Vous êtes ici

Déménagement : ouvrir son compteur d'électricité et/ou de gaz☎ 09 75 18 41 65 ou Demander un rappel gratuit
 


Déménagement : ouvrir son compteur de gaz, qui contacter, quelles précautions ?

ouverture compteur gaz

L'ouverture du compteur de gaz est une étape indispensable lors d'un emménagement. Cela revient à activer l'énergie afin de pouvoir en bénéficier. Prix d'ouverture du compteur de gaz, frais de mise en service du gaz, installation du compteur de gaz, cet article regroupe toutes les étapes pour que cette énergie desserve le logement en temps voulu.


Délais et tarifs pour ouvrir le compteur de gaz
Opérations sur le compteur de gaz Délais Tarifs
Mise en service standard  5 jours ouvrés 19,09 € TTC
Mise en service express 24h à 48h - sous réserve de la disponibilité d'un technicien 61,27 € TTC
Mise en service urgence dans la journée - sous réserve de la disponibilité d'un technicien 147 € TTC
Première mise en service 5 jours ouvrés 19,09 € TTC
Numéro de téléphone ☎ 09 75 18 41 65
Rappel gratuit

Déménagement : comment demander l'ouverture du compteur de gaz ?


Avant toute chose, deux semaines avant l'emménagement, il convient d'activer le compteur de gaz et le compteur d'électricité du nouveau logement. Cette démarche est relativement simple et rapide, il est cependant nécessaire de l'anticiper car, quelques fois, des délais sont à considérer.

Focus sur les étapes de mise en service du compteur de gaz.

Comment ouvrir le compteur de gaz quand l'énergie est coupée ?

cuisson gaz coupe

Si le gaz est coupé dans le logement, alors une intervention d'un technicien Grdf (Gestionnaire de Réseau de Distribution Nationale de Gaz) est nécessaire pour ouvrir le compteur. Cette intervention ne peut être programmée que par un fournisseur d'énergie, et seul un technicien Grdf est habilité à faire l'opération.

Pour initialiser le compteur, il faut que le gestionnaire de réseau Grdf ait mention que le logement soit habité, et seule la souscription à un contrat de gaz chez un fournisseur l'en assure.

Pour cette opération, il convient de comparer les différentes offres de gaz et de souscrire à celle qui convient le mieux à son utilisation.

  • Plusieurs documents utiles pour souscrire un contrat de gaz :
  • Le numéro de Point de Comptage et Estimation (PCE) : c'est le point d'arrivée pour le gaz, il est parfois fourni par l'ancien locataire ou par l'agent immobilier ;
  • L'adresse exacte du logement, avec les compléments d'adresse (étage, numéro de porte, nom de la résidence, etc.) : elle permet de s'assurer que le logement trouvé soit le bon ;
  • Le nom de l'ancien locataire ;
  • Un RIB pour le paiement des factures.

La souscription à un contrat de gaz se fait soit en ligne depuis les sites web des fournisseurs, ou par téléphone. Pour une étude, il suffit d'appeler Selectra, les conseillers qui sont spécialisés dans l'énergie apportent les solutions, et comparent les offres du moment.

Pour cette expertise, il faut contacter le ☎ 09 75 18 41 65 (lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h) Rappel gratuit et immédiat.

Le gaz n'est pas coupé, est-ce-que je dois ouvrir mon compteur de gaz ?

Lorsque le gaz est actif, rien de plus facile, il suffit d'ouvrir le compteur en le mettant à son nom. Cette démarche assure le fait que le gaz ne soit pas coupé par Grdf et que l'utilisateur puisse bénéficier du chauffage, de l'eau chaude, voire de la cuisson quand il intègre les lieux.

Sur simple appel au ☎ 09 75 18 41 65, le compteur est mis au nom du locataire. Pour ça, il convient de préparer les éléments suivants : 

  • L'adresse exacte du logement et tous les compléments d'adresse ;
  • Le nom de l'ancien locataire ;
  • Le Point de Comptage et Estimation (PCE) : c'est le numéro unique qui détermine le point d'arrivée du gaz, il est composé de 14 chiffres ;
  • La relève du compteur de gaz : pour ne pas payer les consommations du locataire/propriétaire précédent ;
  • Un RIB pour le paiement des factures si le consommateur souhaite régler les mensualités par prélèvements automatiques.

Dès lors que cette étape est terminée, le client n'a rien à faire, le relais auprès de Grdf se fait automatiquement et le compteur est mis à son nom.

J'ai un nouveau compteur Gazpar, suis-je tenu de faire ma relève de compteur ?

Depuis 2016, Grdf installe les compteurs communicants Gazpar. Ces compteurs visent principalement à suivre les consommations en temps réel, et la transmission des données de consommation auprès du gestionnaire de réseau Grdf est automatique. Grâce à l'option "communicant" du compteur, les utilisateurs ne sont pas tenus de faire leur relève lors de l'emménagement.

Cependant, pour s'assurer de la véracité des infos transmises, il n'est pas exclu de procéder soi-même à la première relève.

C'est la première mise en service du compteur de gaz, comment faire ?

raccordement reseau gaz technicien

Pour une première mise en service de gaz, il convient de s'assurer que le raccordement au réseau de gaz public ait bien été fait. Cette étape est indispensable car c'est qui relie le réseau public de gaz au logement, et donc, ce qui permet l'accès à l'énergie.

Le gestionnaire de réseau assure la liaison du gaz naturel au logement, cette opération demande du temps. Il est conseillé d'entamer les démarches plusieurs semaines avant l'emménagement. Les étapes et les délais pour le raccordement du réseau public à son logement sont détaillés en seconde partie.

À la suite de ce raccordement, une attestation de conformité Qualigaz est délivrée par l'organisme du même nom. C'est la garantie pour le fournisseur que l'occupant du logement ne court aucun risque et que l'installation du réseau est conforme à la législation.

L'attestation de conformité en main, il convient de choisir son fournisseur de gaz et le procéder à la souscription d'un contrat. C'est le fournisseur qui demande par la suite une intervention de Grdf pour la première activation du compteur de gaz.

Avant d'appeler le ☎ 09 75 18 41 65 pour mettre en place le contrat de gaz, il faut prévoir les documents suivants :

  1. L'attestation de conformité Qualigaz ;
  2. L'adresse exacte du logement ;
  3. Le PCE : Il est possible d'appeler Grdf pour l'obtenir dans le cadre d'une première mise en service de compteur de gaz ;
  4. Un RIB pour le prélèvement des factures d'énergie.

Le certificat Qualigaz : qu'est-ce que c'est ? Le certificat Qualigaz atteste du respect des règles de sécurité lors de la mise en service du gaz dans un établissement public ou privé. Cette attestation doit faire l'objet d'une demande pour toute installation de gaz nouvelle, modifiée ou complétée, pour les particuliers ET professionnels. En cas de non présentation du certificat , la mise en service du gaz n'est pas effectuée et un déplacement en vain est facturé à hauteur de 35,18 € TTC.

GRDF : demander le raccordement au réseau de gaz


L'arrivée dans un logement neuf implique la toute première mise en service des compteurs d'énergie. Lorsque le choix des énergies a été fait, il est nécessaire de procéder aux raccordements, du gaz et de l'électricité.

Pour le raccordement du logement au gaz, faut-il se tourner vers le fournisseur ou Grdf ?

Avant de faire le nécessaire auprès d'un fournisseur d'énergie, un technicien Grdf intervient pour procéder à la liaison du compteur personnel au domaine public. Cinq étapes constituent la demande de raccordement du logement en gaz naturel :

  1. Faire la demande en ligne sur le site Grdf ou par téléphone
  2. Acceptation de l'offre de raccordement proposée par Grdf et régler l'acompte demandé par le gestionnaire de réseau ;
  3. Grdf valide le dossier de demande de raccordement ;
  4. Les travaux commencent, pour cela une présence physique n'est pas nécessaire car les travaux débutent sur le domaine public ;
  5. Le raccordement terminé, il faut régler le restant dû à Grdf puis choisir son fournisseur de gaz.

À quel moment demander le raccordement au réseau public de gaz ?

reseau public gaz

Dans le cadre d'un logement neuf, maison ou appartement, un technicien Grdf intervient 24h à 72h avant la date prévue du raccordement pour faire un terrassement de la chaussée. Par la suite, selon la complexité des travaux (extension du réseau public par exemple), il faut compter entre 10 jours et 2 mois d'intervention. Pour que l'installation dans le nouveau logement se déroule sans accroc, il convient donc d'anticiper les démarches et de demander un devis auprès de Grdf au moins quelques semaines en amont.

Quel est le prix pour un raccordement au réseau de gaz ?

Le raccordement implique des frais qui varient selon les services fournis au gaz:

Tarif appliqués par Grdf pour un raccordement de gaz
Type de consommation Montant
Pour le chauffage 449,95 € TTC
Pour l'eau chaude et la cuisson uniquement 1012,39 € TTC

Une fois les travaux terminés, le propriétaire du logement, à défaut le promoteur, doit obtenir l'attestation de conformité Qualigaz. Il peut enfin mettre en place un contrat d'énergie pour l'activation du compteur.

Le prix du gaz, comment ça fonctionne ?

Chaque mois, la commission de régulation des énergies - CRE - soumet un prix, déterminant du tarif réglementé, qui est calculé sur la base de multiples facteurs, dont, le prix des marchés pétroliers et la parité euro/dollar. À savoir que le tarif réglementé est amené à disparaître en 2023.

euro prix gaz

Les classes et les zones de consommation du gaz

En France le prix du gaz n'est pas le même pour toutes les communes et pour le connaître, deux champs sont à prendre en considération. On retient la classe de consommation, c'est-à-dire la consommation du logement (estimée ou avérée) et, la zone de consommation, soit la la situation géographique de l'habitation

Zones tarifaires du gaz, les principales villes
Zone Grdf Principales villes Nombre de villes
A Lyon, Marseille, Lille, Nîmes, Rouen, Troyes 2920
B Paris, Caen, Brest, Poitiers, Amiens, Toulon 1990
C Nice, Perpignan, Chartres 1561
D Gap, Paimpol, Bourseul 993
E Aurillac, Pornic, Albertville 623
F Maroilles, Villeroy, Beaumont 1334

Source : site web Engie

La répartition des zones de consommation est expliquée par le fait que la France se fournit auprès d'autres pays comme la Norvège, la Russie ou encore les Pays-Bas. La marchandise est stockée sur différents sites en France, et le prix du kWh dépend en partie de la distance à parcourir pour le transport du gaz à la commune.

Les classes de consommation du gaz
Classe de consommation Appareillage lié Consommation estimée en kWh
BASE (cuisson)
gaz fonctionne pour cuisson
0-1000
B0 (cuisson et eau chaude)
gaz fonctionne pour eau chaude et cuisson
1 001-6000
B1 (chauffage et éventuellement eau chaude et cuisson)
gaz fonctionne pour chauffage
6 001-30 000
B2I (petite chaufferie de copro)
gaz fonctionne pour copro
>30 001 < 150 000

De ces deux facteurs découle le prix du kWh appliqué par le fournisseur. 

Quelles différences entre les fournisseurs ?

Depuis quelques années plusieurs fournisseurs opèrent sur le marché de l'énergie, ils sont répartis en trois grandes familles :

 Les fournisseurs historiques : ils appliquent le tarif réglementé qui est recommandé par la commission de régulation des énergies. Comme fournisseur historique, on connaît EDF, pour l'électricité, et Engie, pour le gaz.

Tarif Réglementé du gaz : Prix du gaz Septembre 2019
Gaz tarif réglementé Tarif Base Tarif B0 Tarif B1 Tarif B2i
Prix de l'abonnement / an 108.00 € TTC 108.00 € TTC 249.12 € TTC 249.12 € TTC
Prix du kWh Zone A 0.0770 € TTC 0.0770 € TTC 0.0533 € TTC 0.0533 € TTC
Zone B 0.0770 € TTC 0.0770 € TTC 0.0541 € TTC 0.0541 € TTC
Zone C 0.0770 € TTC 0.0770 € TTC 0.0548 € TTC 0.0548 € TTC
Zone D 0.0770 € TTC 0.0770 € TTC 0.0555 € TTC 0.0555 € TTC
Zone E 0.0770 € TTC 0.0770 € TTC 0.0562 € TTC 0.0562 € TTC
Zone F 0.0770 € TTC 0.0770 € TTC 0.0569 € TTC 0.0569 € TTC

Tarif réglementé TTC pour une consommation de gaz à usage domestique.

 Les fournisseurs alternatifs : ils appliquent un prix de marché, et en règle générale s'indexent au tarif réglementé d'Engie pour proposer un certain taux de remise. Le marché de l'énergie étant ouvert à la concurrence depuis 2007, on compte aujourd'hui un grand nombre de fournisseurs alternatifs. En vue de favoriser la transition énergétique, on remarque d'ailleurs que beaucoup d'entre eux proposent des offres d'énergies vertes.

 Les entreprises locales de distribution (plus couramment appelées ELD) : une entreprise locale de distribution est un organisme qui a le monopole de la distribution d'énergie dans sa commune. Par conséquent, le client n'a d'autre choix que de se tourner vers cette entreprise pour son contrat d'électricité ou de gaz. C'est d'ailleurs elles qui assurent toute la gestion du réseau d'électricité et de gaz dans leurs communes de desserte.

Comment choisir le fournisseur pour le nouveau logement ?

Bien qu'il y reste certaines communes toujours régies par des entreprises locales de distribution (environ 400 en France), les 9 500 communes peuvent choisir leur fournisseur de gaz.

Les fournisseurs alternatifs, généralement, proposent soit :

  • Des offres à tarif fixe : quand le prix du kWh n'est pas soumis aux aléas du tarif réglementé. Pendant toute la durée du contrat (généralement 2 à 3 ans), le kWh reste au même prix. Le client s'assure de la stabilité de son prix pendant une certaine durée.
  • Les offres à tarif indexé : en cas de hausse ou de baisse du tarif réglementé, le prix du kWh suit la courbe tout en octroyant un taux de remise. Les clients ont l'assurance de toujours payer moins cher que le tarif proposé par Engie.
Prix du kWh de gaz pour un logement en Zone A / classe de consommation B1
Fournisseur Nom de l'offre Prix du kWh de gaz Contact
logo total direct energie
Offre classique gaz 0.0512 € TTC 09 74 59 31 95
Rappel gratuit
logo happe by engie
Offre Gaz Happ-e by Engie 0.0499 € TTC 09 74 59 40 69
Rappel gratuit
logo engie
Gaz énergie garantie 1 an  € TTC 09 74 59 37 94
Rappel gratuit
logo eni
Astucio éco gaz 0.0529 € TTC 09 74 59 43 17
Rappel gratuit

Tarifs à jour au 2 septembre 2019

Faut-il résilier le contrat gaz de l'ancien logement ?

Lorsque le client quitte son logement, il est de son devoir de contacter son ancien fournisseur pour résilier les anciens abonnements de gaz et d'électricité. À ce titre, le fournisseur demande la relève des deux compteurs puis envoie dans les deux mois une facture de régularisation. Cette facture est calculée par rapport aux consommations et aux mensualités déjà payées. Pour les particuliers, la clôture des contrats d'énergie n'entraîne aucun frais.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Linkedin