gaz de ville

Gaz de ville et gaz naturel : quelles différences ?

Mis à jour le
minutes de lecture
calculatrice et argent autour d'une ampoule électrique et d'une flamme de gaz

Payer un prix de l'énergie moins cher en comparant gratuitement les fournisseurs

Plateforme téléphonique Kelwatt actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
logo La Bellenergie

Le prix du kWh de La Bellenergie est 23,5% moins cher que le tarif réglementé

gaz de ville et gaz naturel

Le marché du gaz en France est chargé d’histoire. À l’origine, le gaz de ville représentait un gaz toxique utilisé pour alimenter l’éclairage urbain. Son utilisation a disparu progressivement pour laisser place au gaz naturel, mais l’expression « gaz de ville » est restée. Désormais, le gaz de ville définit simplement le gaz naturel distribué par le réseau GRDF, notamment pour différencier du gaz disponible en bouteille.

🔥 Qu'est-ce que le gaz de ville ?

L’appellation « gaz de ville » vient de l’utilisation originelle du gaz en France.

L’histoire du service de gaz de ville

Auparavant, le gaz de ville servait pour l’éclairage des villes, mais également pour la cuisson et le chauffage. Or, ce gaz, fabriqué en usine et non fossile, était principalement composé de dihydrogène et de monoxyde de carbone. Deux problèmes se posaient à l’époque :

  • Le danger pour la santé que représentait ce type de gaz inodore et très toxique ;
  • La faible quantité de chaleur dégagée par sa combustion.

histoire du gaz de ville

Disparition du gaz de ville

C’est pour pallier ces deux inconvénients majeurs que le gaz de ville a progressivement laissé place au gaz naturel. En revanche, l’expression « gaz de ville » est restée. Elle définit aujourd’hui le gaz naturel distribué par le réseau GRDF, en opposition au gaz disponible en bouteille.

🍀 Qu'est-ce que le gaz naturel ?

Le gaz naturel est un gaz d’origine fossile qui présente de nombreux avantages comparés à son ancêtre le gaz de ville :

  • Une composition naturelle : le gaz naturel est composé d’hydrocarbures gazeux constitués d’éthane, de propane, de butane mais surtout de méthane ;
  • Un niveau élevé de sécurité : le gaz naturel, tout comme le gaz de ville est inodore cependant il est rendu odorant grâce à l’ajout de tétrahydrothiophène et devient alors détectable en cas de fuite. De plus il n’est ni corrosif, ni toxique et difficilement inflammable ;
  • De hautes performances énergétiques : contrairement au gaz de ville, le gaz naturel détient un grand pouvoir calorifique.

À savoir concernant le gaz naturel S’il est démontré que le gaz naturel est bien plus performant et moins polluant que le gaz de ville, il est important de préciser toutefois que sa combustion entraîne quand même le dégagement de dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre.

👉 Le gaz de ville est-il différent du gaz naturel ?

Tout dépend de la signification de l’expression « gaz de ville ». Historiquement, le gaz de ville représentait un gaz issu de la distillation de houille (charbons) dont l’utilisation a été supprimée à cause de sa toxicité.

Aujourd’hui, l’expression « gaz de ville » est un abus de langage et exprime le gaz distribué via le réseau public de GRDF. Or, ce gaz est totalement naturel.

🤷‍♀️ Existe-t-il d'autres gaz pour un logement ?

À ce jour, il existe d’autres types de gaz pour approvisionner son logement : le gaz en bouteille ou encore le biogaz.

Le gaz en bouteille

Pratique, car il ne nécessite ni raccordement au réseau, ni abonnement, le gaz en bouteille présente un certain avantage. Il en existe deux types :

  • Le gaz butane : composé d’isobutane et de N-butane. Il peut être stocké et transporté sous forme liquide à faible pression ;
  • Le gaz propane : composé majoritairement de propane C3H8, ce gaz peut également être distribué en citerne.

Le biogaz

Dans le cadre de la transition énergétique, on a vu naître un nouveau type de gaz. Il s’agit d’un gaz obtenu grâce à la fermentation de matières organiques : le biogaz.

Une énergie renouvelable

Le biogaz est issu d’un procédé appelé la méthanisation. Il est produit de manière naturelle dans la nature (rizière, marais, etc.). À l’origine envisagé comme simple produit issu du traitement des déchets, le biogaz s’est finalement imposé comme une véritable énergie renouvelable.

Composition du biogaz

Il est important de noter que chaque biogaz dispose de sa propre composition, en revanche, voici les éléments dont ils sont tous principalement composés :

  • Méthane (CH4), qui est le composant principal de biogaz, avec un fort pouvoir réchauffant ;
  • Gaz carbonique (CO2), un gaz non corrosif ;
  • Sulfure d’hydrogène (H2S), issu du catabolise des acides aminés soufrés. Son inhalation est mortelle ;
  • Eau, sous forme de vapeur (H2O).

Le biométhane

Le biométhane est un dérivé du biogaz. Il est obtenu par épuration du biogaz pour se rapprocher au maximum du gaz naturel. Il s’agit d’une énergie renouvelable non fossile. Le biométhane est principalement utilisé comme carburant ou directement injecté dans le réseau de gaz pour la cuisson et le chauffage.

💬 FAQ

Quelles différences entre gaz naturel et gaz bouteille ?

Le gaz naturel est distribué via le réseau public de GRDF. Il est donc nécessaire que le logement soit raccordé au réseau afin de pouvoir l'alimenter en gaz. De plus, le particulier doit également souscrire une offre de fourniture de gaz pour pouvoir accéder au service.

En revanche, le gaz en bouteille ne nécessite ni contrat, ni infrastructure particulière. Il suffit de connecter la bouteille de gaz à l’appareil (de cuisson ou de chauffage) souhaité via un tuyau.

Comment faire son raccordement au gaz ?

Le cas d’un déménagement dans un logement neuf est particulier. En effet, dans une telle situation, le propriétaire du logement doit s’assurer que son installation de gaz privative est bien reliée au réseau public de distribution.

Faire la demande de raccordement GRDF

Dans un premier temps, le particulier doit donc formuler une demande de raccordement auprès du gestionnaire du réseau de distribution public : GRDF. Pour cela, il dispose de deux options : contacter GRDF par téléphone au ☎️ 09 69 36 35 34 (du lundi au vendredi de 8 h à 17 h) ou remplir le formulaire en ligne.

Demande de raccordement GRDF

certificat qualigaz

Obtenir la certification Qualigaz

Une fois le logement raccordé, et avant de pouvoir ouvrir son compteur gaz, le particulier doit faire certifier son installation. Pour cela, il doit obtenir le certificat de conformité Qualigaz, délivré par l’organisme du même nom. Ce certificat de conformité gaz est obligatoire pour attester que l’installation gaz est bien conforme aux règles en vigueur.

Ouvrir un compteur gaz

Enfin, dernière étape avant de pouvoir approvisionner son logement neuf en gaz : l’ouverture du compteur. Pour procéder à l’ouverture de son compteur gaz, le particulier doit simplement souscrire une offre de gaz proposée par l’un des fournisseurs sur le marché.

Besoin d’aide pour trouver son fournisseur de gaz ? Depuis l’ouverture du marché du gaz à la concurrence, les particuliers peuvent librement choisir leur fournisseur de gaz. Les offres disponibles sont nombreuses et il n’est pas toujours simple de trouver celle qui permettra de réaliser des économies sur ses factures de gaz. Pour être accompagné dans ses recherches, le particulier peut faire appel à un conseiller Selectra.
☎️ 09 75 18 41 65 Rappel gratuit

Que faire en cas de fuite de gaz dans mon logement ?

Le gaz naturel est bien plus sécurisant que le gaz de ville de l’époque, cela dit, c’est une énergie qui peut quand même présenter des risques pour la santé. Afin de détecter une fuite potentielle, le gaz naturel a été rendu odorant artificiellement.

Les risques du gaz naturel

Une fuite de gaz naturel peut engendrer des accidents graves selon les circonstances comme par exemple :

  • Un incendie ;
  • Une asphyxie.

Dans un tel cas, il est primordial d’adopter les bons gestes.

Les réflexes à avoir en cas de fuite de gaz

Si le particulier repère une odeur d’œuf pourri, c’est qu’il y a sûrement une fuite de gaz dans le logement. Dans ce cas-là, il faut sortir calmement de chez soi, sans toucher aux appareils électriques et surtout ne pas allumer de flamme. Une fois à l’abri, il faut appeler de toute urgence le gestionnaire du réseau GRDF au ☎️ 08 00 47 33 33.

Comment est calculé le prix d’un m3 de gaz ?

Le prix d’un m3 de gaz est calculé en fonction de plusieurs éléments :

Le saviez-vous ? Le prix du gaz varie en fonction de la zone géographique dans laquelle se situe le logement. Ce sont les zones tarifaires, et le prix est déterminé en fonction de la distance entre la commune et les lieux d’approvisionnement du gaz.

fin du tarif réglementé de gaz

Suis-je concerné par la fin du tarif réglementé de gaz ?

Depuis la libéralisation du marché du gaz, le tarif réglementé de gaz a disparu et tous les clients professionnels comme particuliers sont concernés.

Qu’est-ce que le tarif réglementé de gaz ?

À l’origine, GDF (aujourd’hui Engie) était le seul fournisseur de gaz naturel en France. Ainsi, les tarifs qu’il proposait étaient déterminés par les pouvoirs publics, c’est ce qu’on appelle le tarif réglementé de vente (TRV). Or, à l’ouverture du marché du gaz à la concurrence, il existait désormais deux types d’offres de gaz sur le marché :

Toutefois, le tarif réglementé de vente de gaz (TRVG) a disparu depuis le 30 juin 2023 suite à une décision du Conseil d'État qui date de 2017 le jugeant contraire aux droits européens liés à la libre concurrence.

La fin progressive du tarif réglementé de gaz

Depuis 2019, il n'était déjà plus possible de souscrire une offre au tarif réglementé. En 2020, le tarif réglementé du gaz a disparu pour les professionnels, puis en juin 2023 pour les particuliers.

En savoir plus sur le marché de l'énergie

 
 

Plus d'informations ?

Je vous réponds

À votre écoute !

Un conseiller Kelwatt by Selectra est disponible gratuitement :

09 75 18 41 65
Numéro non surtaxé
lundi-vendredi 7h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h


Un prix du kWh TTC 23,5% moins cher
avec La Bellenergie par rapport au tarif réglementé

En savoir plus Souscrire en ligne