Comment réduire le GES d’une maison ? Explications et conseils

🏡 Des questions sur la rénovation énergétique, DPE, étiquette énergie ? Nos conseillers Selectra vous apportent toutes les réponses gratuitement par téléphone au :
01 82 88 99 59 Rappel gratuit (Ouvert actuellement)

Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h30)

🏡 Des questions sur la rénovation énergétique, DPE, étiquette énergie ? Demandez un rappel gratuit auprès d'un conseiller Selectra :
Rappel gratuit

Réduction GES d'une maison, guide et conseils
réduire ges d'une maison

Les émissions de gaz à effet de serre sont calculées dans le diagnostic de performance énergétique et permettent de déterminer la classe GES d'un logement. Le GES d'une maison et par conséquent l'empreinte écologique d'un particulier peuvent être réduits en adoptant des éco-gestes, en réalisant des travaux de rénovation énergétique et en optant pour des offres d'énergie verte. Sur cette page, découvrez des conseils pour réduire le GES d'une habitation.



L’essentiel à retenir pour réduire les émissions de GES
  • Les gaz à effet de serre sont naturellement présents dans l’air ambiant.
  • Pour les ménages français, le logement représente le premier poste de dépenses énergétiques.
  • Les émissions de GES des maisons et appartements se divisent principalement entre le chauffage, l'eau chaude sanitaire, la cuisson et l'électricité.
  • Pour réduire le GES d'une maison, plusieurs solutions existent, par exemple, baisser son chauffage, adopter des éco-gestes, opter pour des offres d'énergie verte, réaliser des travaux de rénovation énergétique.
  • En cas de déménagement ou pour réduire sa facture d'énergie, soyez accompagné dans la recherche d'une offre d'énergie adaptée à votre consommation par un conseiller Selectra au ☎️ 09 75 18 41 65.

💨 Qu'est-ce qu'un gaz à effet de serre ?

Les gaz à effet de serre, aussi appelés GES, sont naturellement présents dans l'atmosphère, il s'agit d'un gaz qui retient une partie de la chaleur reçue du rayonnement solaire. Sans l'effet de serre, la température moyenne sur Terre serait de - 18 °C.

Les activités humaines, notamment les énergies fossiles, déséquilibrent fortement l'effet de serre. Elles provoquent l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère et, donc, le réchauffement de la planète.

Parmi les gaz à effet de serre les plus connus, on peut citer : le dioxyde de carbone (CO₂), le méthane (CH4), le protoxyde d'azote (N₂O) et les gaz fluorés.

Résumé des activités humaines en cause dans la hausse de l'effet de serre
Gaz Origine
CO₂ (dioxyde de carbone) Combustion d'énergie fossile, industrie, transport, résidentiel-tertiaire.
CH4 (méthane) Agriculture, décharge.
N₂O (Protoxyde d'azote) Agriculture, procédés industriels, utilisation d'engrais.
Gaz fluorés HFCs (Hydrofluorocarbures) Climatisation, fabrication des mousses, résidentiel-tertiaire, réfrigération.
PFCs (Perfluorocarbures) Construction, industrie manufacturière.
SF6 (Hexafluorure de soufre) Construction, industrie de l'énergie, industrie manufacturière.
NF3 (Trifluorure d'Azote) Industrie manufacturière notamment la fabrication de composants électroniques.

Sources : CITEPA et notre-environnement.gouv.fr

🏡 Des questions sur la rénovation énergétique, DPE, étiquette énergie ? Nos conseillers Selectra vous apportent toutes les réponses gratuitement par téléphone au :
01 82 88 99 59 Rappel gratuit (Ouvert actuellement)

Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h30)

🏡 Des questions sur la rénovation énergétique, DPE, étiquette énergie ? Demandez un rappel gratuit auprès d'un conseiller Selectra :
Rappel gratuit

Pourquoi faut-il réduire les émissions de GES ?

Le sujet de la réduction des émissions de gaz à effet de serre est un sujet d’actualité, car sans actions prises, les conséquences sur l’environnement vont empirer. Parmi ces conséquences, déjà présentes, on trouve :

  • Les vagues de chaleur plus fréquentes et plus intenses ;
  • Une sécheresse accrue ;
  • La fonte des glaciers ;
  • La montée des océans ;
  • Etc.

Ce changement climatique présente un gros risque pour l’équilibre des systèmes naturels et humains provoquant au passage des crises sanitaires et des crises liées aux ressources alimentaires.

  • Quelques chiffres sur le pourcentage des émissions de gaz à effet de serre par secteur en 2021 :
  • Le transport représentait 30% (dont 29% pour le routier) ;
  • L’industrie était à 19% ;
  • L’agriculture était aussi à 19% ;
  • Les bâtiments représentaient 18% (dont 11% pour le résidentiel) ;
  • La production d’énergie représentait 10% (dont 5% pour la production d’électricité).

Source : CITEPA

Dans cet article, c'est principalement le résidentiel qui sera étudié. En effet, il s'agit d'un secteur où les choix et actions des particuliers ont un rôle à jouer dans l'évolution des émissions de gaz à effet de serre.

Comment est calculé le GES d’une maison ?

Pour calculer la classe GES d'une habitation, il faut se baser sur trois critères :

  • La quantité annuelle consommée pour la production d'eau chaude sanitaire ;
  • La quantité annuelle consommée pour le chauffage ;
  • La quantité annuelle d'eau chaude ou d'énergie nécessaire au refroidissement du logement.

À la suite de ce calcul réalisé par un diagnostiqueur certifié par un organisme accrédité par le Comité français d'accréditation (Cofrac), le résultat des émissions de GES est donné en kilogramme équivalent CO₂ (KgCO2éq/m2.an). Ce résultat est ensuite associé à une classe GES comprise entre A et G qui note la performance énergétique d'un logement. La classe A est la plus performante et la classe G la moins performante et la plus énergivore.

👉 Je découvre mon empreinte sur le climat

Déménagement et gaz à effet de serre ? Lors d'un déménagement dans un logement neuf ou dans un logement ancien, il est intéressant de prêter attention aux émissions de gaz à effet de serre du logement. En effet, les émissions de GES peuvent avoir un impact important sur le montant des factures d'électricité et des factures de gaz. Pour toutes vos démarches liées au déménagement, retrouvez notre checklist déménagement et pour mettre en service le compteur électrique et/ou de gaz naturel, contactez un conseiller Selectra au ☎️ 09 75 18 41 65.

Quelles sont les principales sources d’émissions de GES d’un logement ?

Le logement est le premier poste de consommation d'énergie des ménages. Selon l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME), en 2020, 52% du budget énergie d'un ménage était consacré au logement. Les facteurs d'émission de GES se répartissent entre le chauffage, l'Eau Chaude Sanitaire (ECS), la cuisson et l'électricité.

répartition des émissions de GES
Répartition des principaux postes de consommation d'énergie dans un logement (Source : ADEME)

Le diagnostic ges est-il obligatoire ? Le diagnostic GES se présente sous la forme d’une étiquette énergie et s’intègre dans le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) qui est obligatoire dans le cadre d’une vente ou location d’un logement.

📈 Comment limiter les rejets de GES ?

Ne pas surchauffer son logement

Le chauffage est le premier poste de consommation d'énergie d'un logement, ses émissions de CO₂ sont donc considérables. Pour réduire l'empreinte carbone du chauffage, il est important de choisir la bonne température dans les différentes pièces d'une habitation, notamment si celle-ci est peu occupée. Selon l'ADEME, baisser le chauffage d'1 °C permet de réduire la consommation de 7%.

En cas d'absence, il faut également penser à baisser, voire éteindre le chauffage.

Adapter ses habitudes de consommation

Pour réduire son GES, l'adoption de quelques gestes écolos permettent de réduire la consommation d'énergie. Ces gestes sont faciles à réaliser, par exemple :

  • Débrancher les appareils électriques lorsqu'ils ne sont pas utilisés (télévision, ordinateur, imprimante, box internet, petit électroménager de cuisine...) ;
  • Ne pas ouvrir les fenêtres quand le chauffage est allumé ;
  • Éteindre la lumière en quittant une pièce ;
  • Couvrir les casseroles lors de la cuisson permet de consommer jusqu'à 4 fois moins d'électricité ou de gaz ;
  • Laver son linge à 30 °C ;
  • Utiliser le mode éco sur les lave-linges et lave-vaisselles ;
  • Comparer les étiquettes énergétiques à l'achat d'un appareil ;
  • Entretenir ses appareils électroménagers.

Souscrire à des offres d'énergie verte

Pour réaliser des économies d'énergie, il est possible de souscrire à des offres de gaz vert ou d'électricité verte. On parle d'offre d'énergie verte à partir du moment où l'électricité ou le gaz produit provient de sources d'énergies renouvelables.

contrat d'énergie verte

🔥Offre de gaz vert

On peut parler de "gaz vert" quand le procédé utilisé est la méthanisation, on utilise alors le terme biométhane ou biogaz.

Dans les offres vertes, il est également possible de rajouter les offres compensées carbone. Les fournisseurs proposant ce type d'offres s'engagent à compenser les émissions de CO₂ pour chaque kWh consommé.

⚡Offre d'électricité verte

On qualifie d'"électricité verte" l'électricité produite à partir d'énergie renouvelable à 100%. Il peut s'agir d'énergie hydraulique (barrages), solaire, géothermique, houlomotrice (vagues), marémotrice (marée) ou biomasse.

Comparaison d'une sélection d'offres de différents fournisseurs d'électricité verte - 6 kVA
Fournisseurs d'électricité verte Prix de l'abonnement annuel en Base Prix du kWh en Base Prix de l'abonnement annuel en Heures Pleines/Heures Creuses Prix du kWh en Heures Pleines Prix du kWh en Heures Creuses
TotalEnergies - Offre Verte
Total Direct Energie
☎️ 09 74 59 31 95
Rappel Gratuit
141.82 € 0.4811 € 151.99 € 0.7322 € 0.1365 €
Plum Energie - Offre Elec
Plüm Energie
☎️ 09 87 67 53 05
Rappel Gratuit
137.01 € 0.1740 € 145.54 € 0.1841 € 0.1470 €
ilek - Offre Mon producteur local d'électricité verte
Ilek
☎️ 09 87 67 52 32
Rappel Gratuit
227.53 € 0.1740 € 264.41 € 0.1841 € 0.1470 €
Ohm Energie - offre classique
ohm energie
☎️ 09 71 07 14 21
Rappel Gratuit
137.04 € 0.1665 € 145.56 € 0.1766 € 0.1395 €
Enercoop - offre Elec
Enercoop
☎️ 01 75 44 41 56
Contact Enercoop
191.07 € 0.2368 € 254.54 € 0.2559 € 0.2027 €
Engie - offre Référence 1 an Elec
Engie ex-GDF fournisseur électricité
☎️ 09 69 32 19 53
162.96 € 0.5540 € 234.16 € 0.7115 € 0.3392 €
Alpiq - offre 25% d'électricité verte
alpiq
☎️ 01 86 26 64 89
Rappel gratuit
136.12 € 0.1689 € 144.32 € 0.1786 € 0.1430 €
Elecocité - offre Econome
Élecocité
☎️ 09 74 76 55 60
Contact Élécocité
136.44 € 0.1740 € 142.20 € 0.1841 € 0.1470 €
EDF - Vert Electrique
EDF vert électrique
☎️ 09 69 32 15 15
Contact EDF
136.32 € 0.1785 € 142.08 € 0.1939 € 0.1458 €

*Tarifs € TTC à jour au 1er novembre 2022 - Référencement gratuit - Liste non exhaustive

🍃 Trouver le fournisseur vert le moins cher â˜Žï¸ 09 75 18 41 65 (Devis gratuit / Selectra)
Rappel gratuit

S’équiper d’appareils domestiques performants

En optant pour des appareils avec une classe énergétique performante, le particulier va nettement réduire ses consommations d’énergie. Les appareils avec une très bonne efficacité énergétique sont classés A ou B. La classe d’un équipement est indiquée sur l’étiquette énergie. Cette étiquette énergie a été mise à jour en 2021 afin d’apporter plus d’informations et d’être plus transparente pour le consommateur.

🚧 Quels travaux de rénovation énergétique réaliser ?

L’isolation thermique

L’isolation d’un logement est très importante pour éviter de perdre de la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. L’isolation concerne autant les murs que les fenêtres, les portes, le sol ou les combles.

Isoler les combles

Dans une maison mal ou non isolée, les pertes de chaleur liées aux combles se situent entre 25% et 30%, ce qui représente une part importante des déperditions totales du logement.

L’isolation des combles peut se réaliser sous deux formes :

  • Par la pose de rouleaux de laine de verre, de laine de roche ou de laine issue de matières naturelles comme le bois, le chanvre ou de fibres textiles recyclées ;
  • Par soufflage de flocons, généralement de laine de cellulose, de laine de verre ou de laine de roche.

L’isolation des combles permet d’améliorer le confort en hiver en conservant la chaleur dans la maison et en été en ralentissant l’entrée de la chaleur.

Isoler les murs

Une bonne isolation des murs permet d’éviter les déperditions de chaleur et de moins chauffer les pièces. De plus, l’isolation des murs contribue à une meilleure isolation phonique. Le confort acoustique est nettement amélioré grâce à l’atténuation des bruits extérieurs.

Pour procéder à l’isolation des murs, il existe plusieurs types d’isolants : les isolants biosourcés, minéraux ou synthétiques. Ces isolants sont directement placés sur les murs intérieurs, et pour les maisons, il est également possible d’isoler l’extérieur.

Isoler le plancher bas

On estime à 10% la perte de chaleur par le sol. En isolant les planchers bas, le particulier lutte contre le froid et réduit les problèmes d’humidité dans son logement.

Pour isoler leur logement, les ménages ont deux solutions :

  • L’isolation par le bas en plaçant un isolant sur la face inférieure du plancher ;
  • L’isolation par le haut, plus technique, cette option nécessite de poser un isolant sur le plancher et de le recouvrir d’un revêtement.

L’isolation du sol permet de gagner en confort grâce à une température mieux répartie.

Isoler les menuiseries extérieures

Les menuiseries, qui correspondent aux portes et fenêtres, peuvent permettre de diminuer les déperditions de chaleur si elles sont bien isolées. En hiver, une bonne isolation des menuiseries préserve la chaleur.

Il existe trois façons d’isoler les fenêtres :

  • En remplaçant totalement les anciennes fenêtres ;
  • En posant une double-fenêtre ;
  • En changeant l’ouvrant des fenêtres, mais en conservant le dormant existant.
Les quatre bonnes raisons d’isoler son logement
  Plus de confort   Plus d’économies d’énergie   Moins d’entretien  Plus de valeur
En hiver, les murs et fenêtres non isolés sont froids dû au contact avec l’air extérieur.
Une bonne isolation conserve la chaleur de la pièce et supprime cette sensation d’inconfort.
En hiver, l’isolation réduit les déperditions de chaleur par le toit, les murs, le plancher bas et les fenêtres. Une maison bien isolée nécessitera moins de travaux d’entretien.
Associée à une ventilation performante, l’isolation limite les risques de condensation et les dégradations du bâti.
Lors d’une future vente ou mise en location, le logement bénéficiera d’un meilleur classement sur l’étiquette énergie du DPE.

Source : Guide pratique pour isoler sa maison, ADEME

Isoler les combles perdus L'isolation des combles perdus permettrait d'atteindre un potentiel d’économies réalisables de 6 300 GWh (gigawattheure), soit 3 à 4 % de réduction de la consommation de chauffage du secteur résidentiel. Le gouvernement a fixé comme objectif 10 % de réduction de la consommation d'ici deux ans, à titre d'exemple cela impliquerait que 15 % des ménages (en maisons individuelles construites avant 1975) procèdent à l'isolation des combles perdus, permettant de réaliser entre 600 et 1 000 GWh (gigawattheure).

Le système de ventilation

Le confort des occupants ne repose pas seulement sur la bonne isolation du logement. La ventilation est aussi très importante pour permettre à l’air de rester sain et pour évacuer l’humidité et les polluants chimiques. Il existe quatre systèmes de ventilation : la VMC simple flux, la VMC double flux, la ventilation mécanique répartie et la ventilation par insufflation.

La VMC simple flux

La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) simple assure la circulation de l’air frais dans le logement grâce à des circulateurs reliés entre eux. On distingue le flux autoréglable qui transmet des débits d’air constants et le flux hygroréglable qui fait varier les débits d’air en fonction de l’humidité intérieure.

La VMC double flux

La VMC double flux peut récupérer la chaleur de l’air vicié extrait de la maison et l’utiliser pour réchauffer l’air venant de l’extérieur.

La ventilation mécanique répartie (VMR)

La ventilation mécanique répartie fonctionne sur le même principe que la VMC, c'est-à-dire que l’air pollué est évacué vers l’extérieur pour laisser entrer de l’air frais. La différence avec ce système est que les aérateurs individuels placés dans les différentes pièces ne sont pas reliés entre eux.

La ventilation par insufflation (VI)

Contrairement à la VMC simple flux qui fonctionne sur l’extraction, la ventilation par insufflation permet le renouvellement de l’air ambiant en se basant sur l’introduction d’air neuf.

Renforcer l'étanchéité à l'air de son logement pour réduire les infiltrations des fenêtres et portes Rendre étanche la périphérie des ouvrants permettrait d'atteindre un potentiel d’économies réalisables de 11 000 GWh (gigawattheure), soit 6 % de réduction de la consommation de chauffage du résidentiel. Pour atteindre l'objectif de 10 % de réduction de la consommation fixé par le gouvernement, il faudrait que 7 à 10 % des ménages réduisent la consigne de chauffage la nuit, permettant ainsi une économie de 300 et 500 GWh (gigawattheure).

Les systèmes de chauffage et chauffe-eau

Le chauffage représente le plus gros poste de dépenses énergétiques des foyers français. En plus d'adopter des gestes écolos, d'améliorer l'isolation et la ventilation du logement, il est possible d'opter pour des systèmes de chauffage plus performants et plus économes en énergie.

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est une bonne solution qui permet de se chauffer avec une énergie renouvelable moins chère que le gaz ou l'électricité.

Lors du choix de son appareil de chauffage au bois, il est important de vérifier la présence du label "Flamme Verte" qui représente un gage de qualité en termes de performance et de pollution de l'air.

La performance énergétique d'un équipement repose également sur une bonne utilisation, un entretien régulier et adapté et sur un bon dimensionnement par rapport au logement.

Pour répondre aux différents besoins des utilisateurs, il existe différents systèmes de chauffage au bois :

  • La chaudière à granulés ;
  • La chaudière à bûches ;
  • Le poêle à bois ;
  • Le poêle à granulés ;
  • Le poêle à bûches ;
  • L'insert ou le foyer fermé.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur, aussi appelée PAC capte les calories extérieures présentes dans l'air, l'eau ou le sol et les restitue à l'intérieur du logement à une température plus élevée.

La PAC est un appareil économe en énergie et performant. Pour une qualité optimale, il convient de privilégier le marquage "Eurovent", la marque "NF PAC" ou le label "Promotelec".

Pour les logements, il existe deux grandes catégories de pompes à chaleur :

  • Les pompes à chaleur aérothermiques (air-eau/air-air) ;
  • Les pompes à chaleur géothermiques (sol-eau/sol-sol).

Le chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique ou CET est un appareil de production d'eau chaude sanitaire. Il fonctionne sur le même principe que la PAC, c'est-à-dire qu'il va capter l'énergie de l'air, du sol ou du soleil pour chauffer l'eau du ballon.

Pour assurer la qualité du matériel et la conformité de l'appareil aux normes en vigueur, il est important de vérifier la présence de la marque "NF Electricité Performance"

Parmi les différents types de chauffe-eaux, on retrouve :

  • Le chauffe-eau thermodynamique aérothermique (sur air ambiant, air extrait ou air extérieur), généralement le plus installé ;
  • Le chauffe-eau thermodynamique géothermique (sol) ;
  • Le chauffe-eau thermodynamique héliothermique (soleil).

Le chauffage solaire

Le chauffage solaire permet d'utiliser le soleil comme énergie pour chauffer un logement. Ces équipements solaires ont l'avantage de diminuer les rejets de polluant et de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

Afin d'avoir une qualité optimale pour les installations solaires, il faut favoriser les appareils avec la certification "CSTBat" ou la marque "NF CESI".

Le chauffage solaire regroupe trois grandes familles :

  • Le système solaire combiné (SSC) ;
  • L'aérovoltaïque ;
  • Le chauffage solaire passif.

Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire est une solution efficace pour chauffer l'eau sanitaire d'une maison tout en utilisant une énergie renouvelable. Pour fonctionner, le chauffe-eau solaire individuel (CESI) utilise des capteurs solaires qui vont transformer les rayons du soleil en chaleur.

Pour les capteurs solaires thermiques, il convient de privilégier les marques "CSTBat" et "Solar Keymark".

Il existe quatre types de chauffe-eaux solaires individuels :

  • Le chauffe-eau monobloc ;
  • Le chauffe-eau à thermosiphon ;
  • Le chauffe-eau à circulation forcée ;
  • Le chauffe-eau à auto-vidange.

Chauffer son logement à 19°C : quel impact ? Abaisser les températures de 1° à 2°C pour atteindre les 19°C permet d'économiser 8 à 16 % des consommations de chauffage. L'objectif du gouvernement est d'atteindre 10 % de réduction de la consommation d'ici à deux ans, à titre d'exemple, pour le secteur résidentiel, 30 à 40 % des ménages seraient concernés. Cette mesure permettrait de réaliser une économie estimée entre 7 000 et 9 500 GWh (gigawattheure).

Vous cherchez à réduire la consommation d'énergie de votre logement ?
Remplacez votre chaudière par un appareil plus performant !

☎️ 09 74 59 22 89

Mon devis gratuit

Le système de régulation

Pour une régulation de chauffage optimisée, il peut être intéressant de combiner les thermostats avec les robinets thermostatiques.

Les thermostats

Le thermostat programmable permet de réguler la température ambiante de son logement, d’améliorer son confort et de réduire ses consommations d’énergie. Avec ce type d’appareil, la température peut être programmée selon les besoins en journée, en semaine, durant l’année.

Les thermostats programmables peuvent être filaires ou sans fil, se connecter à un système central ou des radiateurs électriques et être connectés et/ou intelligents.

Les robinets thermostatiques

Les robinets thermostatiques sont à installer sur les radiateurs afin de maintenir une température constante dans la pièce. Les robinets sont équipés d'une sonde qui capte la température de la pièce pour la réguler au degré près. Si le soleil apparaît, la tête thermostatique va faire baisser la température de la pièce. À l'inverse, si la nuit tombe, le robinet fait monter le thermostat. Selon le modèle, cet équipement peut être contrôlé à distance.

💰 Quelles aides pour rénover son logement ?

aides financières rénovation énergétique

Dans le cadre de la transition énergétique, le gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs d'aides pour permettre aux particuliers de financer leurs travaux de rénovation énergétique, et donc de consommer moins d'énergie.

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov’ est une aide qui s’adresse à tous les ménages qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique. Pour être éligible, le logement doit être construit depuis au moins 15 ans. Le montant de l’aide est ensuite calculé selon les revenus du foyer.

L'Éco-prêt à taux zéro

L'Éco-PTZ est un prêt à un taux d’intérêt nul. Ce prêt s’adresse à tous les propriétaires, occupants ou bailleurs, sans conditions de ressources. Pour être éligible, l’habitation doit être la résidence principale et doit avoir été construite il y a au moins deux ans.

Les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE)

Les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) sont des aides attribuées par certaines entreprises (Carrefour, Intermarché, Leroy Merlin…) et fournisseurs d’énergies (EDF, Engie, TotalEnergies…)

Dans le cadre des CEE, on peut également citer les primes énergie coup de pouce pour le chauffage, l'isolation et le thermostat avec régulation performante qui permettent aux ménages de bénéficier d’une aide pour financer certains travaux de rénovation énergétique.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est principalement connu pour aider à payer les factures. Mais, il permet également de payer certains travaux visant à diminuer la consommation d’énergie du logement. Le chèque énergie est attribué selon un certain barème et est envoyé directement aux bénéficiaires.

Faire appel à un artisan certifié RGE Pour être éligible à ces aides, la majorité de ces travaux doivent être réalisés par une entreprise ou un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Pour trouver un professionnel Reconnu Garant de l'Environnement, l'État a créé un annuaire des artisans qualifiés.

🏡 Des questions sur la rénovation énergétique, DPE, étiquette énergie ? Nos conseillers Selectra vous apportent toutes les réponses gratuitement par téléphone au :
01 82 88 99 59 Rappel gratuit (Ouvert actuellement)

Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h30)

🏡 Des questions sur la rénovation énergétique, DPE, étiquette énergie ? Demandez un rappel gratuit auprès d'un conseiller Selectra :
Rappel gratuit

❓ Foire aux questions pour réduire le GES d'une maison

Comment faire baisser le DPE ?

En France, le classement énergétique d'une maison est obligatoire pour toute mise en vente ou en location d'un logement. La classe énergétique attribuée à une habitation peut aller de A, classe la plus performante, à G, classe la plus énergivore.

Les différentes solutions citées sur cette page pour réduire le GES d'un logement, notamment celles sur les travaux de rénovation énergétique, permettent d'améliorer la classe énergie d'une maison. Les travaux liés à l'isolation, la ventilation, le chauffage ou la régulation peuvent faire passer un logement d'une classe à une autre. Dans le cas des logements de classe F et G, dit "passoires thermiques", ces travaux sont essentiels pour atteindre au minimum une classe E dans le DPE.

Qu'est-ce que le GES maison ?

Le GES maison permet de connaître les émissions de Gaz à effet de serre d'un logement. Le GES maison s'intègre dans le DPE qui a pour objectif d'évaluer les consommations énergétiques d'un logement. À l'issue du diagnostic de performance énergétique, une classe énergétique est attribuée et des recommandations sont faites pour connaître les actions les plus efficaces à réaliser pour économiser de l'énergie.

Mis à jour le

Je déménage / j'emménage : mise en service du compteur ⚡🔥 ☎️ 09 75 18 41 65 (ouvert actuellement)
Rappel gratuit

Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h30)
comparateur energie selectra

Faites le bilan gratuit de votre consommation
énergétique par le comparateur Selectra !

Rappel gratuit