Les tarifs d'EDF augmentent en novembre 2014, comment réagir ?

Le tarif bleu d'EDF, l'offre phare du fournisseur historique d'électricité, augmente de 2,5% le 1er novembre. Le bon moment pour comparer les offres d'électricité et se poser la question de son fournisseur. En changeant de fournisseur, un particulier peut en effet réaliser jusqu'à 150€ d'économies sur ses factures.


Repoussée, l'augmentation des tarifs d'EDF a finalement lieu

facture edf

L'offre phare d'EDF augmente de 2,5% en novembre 2014. Pourtant, en faisant jouer la concurrence, il est possible d'économiser jusqu'à 150€/an.

+2,5% pour les tarifs réglementés, pour commencer l'hiver

Les prix du « tarif bleu », l'offre phare d'EDF dont bénéficient la majorité des Français, augmentent de 2,5% le 1er novembre 2014.

Au 30 juin 2014, d'après la CRE, 28 504 000 sites résidentiels bénéficiaient des tarifs réglementés, soit 91,2%. Ces offres d'électricité ne peuvent être proposées que par les fournisseurs historiques (c'est-à-dire qui étaient présents avant l'ouverture du marché à la concurrence) qui sont EDF ou les entreprises locales de distribution (EDL) dans certaines localités. Leurs prix sont régulés et déterminés par arrêté ministériel après avis de la Commission de régulation de l'énergie.

+27% en 10 ans pour l'offre phare d'EDF

 

Sur une plus longue durée, l'augmentation de novembre 2014 signifie que les tarifs d'EDF ont augmenté de 27% depuis 2003.

La fin des tergiversations autour des tarifs d'EDF ?

Tour bâtiment EDF la Défense

Les tarifs réglementés de l'électricité sont proposés par EDF et par les entreprises locales de distribution. Leur prix sont fixés par les pouvoirs publics.

Après l'augmentation de 5% d'août 2013, une augmentation de même ampleur devait avoir lieu le 1er août 2014. La ministre en chargé de l'énergie avait cependant, à la surprise générale, décidé d'annuler l'augmentation des tarifs d'EDF d'août 2014 pour préserver le pouvoir d'achat des Français.

L'augmentation de novembre 2014 est inédite, puisqu'elle s'accompagne d'une redéfinition de la formule tarifaire, qui régit les évolution des tarifs réglementés de l'électricité. La ministre a souhaité que les principes qui gouvernent la loi NOME, soient appliqués le plus rapidement possible. Il en découle que les tarifs réglementés ne sont plus déterminés à partir d'une analyse comptable des coûts d'EDF, mais par empilement des coûts à partir de l'ARENH, le tarif auquel l'ancien monopole est tenu de vendre l'électricité nucléaire historique aux concurrents d'EDF qui en font la demande. (Voir : Décret n°2014-1250 du 28 octobre 2014 modifiant le décret no 2009-975 du 12 août 2009 relatif aux tarifs réglementés de vente de l’électricité)

Les tarifs d'EDF devraient cependant continuer d'augmenter ces prochains mois. D'une part, l'annulation, par le Conseil d'Etat, du tarif réglementé pour la période 2012-2013 entraîne une augmentation rétroactive de celui-ci, étalée sur plusieurs années (voir ici) ; d'autre part, les tarifs réglementés doivent par construction compenser les coûts supportés par le fournisseur historique, et ceux-ci sont en augmentation, rendant les augmentations des prix de l'électricité en 2014 et pour les prochaines années prévisibles (voir cet article).

Quel prix de l'électricité chez EDF en 2014 ? Voir notre étude sur le tarif d'EDF en 2014.

Electricité moins chère chez un fournisseur alternatif ? Contactez Selectra au ☎ 09 75 18 41 65 (lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h - rappel gratuit). Cette plateforme multifournisseurs vous répond et vous oriente vers l'offre partenaire la plus compétitive dans votre cas. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. En savoir plus Annonce

Moins de 9% des particuliers font jouer la concurrence et économisent jusqu'à 150€TTC/an en quittant le tarif réglementé

Alors que des offres moins chères que les tarifs d'EDF existent, plus de 91% des ménages conservent le tarif « bleu » d'EDF.

Les autres ménages, qui font jouer la concurrence, choisissent à 99,9% l'offre d'un concurrent d'EDF, puisque seuls 7000 Français ont choisi une offre de marché chez le fournisseur historique alors que plus de 2 700 000 ont préféré l'offre d'un concurrent d'EDF.

Les concurrents d'EDF peuvent proposer des réductions importantes par rapport au tarif bleu. En effet, si certaines offres sont plus chères (exemple : l'offre d'Enercoop, qui est 100% verte, ou encore l'offre « Mon Contrat Electricité » d'EDF), d'autres offres sont beaucoup plus économiques. Parmi celles-ci, on trouve les offres de la gamme Directe et Online du fournisseur Direct Energie, l'offre du petit fournisseur vert Planète Oui, ou encore l'offre de Lampiris, qui a connu un certain succès depuis le succès d'une offre d'achat groupé à l'hiver 2013-2014.

Comment réagir ? Les conseils de kelwatt.fr

Tous les Français sont-ils concernés par l'augmentation des prix de l'électricité de novembre ?

Chauffage électrique

Pour les ménages chauffés à l'électricité, l'augmentation des prix de l'électricité est particulièrement préjudiciable.

Non. Seuls sont concernés les Français qui bénéficient des tarifs réglementés d'EDF, aussi appelés « tarifs bleus ». Ceux qui ont souscrit une offre dite « de marché » ne sont pas concernés par cette hausse. (Tarif réglementé, offre de marché : quelle différence ? Voir ce guide)

Si l'offre d'électricité est « indexée » sur les tarifs réglementés, le prix de l'offre augmentera cependant également.

Si l'offre d'électricité est à prix fixes, le prix auquel le fournisseur s'est engagé de vendre l'électricité pour la durée du contrat n'évolue pas ; vous êtes donc protégé contre la hausse.

Peut-on se soustraire à la hausse des tarifs d'EDF de novembre 2014 ?

Oui, en souscrivant une offre à prix fixes avant le 01/11/2014.

Quel est votre conseil pour passer l'hiver 2014 sans se ruiner ?

Comme le révèle le Comparateur des offres d'électricité, un ménage de 4 personnes chauffé à l'électricité et consommant 17 000 kWh d'électricité par an peut réaliser jusqu'à 150€TTC d'économies, par rapport aux tarifs réglementés, en choisissant une autre offre.

Pour éviter de se ruiner, nous conseillons donc la souscription d'une offre moins chère que les tarifs réglementés.

Energie moins chère jusqu'à 200€ d'économie ? 📉Comparer les prix de l'électricité ⚡ et du gaz naturel 🔥 !
☎️ 09 75 18 41 65 (Selectra - ouvert actuellement)
Rappel gratuit
Annonce

Mis à jour le

Autres articles sur le même sujet :