tarifs réglementés de vente en vigueur.

      Depuis la fin du tarif réglementé de gaz au 30 juin 2023, le prix du gaz naturel en France est fixé librement par les fournisseurs de gaz.

      ▶️ Gaz Tarif Réglementé ou offre de marché ? Quelles différences ?

      tarif reglemente ou offre de marché

      Qu'est-ce que le tarif réglementé de gaz ?

      Le tarif réglementé de gaz était fixé par les pouvoirs publics tous les mois. Selon les recommandations de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), le prix du gaz du tarif réglementé augmentait ou diminuait. Ce tarif réglementé faisait office de tarif de référence pour les fournisseurs alternatifs afin qu'ils fixent leur prix en fonction de ce tarif. Souvent, ces fournisseurs proposaient des réductions sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé. Il servait aussi de tarif de référence pour les consommateurs afin de comparer les prix du gaz des différentes offres présentes sur le marché de l'énergie.

      En France, le tarif réglementé de gaz était commercialisé uniquement par Engie (ex-GDF) et les Entreprises Locales de Distribution (ELD). Aucun fournisseur alternatif n'était autorisé à proposer ce tarif réglementé de gaz.

      À noter que le tarif réglementé de gaz a disparu depuis le 30 juin 2023. Le Conseil d'État avait décidé en 2017 que le Gaz Tarif Réglementé allait à l'encontre des droits européens liés à la libre concurrence. Depuis novembre 2019, il n'était plus possible de souscrire des contrats au tarif réglementé de gaz pour les particuliers. Les clients déjà abonnés à ce tarif pouvant cependant conserver leur contrat jusqu'au 30 juin 2023. Après cette date, ces clients ont été automatiquement basculés vers l'offre de bascule Gaz Passerelle d'ENGIE à partir du 1ᵉʳ juillet 2023.

      Qu'est-ce qu'une offre de marché de gaz ?

      Les offres de marché correspondent à toutes les offres disponibles sur le marché, en dehors du tarif réglementé de gaz. Engie, qui proposait le tarif réglementé de gaz, commercialise des offres de marché. Il existe deux types d'offres de marché :

      1. Offres de marché à prix indexés
      2. Offres de marché à prix fixes
      3. Offres de marché à prix fixés librement

      ▶️ Comment faire baisser la facture de gaz ?

      Pour baisser sa facture de gaz, il y a deux leviers d'actions possibles :

      1. réduire sa consommation de gaz en kWh en adoptant des gestes eco-reponsables ;
      2. payer un prix du kWh moins cher en optant pour une meilleure offre de gaz.

      Consommer moins de kWh de gaz

      Moins de gaz pour le chauffage
      • Veiller qu'aucun meuble ne touche les chauffages, sinon il y a un risque de mauvaise répartition de la chaleur dans la pièce ;
      • Ne pas recouvrir les radiateurs ;
      • Entretenir les chauffages en les dépoussiérant deux fois par an pour augmenter leurs performances ;
      • Purger les chauffages une fois par an de préférence au début de l'hiver ;
      • Baisser la température de 1 degré permet de réaliser des économies d'énergie de 7% ;
      • Se couvrir chez soi pour éviter de monter la température du chauffage ;
      • 19 degrés suffisent dans la pièce à vivre et 16 degrés dans les chambres ;
      • Utiliser un régulateur de température ambiante intégré à la chaudière avec un programme horaire et hebdomadaire ;
      • Éviter de chauffer l'habitation lorsque personne n'occupe les lieux ;
      • Aérer le logement 5 minutes tous les matins, car l'humidité peut altérer la chaleur ressentie ;
      • Installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC) pour renouveler l'air des pièces ;
      • Fermer les volets et/ou les rideaux pour éviter les pertes de chaleur afin d'éviter de perdre entre 15%% et 50% d'énergie (taux variant en fonction du type de vitrage et de surface des ouvertures) ;
      • Consulter un professionnel au bout de 15 de chaudière au gaz naturel pour savoir si l'installation nécessite d'être rénovée ou d'être changée.
      Moins de gaz pour l'eau chaude
      • Préférer les douches aux bains, car la quantité d'eau chaude est moindre. Cela consomme moins d'eau, mais aussi moins d'énergie pour chauffer l'eau chaude ;
      • Éviter de dépasser 55 à 60 degrés pour la chaudière pour avoir un meilleur rendement sur le long terme en évitant le développement de bactéries pathogènes et la formation de tartre.
      Moins de gaz pour la cuisson
      • Utiliser la bonne taille de casseroles ou marmites par rapport aux plaques de cuisson ;
      • Couvrir les casseroles et les marmites permet de gagner trois fois plus d'énergie ;
      • Nettoyer les brûleurs régulièrement ;
      • Opter pour un autocuiseur ou une cocotte-minute permet de gagner entre 40% et 70% d'énergie.

      Payer un prix du kWh gaz moins cher

      Comme expliqué précédemment, les fournisseurs d'énergie pratiquent des prix du gaz différents. Pour comparer les prix du gaz des différents fournisseurs et trouver le prix du gaz le moins cher, il est conseillé d'avoir recours à un comparateur d'énergie. De nombreux comparateurs de gaz existent sur internet où il est possible de comparer les meilleures offres en ligne ou par téléphone. Selectra fait partie de ces comparateurs de gaz en ligne (via l'outil gratuit ci-dessous) et par téléphone au ☎️ 09 75 18 41 65 ou en en demandant un Rappel gratuit. Un conseiller expert en énergie vous accompagnera dans vos démarches de comparaison des offres.

      🔥 Quel est le fournisseur de gaz le moins cher ?

      kWh

      13809 kWh/an est la consommation moyenne de gaz d'un ménage français.

        Ces informations sont utilisées uniquement pour calculer le montant de la facture de gaz. Elles ne sont ni stockées ni partagées avec des tiers.

        En cours de chargement...

        En savoir plus sur les prix de l'énergie

         
         

        Plus d'informations ?

        Je vous réponds

        À votre écoute !

        Un conseiller Kelwatt by Selectra est disponible gratuitement :

        09 75 18 41 65
        Numéro non surtaxé
        lundi-vendredi 7h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h


        Un prix du kWh TTC 23,5% moins cher
        avec La Bellenergie par rapport au tarif réglementé

        En savoir plus Souscrire en ligne