augmentation électricité hausse 10%

10 % de hausse d'électricité au 1er août, soit 160 euros

Mis à jour le
minutes de lecture

Le ministère de l'Économie et de la Transition écologique a annoncé une hausse du prix de l'électricité de +10 % au 1ᵉʳ août 2023 après l'augmentation de 15 % le 1ᵉʳ février dernier. Cette nouvelle hausse correspondrait en moyenne à 160 € de plus sur la facture d'électricité d'un foyer au chauffage électrique consommant 7 000 kWh par an.

📈 Le prix de l'électricité augmente de +10 % au lieu de 74.5 % au 1ᵉʳ août 2023...

Le Gouvernement a annoncé l'augmentation du prix de l'électricité de 10 % au 1ᵉʳ août 2023. Cette hausse du tarif réglementé d'électricité a été plafonnée en appliquant le bouclier tarifaire en vigueur depuis fin 2021 et jusqu'en 2025.

Ce dispositif permet de limiter la hausse des prix de l'électricité pour les Français. En effet, sans le bouclier tarifaire énergétique, l'augmentation du prix de l'électricité aurait dû s'élever à +74,5 %.

Ainsi, avec le bouclier tarifaire, le prix de l'électricité en France reste parmi les moins chers en Europe depuis la crise de l'énergie survenue en fin 2021. À noter que le Gouvernement a informé la fin progressive du bouclier tarifaire énergétique fin 2024, mis en place pour lutter contre l'inflation.

...L'équivalent d'une hausse de 160 € sur la facture d'électricité...

Pour un ménage se chauffant à l'électricité et consommant au total 7 000 kWh par an, la facture est en moyenne de 1 640 € avant cette hausse. Avec la hausse de 10 % du prix de l'électricité, la facture d'électricité passe à 1 800 €, soit une hausse de 160 € par an

...Pour tous les ménages et les petits professionnels ?

Tous les ménages et les petits professionnels avec une puissance de compteur inférieure à 36 kVA ayant souscrit un contrat au tarif réglementé ou à une offre indexée sur le tarif réglementé sont concernées par la hausse de 10 % au 1ᵉʳ août 2023.

⚡ La raison principale est la hausse du TURPE. 

L'augmentation du prix de l'électricité de 10 % en août 2023 s'explique par la hausse du Tarif d'Utilisation des Réseaux Publics d'Électricité (TURPE). En effet, la délibération de la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) portant sur l'évolution de la grille tarifaire du TURPE dans le domaine de tension HTA-BT et de tension HTB précise que l'objectif est :

  • de faire évoluer de +6.51 % le TURPE 6 HTA-BT lié à Enedis en application des formulations d'évolutions annuelles tenant compte des éléments suivants :
    • l'inflation de +4.20 % ;
    • le coefficient d'indexation annuelle automatique fixé dans la délibération TURPE 6 HTA-BT de +0.31 % ;
    • le solde du compte de régularisation des charges et des produits (CRCP) de +2 % ;
    • d'ajuster le niveau du Terme Rf ;
  • de faire évoluer de +6.69 % le TURPE 6 HTB lié à RTE en application des formulations d'évolution annuelles tenant compte des éléments suivants :
    • l'inflation de +4.20 % ;
    • le coefficient d'indexation annuelle automatique fixé dans la délibération TURPE 6 HTA-BT de +4,9 % ;
    • le solde du compte de régularisation des charges et des produits (CRCP) de +2 % ;

Pourquoi le TURPE augmente-t-il ?

Le TURPE est divisé en deux parties : TURPE HTA-BT qui concerne Enedis et TURPE HTB qui concerne RTE.

Augmentation du TURPE HTA-BT d'Enedis

L'évolution tarifaire du TURPE résulte en partie des recettes tarifaires qui étaient plus faibles que les prévisions par rapport au volume réellement acheminé de 334 TWh contre 344 TWh prévisionnels. Cette différence s'explique par les efforts du plan de sobriété énergétique des consommateurs et par les températures hivernales de 2022 plus douces que prévu.

Aussi, les charges liées aux achats au titre des pertes d'électricité étaient plus élevés que les prévisions en raison de la flambée des prix de l'électricité sur le marché de gros en 2022, liée à la crise de l'énergie.

À cela s'ajoute les performances mitigées du gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis :

  • temps de coupure moyen par client de 
    • 59,5 minutes par an, pour un objectif de 62 minutes pour le marché de masse en basse tension ;
    • 40,1 minutes par an, pour un objectif de 41,8 minutes pour les clients en HTA ;
  • économie totale sur toute la phase de déploiement du compteur Linky de 597 millions d'euros.
  • taux de compteur Linky sans télérelevés et taux de réussite de téléopérations en J+1 n'atteignant pas les objectifs ;
  • surcoût total de 97 millions d'euros pour les coûts unitaires d'investissement réseaux de 2021 calculé avec une année de décalage et par rapport au modèle de référence ;
  • délais de raccordement n'atteignant pas les objectifs de la CRE :
    • clients en soutirage BT < 36 kVA sans extension de réseau passés de 85 jours en 2021 à 74 jours en 2022, alors que l'objectif de la CRE était de 68 jours en 2022 ;
    • clients en soutirage BT ≤ 36 kVA avec extension de réseau passés à 164,9 jours entre 2021 et 2022, alors que l'objectif de la CRE était de 141 jours en 2022 ;
    • clients en soutirage BT > 36 kVA avec et sans extension de réseau et des raccordements collectifs passés à 144,8 et 226,3 jours respectivement entre 2021 et 2022, alors que l'objectif de la CRE était de 138 et 199 jours en 2022 ;
    • clients en soutirage sur le réseau HTA passés de 217 jours en 2021 et 230 jours en 2022, alors que l'objectif par le TURPE 6 était de 175 jours ;
    • sites en injection concernant les producteurs des sites BT > 36 kVA et HTA passés de 233 jours en 2022 à 254 jours en 2022, alors que l'objectif fixé par le TURPE 6 était de 180 jours en 2022.

Augmentation du TURPE HTA-BT de RTE

La crise de l'énergie a provoqué une situation inédite en 2022 notamment les importants écarts entre le réel et le prévisionnel sur certains postes de charges et de recettes de RTE :

  • 2231 millions d'euros supplémentaires de recette d'interconnexion par rapport aux prévisions en raison d'une différence de prix plus importantes que prévu sur toutes les frontières ;
  • 201 millions d'euros en moins avec des coûts liés à la constitution des réserves d'équilibrage supérieurs aux prévisions en raison de la flambée des prix de gros de l'électricité ;
  • 157 millions d'euros en moins par rapport aux charges liées aux congestions nationales et internationales ;
  • 64 millions d'euros en plus par rapport aux charges relatives à la compensation des pertes électriques sur le réseau inférieurs aux prévisionnels ;
  • 189 millions d'euros en moins sur les recettes tarifaires de RTE par rapport aux prévisionnelles en raison :
    • d'un effet de volume ;
    • d'un climat plus doux que prévu provoquant un soutirage plus faibles que prévus (7 TWh en moins) ;
    • d'un abattement électro-intensif versé aux consommateurs éligibles supérieurs aux prévisions.

Mais, le TURPE, c'est quoi au juste ?

Le TURPE est l'acronyme de tarif d'utilisation du réseau public d'électricité. C'est un tarif et non une taxe d'électricité que tous les consommateurs alimentés en électricité et raccordés au réseau public doivent payer.

Ce tarif unique comporte trois composantes : le soutirage, la gestion de la clientèle et le comptage (correspondant à l'entretien et l'exploitation des compteurs d'électricité). Le TURPE finance donc les coûts et les investissements engagés par les gestionnaires de réseau pour exploiter, développer et entretenir le réseau public d'électricité et plus précisement :

  1. les charges du système électrique, c'est-à-dire le prix du transport et les coûts des pertes payés par le gestionnaire de réseau RTE ;
  2. les charges d'exploitation du réseau ;
  3. la rémunération des capitaux engagés.

À noter que le TURPE représente environ 30% de la facture d'électricité globale.

Qui fixe le TURPE ?

Le TURPE varie en fonction la puissance souscrite et du niveau de raccordement (TURPE HTA-BT ou TURPE HTB) est un tarif régulé. Le montant du TURPE est fixé par la CRE pour une durée moyenne de quatre ans, suite à une délibération. Chaque évolution est obligatoirement publiée au Journal Officiel.

Comme le TURPE est défini pour environ quatre ans, une hausse du tarif réglementé d'électricité ne s'explique pas toujours pas une augmentation du TURPE, puisque celui-ci peut être fixe pendant quatre ans.

📊 Comment éviter la hausse du prix de l'électricité de 10 % au 1ᵉʳ août 2023 ?

Il est possible d'éviter la hausse des prix de l'électricité de 10 % au 1ᵉʳ août 2023 en optant pour une offre à prix fixe. Toutefois, il est conseillé de choisir une offre à prix fixe pendant une certaine durée et proposant un prix du kWh inférieur au prix de l'électricité au 1ᵉʳ août.

Si toutefois, les offres d'électricité à prix fixé bloquant les prix ne vous intéressent pas. Il existe des offres indexées ou des offres à prix fixés librement moins chers que le tarif réglementé. Pour connaître le fournisseur d'électricité qui vous correspond le plus par rapport à votre profil de consommation, contactez le comparateur d'énergie gratuit Selectra au ☎️ 09 75 18 41 65 (numéro non surtaxé) du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h ou programmer un Rappel gratuit.

Retrouvez le tableau comparatif suivant des 10 offres d'électricité actuellement moins chères que le tarif réglementé d'électricité en vigueur pour une consommation annuelle de 5500 kWh en 6 kVA base !

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher en option base ?
Fournisseurs d'électricité Offres d'électricité Détails des prix de l'électricité Facture annuelle de l'électricité Économies VS Tarif Réglementé d'EDF
Ekwateur
OFFRE ELECTRICITÉ 100% VERTE PRIX FIXE
🍃 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 2.6/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 197.99 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.1811 €/kWh
Budget par an
1194 €
341 €
d'économies
Ekwateur
OFFRE ELECTRICITÉ 100% VERTE VARIABLE
🍃 Offre verte
📊 Des prix indexés

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 2.6/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 197.99 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.1831 €/kWh
Budget par an
1205 €
330 €
d'économies
Alterna
☎︎ 05 49 60 54 58
OFFRE ÉLECTRICITÉ VERTE 100% FRANÇAISE
🍃 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : A
👉 Avis clients : 2.6/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 165.58 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.1927 €/kWh
Budget par an
1226 €
309 €
d'économies
OHM Énergie
OFFRE ULTRA ECO
📊 Des prix indexés

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 3.9/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 149.88 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.1991 €/kWh
Budget par an
1245 €
290 €
d'économies
La Bellenergie
OFFRE PRUDENCE
🍃 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : A
👉 Avis clients : 4.3/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 150.39 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.1992 €/kWh
Budget par an
1246 €
289 €
d'économies
Octopus Energy
OFFRE ECO-CONSO FIXE
🍃 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : A
👉 Avis clients : 4.3/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 152.54 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.2018 €/kWh
Budget par an
1263 €
272 €
d'économies
La Bellenergie
OFFRE CONSTANCE
🍃 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : A
👉 Avis clients : 4.3/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 174.32 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.1992 €/kWh
Budget par an
1270 €
265 €
d'économies
Mint Énergie
OFFRE ONLINE & GREEN
🍃 Offre verte
📊 Des prix indexés

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 3.7/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 152.54 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.2041 €/kWh
Budget par an
1275 €
260 €
d'économies
Alpiq
OFFRE ÉLECTRICITÉ STABLE
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 3.5/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 152.54 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.2041 €/kWh
Budget par an
1275 €
260 €
d'économies
Alterna
☎︎ 05 49 60 54 58
OFFRE ÉLECTRICITÉ VERTE 100% LOCALE
🍃 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : A
👉 Avis clients : 2.6/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 165.58 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.2018 €/kWh
Budget par an
1276 €
259 €
d'économies

Source : Kelwatt
*Tarifs € TTC à jour du 22/05/2024. Budget calculé pour une consommation annuelle de 5500 kWh en option base (6 kVA) . Voir méthodologie de calcul du Selectra score

En savoir plus sur l'actualité

 
 

Plus d'informations ?

Je vous réponds

À votre écoute !

Un conseiller Kelwatt by Selectra est disponible gratuitement :

09 75 18 41 65
Numéro non surtaxé
lundi-vendredi 7h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h


Un prix du kWh 20.8% moins cher
avec La Bellenergie

En savoir plus Souscrire en ligne