Gaz : quel a été l’impact de la révision mensuelle des prix?

10 décembre 2013 - Fin 2012, le gouvernement a réformé en profondeur les modalités d’évolution des tarifs réglementés du gaz naturel afin d’enrayer la hausse des prix du gaz en 2013. Si le prix du gaz a globalement augmenté cette année encore, l’impact de cette modification de la formule tarifaire du gaz est réel. Ainsi, selon le Ministère de l’écologie, la hausse de 2,4% des tarifs réglementés intervenue en janvier 2013 se serait élevée à 4% si l’ancienne formule tarifaire avait été appliquée.


Une réforme bienveillante pour les consommateurs

Pour déterminer le montant des tarifs réglementés du gaz pratiqués par Engie (ex-GDF Suez), le gouvernement définit régulièrement une formule tarifaire qui est indexée sur trois éléments : la parité euro-dollar, le prix du gaz sur le marché spot et le cours des produits pétroliers.

Début 2013, le gouvernement a réformé en profondeur la méthode de calcul des tarifs réglementés en indexant plus fortement la formule tarifaire sur le prix du gaz sur les marchés spots. Le but de cette réforme était en effet de rendre le prix du gaz moins dépendant de l’évolution du cours des produits pétroliers, qui a tendance à augmenter. Ainsi, le pourcentage d’indexation sur les marchés spot est passé de 10% en 2010 à 36% en décembre 2012 ! Le consommateur français s’attendait donc légitimement à une baisse des prix du gaz pour l’année 2013.

Un résultat mitigé

Malgré des premiers mois favorables au consommateur, avec des baisses continues des tarifs réglementés du gaz de février à juin, le bilan de l’année 2013 est globalement négatif puisqu’à la fin du mois de novembre, on observe une hausse globale de près de 0,13% des prix du gaz chez Engie, anciennement GDF Suez.

Par ailleurs, la légère baisse enregistrée au mois de décembre de -0,13% ne suffira pas à enrayer cette énième progression annuelle des tarifs réglementés du gaz.

Une hausse relative

Cette nouvelle hausse des tarifs réglementés en 2013, inférieure à 1%, est néanmoins à mettre en perspective avec les augmentations drastiques des prix du gaz entre 2005 et 2012. En effet, en l’espace de sept ans le prix du gaz avait explosé de 80% soit plus de 8,8% de hausse par an en moyenne !

Ainsi, si la modification de la formule tarifaire ne semble pas avoir rempli ses objectifs, elle a néanmoins permis un léger ralentissement de la hausse des prix du gaz en France, contrairement à ce que l’on a pu observer pour l’électricité.

Par ailleurs, le consommateur ne doit pas oublier qu’il peut lui aussi œuvrer à la diminution du montant de sa facture de gaz. En effet, il lui suffit de comparer les offres des différents fournisseurs sur un comparateur en ligne et de choisir un fournisseur alternatif comme eni ou Direct Energie, qui propose un prix du kWh inférieur à celui pratiqué par le fournisseur historique, Engie (ex-GDF Suez).

Fournisseur Avantage prix Avantage hors prix Plus d’infos
eni Evo 3% sur le prix du kWh par rapport aux tarifs réglementés en vigueur Garanti toujours moins cher que les tarifs réglementés en vigueur 09 74 59 43 17
Rappel gratuit
Fiche offre
Direct Energie offre Directe Electricité + Gaz -7% sur le prix du kWh par rapport aux tarifs réglementés en vigueur pour l’électricité et le gaz Un seul fournisseur pour 2 énergies 09 74 59 31 95
Rappel gratuit
Elu service client de l’année 2018 (11ème année consécutive)
Garanti toujours moins cher que les tarifs réglementés en vigueur Fiche offre

En savoir plus sur les fluctuations du tarif réglementé du gaz.

Energie moins chère jusqu'à 200€ d'économie ? 📉Comparer les prix de l'électricité ⚡ et du gaz naturel 🔥 !
☎️ 09 75 18 41 65 (Selectra - ouvert actuellement)
Rappel gratuit
Annonce

Jusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct EnergieJusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct Energie
Mis à jour le

Autres articles sur le même sujet :