Conversion m3 gaz en kWh convertisseur, calculatrice
Pour convertir du m³ de gaz en kWh, il suffit de multiplier le nombre de m³ par un coefficient de conversion moyen de 11,2 kWh/m³pour du gaz H (1 m³ = 11,2 kWh), alors qu'il est de 10 kWh/m³ pour du gaz B (1 m³ = 10 kWh).

Convertir m3 gaz en kWh, coefficient de conversion PCS

Mis à jour le
minutes de lecture
Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
comparateur energie selectra

Faites le bilan gratuit de votre consommation
énergétique par le comparateur Kelwatt !

Pour convertir du m³ de gaz en kWh, il suffit de multiplier le nombre de m³ par un coefficient de conversion moyen de 11,2 kWh/m³pour du gaz H (1 m³ = 11,2 kWh), alors qu'il est de 10 kWh/m³ pour du gaz B (1 m³ = 10 kWh). Le m³ est la mesure relevée sur le compteur de gaz, tandis que le kWh est l'unité retenue pour facturer la consommation de gaz. Le coefficient de conversion kWh/m³ variant en fonction de la localisation géographique, il est donc indispensable de savoir quel est le coefficient de conversion qui reflète exactement le pouvoir calorifique supérieur (PCS) pour convertir sa consommation de m³ de gaz en kWh.

Tout savoir sur la conversion des m³ de gaz en kWh

  • Le coefficient de conversion PCS pour convertir des m3 en kWh diffère d'un mois à l'autre et en fonction de la localisation géographique, de la pression du gaz et de la composition du gaz (gaz H dans la majorité du territoire français ou gaz B dans les Hauts-de-France et région rouennaise).
    • 1 m³ de gaz H = 11,2 kWh en moyenne. 1000 m³ de gaz H = 11200 kWh en moyenne.
    • 1 m³ de gaz B = 10 kWh en moyenne. 1000 m³ de gaz B = 11200 kWh en moyenne.
  • Le compteur de gaz comptabilise le volume de consommation exprimé en m3, tandis que la facture de gaz comptabilise le volume de consommation exprimé en kWh.
  • La conversion des m3 de gaz en kWh est réalisé par le gestionnaire du réseau de distribution GRDF, grâce à un coefficient de conversion, avant de transmettre la relève de compteur gaz au fournisseur de gaz comme Engie pour la facturation.

Convertisseur de m³ de gaz en kWh en ligne 100% gratuit

Pour utiliser le convertisseur m3/kWh, il suffit de renseigner le volume de gaz en m3, puis de cliquer sur le bouton "Convertir.

Convertisseur m3 en kWh

m3
En cours de chargement...

Le pouvoir calorifique supérieur, c'est quoi ?

Le PCS de gaz est la quantité de chaleur dégagée par combustion totale d'un volume de gaz. Il varie d'une mois à l'autre en fonction de là station de raccordement.

Comment convertir de m³ gaz en kWh ?

Le coefficient de conversion du gaz est une mesure utilisée pour convertir des m3 en kWh gaz, permettant ainsi de passer d'une consommation quantifiée par volume à une consommation mesurée en énergie. Le procédé du calcul de conversion de m³ de gaz en kWh est simple :

Conversion des m3 en kWh =Volume de gaz en m³ x coefficient de conversion kWh/m³

Exemple de cas pratique pour convertir de m3 de gaz en kWh

Le compteur de gaz affiche une relève d'index de consommation de 40,251 m³. Le mois précédent, la relève du compteur de gaz était de 30,684 m³. Ces index de consommation sont relevés par le gestionnaire du réseau de distribution GRDF.

Consommation de gaz en m3 = index de consommation de départ - index de consommation d'arrivée

En soustrayant les deux montants, la consommation de gaz des 30 jours passés est de : 40,251 m³ - 30,684 m³ = 9,567 m³.

Pour convertir ces m3 en kWh, il suffit de multiplier par le coefficient de conversion PCS moyen de sa commune pour la consommation de gaz en kWh. Par exemple, le coefficient de conversion moyen de Montpellier est de 11,37, tandis que celui de Paris 01 est de 11,17 relevé par GRDF au 19 janvier 2024.

Conversion des m3 en kWh = consommation de gaz en m3 x coefficient de conversion kWh/m3

En appliquant la formule de conversion avec un coefficient, on obtient : 9,567 m³ = 108,78 kWh à Montpellier et 9,567 m³ = 106,86 kWh à Paris. C'est cette quantité de kWh convertie qui est transmise aux fournisseurs de gaz Engie ou EDF, par exemple, pour qu'il puisse éditer la facture du client.

Trouver son coefficient de conversion gaz m³ en kWh de sa commune/ville

Le coefficient de conversion PCS m3 gaz en kWh est renseigné au dos de la facture de gaz ou directement sur le site du gestionnaire de réseau de GRDF.

Comparateur gaz

Le tableau suivant détaille les différents coefficients de conversion moyens, minimum et maximum pour les plus grandes villes de France relevés par le distributeur de gaz GRDF.

Les grandes villes comme Strasbourg, Bordeaux et Grenoble ne figurent pas dans ce tableau récapitulatif des coefficients de conversion de m3 de gaz en kWh, car ces zones ne sont pas desservies par GRDF, mais par des Entreprises Locales de Distribution (ELD).

Tableau des des coefficients de conversion de m³ de gaz en kWh des plus grandes villes de France
VilleCoefficient de conversion moyenCoefficient de conversion miniCoefficient de conversion maxi
Paris11.17 kWh/m³11.57 kWh/m³10.85 kWh/m³
Marseille11.45 kWh/m³11.86 kWh/m³10.76 kWh/m³
Lyon11.29 kWh/m³11.62 kWh/m³10.89 kWh/m³
Toulouse11.31 kWh/m³11.84 kWh/m³10 kWh/m³
Nice11.38 kWh/m³11.77 kWh/m³10.73 kWh/m³
Nantes11.2 kWh/m³11.77 kWh/m³10.85 kWh/m³
Montpellier11.37 kWh/m³11.86 kWh/m³10.76 kWh/m³
Lille10.06 kWh/m³10.36 kWh/m³9.46 kWh/m³
Rennes11.19 kWh/m³11.89 kWh/m³10.84 kWh/m³
Reims11.13 kWh/m³11.45 kWh/m³10.82 kWh/m³
Saint-Étienne10.8 kWh/m³11.26 kWh/m³10.36 kWh/m³
Le Havre11.19 kWh/m³12.05 kWh/m³10.84 kWh/m3
Toulon11.39 kWh/m³11.93 kWh/m³10.71 kWh/m³
Dijon10.97 kWh/m³11.3 kWh/m³10.34 kWh/m³
Angers11.19 kWh/m³12.16 kWh/m³10.37 kWh/m³
Nîmes11.33 kWh/m³11.99 kWh/m³10.94 kWh/m³
Villeurbanne11.29 kWh/m³11.65 kWh/m³10.13 kWh/m³

Source : GRDF à jour au 15 janvier 2024

Comment est défini le coefficient de conversion gaz de m3 en kWh ?

Le coefficient de conversion est une mesure qui subit régulièrement des ajustements par les gestionnaires de réseau en France, en raison de sa dépendance envers plusieurs variables :

  1. la composition du gaz
  2. la pression atmosphérique de la localisation du lieu de de consommation du gaz
  3. la pression de la livraison du gaz.

Cependant, n'ayez aucune inquiétude, bien que ces variables jouent un rôle important, à moins de changements majeurs sur le marché, le coefficient de conversion fluctue seulement de 3 % par an en moyenne.

Coefficient de conversion de m³gaz en kWh en fonction du type de gaz et de l'altitude
AltitudeGaz B (Bas pouvoir calorifique)Gaz H (Haut pouvoir calorifique)
< 200 m9.2 - 10.2 kWh/m³10.3 - 12.4  kWh/m³
200 - 400 m9 - 9.9  kWh/m³ 10.1 - 12.1 kWh/m³
400 - 600 m-9.9 - 11.8 kWh/m³
600 - 800 m-9.6 - 11.5 kWh/m³
800 -1000 m-9.4 - 11.6  kWh/m³
> 1000 m-9.2 - 11 kWh/m³

Source : GRDF

Origine et composition du gaz

Le marché du gaz en France peut être facilement divisé en deux. Ne vous inquiétez pas, aucun mur de séparation n'a été construit dans l'ombre, mais toutes les communes françaises ne sont pas alimentées par le même type de gaz.

Alors que certaines villes reçoivent du gaz provenant de Russie, d'autres font usage du gaz européen, issu d'Algérie ou de pays de la Péninsule Arabique. Chacun de ces gaz ne renferme pas le même niveau d'énergie et possède donc un pouvoir calorifique spécifique.

Cela est principalement dû à la concentration en azote du gaz naturel. Les combustibles qui ont la plus haute concentration en sont appelés "gaz pauvres", tandis que les autres sont appelés "gaz riches". C'est pourquoi en France, nous distinguons deux types de gaz :

  • Le gaz H (Haute pouvoir calorifique), avec une faible concentration en azote, provient principalement de la mer du Nord, de Russie et d’Algérie. Ce gaz alimente la majorité du territoire.
  • Le gaz B (Bas pouvoir calorifique), riche en azote, provient principalement des Pays-Bas et alimente généralement les Hauts-de-France et la région rouennaise. À noter que d'ici à 2029, il n'y aura plus de gaz B. Tout le monde s'alimentera en gaz H en raison de la fermeture de nombreux sites de productions aux Pays-Bas.

Alors, quelle est l'influence sur le coefficient de conversion ? La réponse est simple : un gaz pauvre a un pouvoir calorifique moins élevé. En d'autres termes, il faut plus de gaz B que de gaz H pour chauffer une même habitation ! C'est pourquoi le coefficient de conversion d'un gaz pauvre est inférieur.

Généralement, 1 m³ gaz B au niveau de la mer est équivalent à 9,2 à 10,1 kWh. Quant au gaz H, toujours au niveau de la mer, 1 m³ converti correspond à une valeur comprise entre 10,3 et 12,4 kWh.

Coefficient de conversion de m³gaz en kWh pour une altitude entre 0 et 200 m en fonction du type de gaz B ou H
Type de gazCoefficient de conversion de m³gaz en kWh
Gaz H9.2 - 10.2 kWh/m³
Gaz B10.3 - 12.4  kWh/m³

Source : GRDF

Altitude de la commune

Dans les explications précédentes, il était important de préciser l'altitude, car celle-ci a un impact sur la valeur du coefficient de conversion : la densité du gaz diminue à mesure que la pression atmosphérique diminue. Cela signifie qu'au niveau de la mer (comme à Nice), le gaz contient plus d'énergie qu'en haute altitude (comme à Saint-Gervais-Les-Bains, Chamonix ou Tignes).

On estime qu'à une altitude de 1 000 mètres, le gaz naturel a 10 % d'énergie en moins par rapport au gaz au niveau de la mer. Par conséquent, plus l'altitude est élevée, plus le coefficient de conversion diminue ; le coefficient de Saint-Gervais-Les-Bains est donc inférieur à celui de Nice.

Coefficient de conversion de m³ gaz en kWh pour un gaz H en fonction de l'altitude 
AltitudeCoefficient de conversion m³ de gaz en kWh
0 - 200 m10.3 - 12.4 kWh/m³
200 - 400 m10.1 - 12.1 kWh/m³
400 - 600 m9.9 - 11.8 kWh/m³
600 - 800 m9.6 - 11.5 kWh/m³
800 - 1000 m 9.4 - 11.3 kWh/m³
> 1000 m9.2 - 11 kWh/m³

Source : GRDF

Pression de la livraison de gaz

Le troisième élément qui affecte le coefficient de conversion, et qui se répercute sur votre facture, est le taux de pression lors de la livraison du gaz. Jusqu'à présent, les coefficients de conversion présentés pour les gaz B et H concernent les particuliers ou les petits professionnels.

Ces derniers ont donc une faible consommation de gaz de ville (par exemple, pour le chauffage individuel). Habituellement, ceux qui consomment du gaz H sont alimentés à une pression de 20 mbar. Pour le gaz B, la pression est de 25 mbar.

Les clients qui consomment plus de gaz reçoivent leur livraison à une pression moyenne de 300 mbar. Cela concerne les consommateurs avec un chauffage collectif et les professionnels nécessitant un approvisionnement important. Le coefficient de conversion est alors le suivant : 13 kWh/m³ pour ceux recevant du gaz B et de 14,5 kWh/m³ pour le gaz H.

En conclusion, plus la pression de livraison est haute, plus le coefficient de conversion l'est également !

Questions fréquentes sur la conversion m3 en kWh

Le coefficient de conversion m3 en kWh affecte-t-il le prix du gaz ?

Non, c'est tout le contraire ! Le coefficient de conversion assure que les clients français sont facturés de la manière la plus équitable possible. Ce qui influe sur le prix du gaz, ce sont plutôt les taxes, votre zone tarifaire gaz, le tarif du kWh et de votre abonnement gaz, ainsi que le fournisseur que vous avez sélectionné.

De plus en plus de fournisseurs proposent des offres compétitives et attractives ! Pour trouver celui qui vous convient le mieux, n'oubliez pas de comparer les prix des offres de gaz et de consulter les avis des consommateurs.

Trouver le fournisseur de gaz le moins cher

🔥 Quel fournisseur de gaz est le moins cher  ?
Fournisseurs de gaz Offres de gaz Détails des prix du gaz Facture annuelle du gaz Économies VS Prix Repère Gaz de la CRE
OHM Énergie
OFFRE ULTRA ECO GAZ
——
🧮 Selectra Score : C
👉 Avis clients : 3.9/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 257.16 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.0783 €/kWh
Budget par an
1232 €
138 €
d'économies
TotalEnergies
OFFRE SPÉCIALE GAZ
📊 Des prix indexés

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 3.4/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 257.18 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.0819 €/kWh
Budget par an
1277 €
93 €
d'économies
Gaz de Bordeaux
OFFRE GAZ RÉF
📊 Des prix indexés

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 3.3/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 251.28 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.0856 €/kWh
Budget par an
1317 €
53 €
d'économies
EDF
☎︎ 34 04
OFFRE AVANTAGE GAZ OPTIMISÉ
📊 Des prix indexés

——
🧮 Selectra Score : C
👉 Avis clients : 1.8/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 238.32 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.0877 €/kWh
Budget par an
1330 €
40 €
d'économies
Happ-e
OFFRE HAPP-E GAZ
📊 Des prix indexés

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 2.3/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 273.81 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.0857 €/kWh
Budget par an
1341 €
29 €
d'économies

Source : Kelwatt
*Tarifs € TTC à jour du 23/05/2024. Budget calculé pour une consommation annuelle de 12450 kWh (classe de consommation B1) . . Voir méthodologie de calcul du Selectra score

Comment lire la consommation en m3 sur le compteur de gaz ?

La lecture de votre compteur de gaz est légèrement différente de celle de votre compteur d'électricité, car le compteur de gaz se lit en m3.

En vous positionnant devant votre compteur, observez les numéros en noir, situés tout à gauche : ceux-ci indiqueront votre index de consommation en m3.

Pour bien suivre votre consommation de gaz naturel en m3, il vous faut ensuite récupérer votre index de consommation du mois précédent si vous souhaitez calculer (ou vérifier) votre consommation de gaz sur les quatre dernières semaines. Consultez votre dernière facture et notez les anciens index du mois précédent en m3.

Effectuez la soustraction de l'ancien index du nouvel index pour déterminer le nombre de m3 consommés dans le mois. Ensuite, prenez votre coefficient de conversion indiqué sur votre facture et multipliez-le par votre consommation en m3 pour obtenir une conversion en kWh.

Notre exemple est basé sur une période d'un mois, mais vous pouvez également l'appliquer d’une année à l'autre pour comparer vos dépenses annuelles. Comparez les index de l'année N et N+1 puis suivez la procédure mentionnée précédemment pour suivre votre consommation annuelle de gaz en m3 et ensuite en kWh, année après année.

Le kWh, c'est quoi ?

Cette unité de mesure est utilisée pour indiquer l'énergie consommée par un appareil d'une puissance d'un watt, sur une durée d'une heure. On utilise le terme kWh pour les appareils d'une puissance de 1 000 watts qui fonctionnent pendant une heure, puis MWh ou TWh lorsque les valeurs sont plus significatives (au niveau national, par exemple).

Cette unité est couramment utilisée dans le domaine de l'électricité ainsi que dans le domaine du gaz. Elle permet de représenter votre niveau de consommation d'énergie, c'est-à-dire votre "flux énergétique".

Le m3, c'est quoi ?

Le m3 gaz, aussi appelé mètre cube de gaz, est une unité de volume utilisée pour mesurer la consommation de gaz naturel. Cette unité représente le volume de gaz consommé dans un espace d'un mètre cube. Cependant, comme le gaz naturel est une source d'énergie, sa consommation est souvent exprimée en termes d'énergie plutôt qu'en volume, d'où la nécessité de convertir les mètres cubes de gaz en kilowattheures (kWh) en utilisant un coefficient de conversion.

Le BCM, c'est quoi ?

Le BCM (ou Billion Cubic Meters) est principalement utilisé sur les marchés internationaux. Cette mesure est utilisée pour quantifier les grands volumes de gaz tels que les réserves internationales. L'Agence Internationale de l'Énergie exprime le BCM en joules, qui est l'unité d'énergie selon le système international.

En savoir plus sur les prix de l'énergie

 
 

Plus d'informations ?

Je vous réponds

À votre écoute !

Un conseiller Kelwatt by Selectra est disponible gratuitement :

09 75 18 41 65
Numéro non surtaxé
lundi-vendredi 7h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h


Un prix du kWh 20.8% moins cher
avec La Bellenergie

En savoir plus Souscrire en ligne