Vous êtes ici

EJP

Le principe

L’option EJP ou Effacement des Jours de Pointe est une ancienne option de comptage proposée par EDF aux particuliers. En contrepartie d’un prix du kWh très élevé 22 jours par an, les « jours de pointe », le client bénéficie d’un tarif avantageux les 143 jours restants. Les jours de pointe sont répartis pendant l’hiver (du 1er novembre au 3 mars), et correspondent à des périodes de très forte demande en électricité. Ils sont mobiles, c’est-à-dire qu’ils ne sont annoncés par EDF qu’au dernier moment : généralement, le fournisseur prévient d’un jour EJP la veille à 17h30, mais l’annonce peut être faite jusqu’à 5h le matin même, il convient donc d’être vigilant pour éviter les mauvaises surprises. Un jour EJP dure de 7h00 à 1h00 du matin. L’option EJP était destinée aux puissances de compteur les plus élevées, à partir de 9 kVA.

Grille tarifaire EJP

Puissance souscrite Abonnement annuel Prix du kWh en heures de pointe mobiles (jour EJP) Prix du kWh en heures normales

9 kVA

113,74 € TTC

0,5431 € TTC

0,1078 € TTC

12 kVA

173,77 € TTC

15 kVA

199,11 € TTC

18 kVA

222,93 € TTC

36 kVA

685,52 € TTC

Prix EDF en vigueur à partir du 1er août 2013

Système EJP

Pour quels consommateurs l'option EJP est-elle intéressante ?

L’option EJP n’est intéressante que pour les consommateurs disposant d’une grande flexibilité de leur consommation en électricité : en effet, pour rentabiliser l’option EJP, il faut être en mesure de réduire drastiquement sa consommation d’électricité durant les jours de pointe mobile, en hiver, et ce, avec peu de préavis : en effet, le prix du kWh en jour EJP est près de 4 fois supérieur au prix du kWh en Base ! Cette option est donc à éviter pour les consommateurs ne disposant que d’un chauffage électrique, mais peut être intéressante pour ceux équipés d’un mode de chauffage alternatif (poêle à bois, etc.).

Le tarif EJP est en extinction : les anciens abonnés continuent à bénéficier de ce tarif, mais il n’est plus disponible à la souscription. Si vous pensez que ce type de comptage est intéressant pour votre profil, sachez qu’EDF a mis en place un tarif similaire, l’option « Tempo » : le prix du kWh d’électricité est très élevé 22 jours par an, en hiver (les jours Rouges, très similaires aux jours de pointe de l’option EJP), moyennement élevé 43 jours par an (jours Blancs), et avantageux le reste du temps (jours Bleus). Pour chacun de ces types de jours, un tarif heures pleines, et un tarif heures creuses s’appliquent.

Pour les consommateurs flexibles à l’échelle journalière, il existe un troisième tarif à prix du kWh variable, l’option « heures pleines heures creuses ». Cette option permet de bénéficier d’un tarif avantageux du kWh la nuit (8h par jour) en contrepartie d’un prix plus élevé en heures pleines (beaucoup moins cher cependant que le prix du kWh en jour EJP ou en jour Rouge Tempo !). Si vous vous chauffez à l’électricité et êtes équipé d’un cumulus programmable de nuit pour votre eau chaude sanitaire, ce tarif vous conviendra plus qu’une option EJP ou Tempo. L’option heures creuses a en outre l’avantage d’être disponible chez des fournisseurs alternatifs (jusqu’à 5% moins cher qu’EDF sur le prix du kWh).

Quand éviter de consommer l'électricité en EJP ?

En option EJP, il faut éviter de consommer de l’électricité lors des jours de pointe, ou « jours EJP ». En effet, le prix du kWh est beaucoup plus élevé ces jours-là (5 fois plus cher que les jours hors pointe). Mieux vaut donc réduire sa consommation au minimum, et attendre un jour hors pointe pour faire tourner le gros électroménager (lave-linge, lave-vaisselle, etc.) et le chauffage. Certains consommateurs n’hésitent pas à éteindre certains appareils qui peuvent se priver d’électricité pendant plusieurs heures (congélateurs par exemple). Les jours EJP sont annoncés assez tardivement (la veille, ou au plus tard 2h avant le début de la pointe, le matin même), il est donc important de se tenir informé en permanence des jours EJP.

Il existe plusieurs manières de s’informer des jours EJP :

  • S’inscrire sur le site https://observatoires.net : vous recevrez une newsletter vous informant du statut de la journée du lendemain dans votre région.
  • Consulter la page « observatoire EJP » du site internet d’EDF. Le site est normalement mis à jour quotidiennement à 17h30, mais le fournisseur se réserve le droit de changer le statut de la journée jusqu’à 5h du matin le jour même (les journées commencent à 7h). Notez également que les informations mentionnées sur cette page sont « non contractuelles » et n’engagement pas EDF en cas d’inexactitude… Il semble donc préférable d’utiliser une autre méthode en complément et de bien surveiller son compteur.
  • Téléphoner au serveur vocal EDF consacré aux jours EJP au 0891 67 77 77. Un appel au serveur EJP d’EDF est facturé 0,225 euro la minute depuis un téléphone fixe.
  • S’abonner au service d’alerte SMS d’EDF pour recevoir un SMS la veille de chaque jour EJP. Vous pouvez souscrire à cette option uniquement par téléphone (08 99 70 00 52, 1,35 € par appel + 0,34€ la minute). A noter : une souscription donne droit à 11 SMS, il ne faudra donc pas oublier de souscrire deux fois par hiver pour être bien informé de la totalité des 22 jours EJP.
  • souscrire au service d’alerte par email sur le site d’EDF.
  • télécharger l’appli Smartphone « EDF&MOI »

En outre, un voyant s’allume sur votre boîtier EJP durant une journée de pointe.

Puis-je choisir un autre fournisseur qu'EDF en EJP ?

L’option EJP est uniquement disponible chez EDF, et est réservée aux anciens abonnés : EDF n’accepte plus de souscriptions en option EJP.

En revanche, l’option heures pleines heures creuses (prix du kWh avantageux 8 heures par jour, généralement la nuit, et plus cher le reste du temps en contrepartie) et l’option Base (prix du kWh unique) sont disponibles chez des fournisseurs alternatifs. Certains proposent d’ailleurs des tarifs moins chers qu’EDF. On retient notamment Direct Energie qui offre à ses clients  % de remise sur le prix du kWh d’électricité en heures pleines mais également en heures creuses.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus