Vous êtes ici

Quelle énergie pour mon lieu de vie ?

Eoliennes dans un champ

Plusieurs énergies domestiques sont à la disposition des ménages pour se chauffer ou cuisiner. Si l’électricité est l’énergie domestique la plus courante, elle n’est pas forcément la moins chère. Il convient donc de mieux organiser l’utilisation de l’énergie domestique pour réaliser de vraies économies.

Quel est le prix de l’énergie ?

Pellets de bois, fioul, gaz naturel, propane ou électricité sont les principales énergies domestiques. Si l’électricité est l’énergie la plus utilisée, elle est loin d’être la moins chère. GRDF met à disposition sur son site internet un baromètre en ligne qui permet de comparer le rapport qualité/prix des énergies. Pour ce faire, le baromètre met en balance la somme à débourser pour obtenir la même quantité de chaleur pour chacune des énergies. Cet indicateur montre que le pellet bois est l’énergie la moins chère juste devant le gaz et le fioul (quasiment au même niveau). Suivent le propane et l’électricité loin derrière (plus d'informations sur les prix de l'électricité). Cependant, il peut exister des disparités de prix en fonction du lieu de résidence. C’est le cas pour le fioul où les zones les plus rurales se voient offrir un prix du fioul plus élevés que dans les zones urbaines ou même péri-urbaines. Ces différences de prix trouvent leur explication dans les contraintes logistiques et de livraison.

Quelle utilisation de l’énergie ?

Il convient de planifier ses dépenses énergétiques et d’identifier une énergie principale puis des énergies d’appoint. Pour l’énergie principale, il faut naturellement s’orienter vers les plus efficaces. Cette énergie servira majoritairement pour le chauffage du foyer. On s’orientera donc davantage vers le pellet bois, le gaz naturel ou même le fioul domestique même si celui-ci est moins en vogue depuis quelques années. Si vous souhaitez un appareil de chauffage d’appoint pour les chambres, le choix se portera essentiellement sur l’électricité, la plupart des radiateurs ou autres appareils proposant le raccordement au réseau électrique. Cependant, il existe des appareils de chauffage d’appoint au gaz comme le chauffage mobile au gaz infrarouge, le chauffage d’appoint infrableu ou encore Le chauffage d’appoint au gaz à catalyse Côté cuisine, même constat. Côté cuisine, le constat est le même. Si l’ensemble des produits électroménagers proposent une alimentation électrique, vous pouvez optez pour une solution au gaz concernant votre barbecue.

Quelles autres alternatives ?

L’ensemble des rapports sur la transition énergétique s’accordent à dire qu’il faut désormais consommer l’énergie du de son lieu de résidence. Exit donc le gaz naturel et le fioul, deux produits dérivés du pétrole ainsi que l’énergie nucléaire qui repose sur l’exploitation d’énergies extraite à des milliers de kilomètres de nos foyers. Cependant, en fonction de son lieu de vie, l’énergie solaire, éolienne ou même la thermographie via les pompes à chaleur peuvent s’avérer être des sources d’énergies pertinentes. Vous pouvez également opter pour un mix entre énergie traditionnelle et énergie renouvelable pour opérer votre transition énergétique.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus