Vous êtes ici

Trêve hivernale des coupures d'électricité et de gaz

Réduire sa facture d’électricité et de gaz 09 75 18 41 65 (Selectra - du lundi au vendredi de 8H à 21H et le samedi de 9H à 18H)
Rappel gratuit

Durant les cinq mois d’hiver, du 1er novembre au 31 mars, les fournisseurs d’électricité ne peuvent plus imposer de coupure d’électricité et de gaz aux foyers n’ayant pas réglé leurs factures. La trêve hivernale des coupures d’énergie permet aux ménages en difficulté de maintenir chauffage et eau chaude lorsque la température baisse. Les explications de kelwatt.fr

Suspensions des coupures d’énergie du 1er novembre au 31 mars

Les coupures sont désormais impossibles durant les 5 mois d'hiver.

Durant cinq mois, pendant l'hiver, la loi Brottes interdit les coupures d'énergie pour facture impayée.

L’Etat impose une trêve hivernale des coupures d’électricité et gaz durant les cinq mois d’hiver, prévue cette année entre le 1er novembre 2015 et le 31 mars 2016. Pendant cette période, ERDF et GRDF ne peuvent pas couper la fourniture d’énergie si un fournisseur le demande en cas de factures impayées de la part d’un client. Ce dispositif reproduit celui de la trêve hivernale des expulsions locatives et s’étend sur la même période.

La trêve hivernale des coupures d’énergie a été instituée par la loi “Brottes” n°2013-312 du 15 avril 2013. Initialement prévue pour durer jusqu’au 15 mars, la loi ALUR de mars 2014 l’a étendue jusqu’au 31 du même mois afin qu’elle corresponde exactement au calendrier de l’interruption des expulsions locatives.

Ce que prévoit exactement la loi sur la trêve hivernale des coupures d'énergie

Créée pour protéger les Français face aux difficultés de paiement des factures d’énergie, la loi Brottes prévoit néanmoins quelques aménagements. 

  1. Toute facture impayée pendant la trêve est toujours due à la fin de celle-ci. Si vous n’avez pas soldé vos arriérés au 31 mars, votre fournisseur d’énergie pourra dès lors demander une coupure de votre approvisionnement auprès du gestionnaire de réseau.
  2. Pendant la trêve, si vous ne payez pas l’une de vos factures, votre fournisseur d’énergie peut opérer une baisse de la puissance de votre compteur jusqu’à 3 kVA, ce qui vous laissera juste assez de capacité électrique pour faire fonctionner vos équipements vitaux. Les foyers bénéficiant des tarifs sociaux ne sont pas concernés par cette mesure.
  3. Si vous avez déménagé récemment et que vous n’avez pas souscrit un contrat de fourniture d’énergie, faites vite : la coupure est imminente ! En effet, si le gestionnaire de réseau constate une consommation dans un logement pour lequel il n’a enregistré aucun contrat, il considère que le logement est vide.

La trêve hivernale n’encourage pas les fraudeurs

Selon une étude du médiateur national de l’énergie menée en 2014-2015, la trêve n’avait pas généré d’effet d’aubaine pour les mauvais payeurs. L’analyse avait en revanche démontré les difficultés croissantes d’un nombre important de foyers français à régler leur factures énergétiques, dans un contexte de hausses récurrentes des prix de l’électricité et du gaz.

Que faire en cas de difficultés de paiement ?

Vous avez du mal à régler vos factures d’électricité et de gaz ? Pas de panique : des solutions existent.

Comment bénéficier des tarifs sociaux ?
  1. Négociez avec votre fournisseur un échéancier ou des facilités de paiement.
  2. Des aides financières existent pour vous permettre de payer votre facture d’énergie. Accessibles sous conditions de ressources, les tarifs sociaux prévoient un soutien financier via le Tarif de Première Nécessite (TPN) pour l’électricité et le Tarif Spécial de Solidarité (TSS). Vous pouvez également contacter les services sociaux de votre commune ou de votre département pour monter un dossier auprès du Fond de solidarité pour le logement (FSL).
  3. Changez de fournisseur d’énergie ! Avec des prix moins chers au kilowatt-heure, vos factures n’en seront que moins douloureuses. La démarche n’implique pas de coupure d’électricité ou de gaz.

Je souhaite choisir un fournisseur moins cher pour faire baisser sa facture

Des offres nombreuses et variées vous permettent aujourd’hui de réduire votre facture d’électricité et de gaz de manière significative. Depuis 2007 et l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie, tous les consommateurs ont le droit de choisir leurs fournisseurs d’énergie.

Exemples d'offres d'électricité proposées par des fournisseurs alternatifs
Fournisseur Prix du kWh hors taxes Caractéristiques Plus d'info
Direct Energie
  • Offre Online Electricité : -10% HT par rapport aux tarifs réglementés.
  • Elu service client de l'année 2015.
  • Offres 100% online
  • Remise garantie année après année.
09 87 67 54 76
Rappel gratuit
Happ-e de GDF Suez
  • Electricité : -8% HT par rapport aux tarifs réglementés.
  • Offre 100% online.
  • Remise à -8% garantie 1 an puis Happ-e propose un prix identiques aux tarifs réglementés pour la deuxième année.
09 75 18 65 41
Rappel gratuit
Planète OUI
  • Electricité : -20% HT sur l'abonnement par rapport aux tarifs réglementés (sous conditons).
  • Electricité 100% verte
  • Sans engagement
09 87 67 55 21 
Rappel gratuit
Exemples d'offres d'électricité et de gaz proposées par des fournisseurs alternatifs
Fournisseur Prix du kWh hors taxes Caractéristiques Plus d'info
Direct Energie
  • Offre Online Electricité et Gaz : -10% HT par rapport aux tarifs réglementés.
  • Elu service client de l'année 2015.
  • Offres 100% online
  • Remise garantie année après année.
09 87 67 54 76
Rappel gratuit
Eni
  • Gaz - Offre Astucio Eco d'Eni : -0% HT par rapport aux tarifs réglementés.
  • Electricité - Planète Oui : -20% HT sur l'abonnement par rapport aux tarifs réglementés (sous conditions).
  • Gaz : prix fixes durant 3 ans
  • Electricité 100% verte
  • Offre sans engagement
09 87 67 54 33 
Rappel gratuit
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus