Vous êtes ici

Voiture électrique : prix, autonomie, bornes de recharge

voiture électrique

La voiture électrique a su s’imposer en France où des conducteurs de plus en plus nombreux se tournent vers ces nouveaux véhicules. Contrairement aux voitures dites « thermiques » qui fonctionnent au diesel ou à l’essence, les voitures électriques sont chargées depuis une prise électrique ou une borne de rechargement spécialement dédiée à cet usage. Même si l’électrique conquiert de plus en plus l’hexagone, de grandes questions s’imposent aux conducteurs : Combien coûte une voiture électrique ? Quelle est son autonomie ? Comment et où recharger sa voiture électrique ?


Quel est le prix d’une voiture électrique ?

voiture électrique coût prix tarif

Voiture électrique neuve : Quel coût ?

Si l’intérêt des conducteurs pour les voitures électriques est croissant, le coût d’un véhicule électrique neuf représente le plus gros frein dans ce type d’achat. Un certain nombre d’éléments sont à prendre en compte pour évaluer le prix d’une voiture électrique neuve :

  • le coût d’achat du véhicule neuf ;
  • le coût de la location de la batterie ;
  • le montant de l’énergie nécessaire à l’alimentation de la voiture ;
  • le bonus écologique ;
  • le superbonus si l’ancien véhicule, dit thermique, est envoyé à la casse.

L’achat d’une voiture électrique neuve représente un investissement important. Il ne faut, néanmoins, pas oublier de prendre en compte dans le calcul de ces coûts : les aides financières dont il est possible de bénéficier grâce à l’acquisition de ce type de véhicule, et les malus visant les voitures polluantes.

L’usage de électricité pour l’alimentation du moteur permet également de faire des économies par rapport à un véhicule thermique. Il s’agit de l’avantage majeur de la mobilité électrique. Le prix du plein pour une voiture électrique est beaucoup moins onéreux qu’un plein de diesel ou d’essence. La consommation varie selon les différents modèles. Elle est généralement de 15kWh/100km. Pour les modèles consommant le plus, la consommation est plutôt de 20kWh/100km. Le coût d’un plein pour une voiture électrique s’élève généralement à moins de 10 euros contre 40 à 50 euros pour un plein d’essence.

Voiture électrique d’occasion : Quel prix ?

Puisque le prix des voitures électriques neuves peut s’avérer élevé et freiner le passage à la mobilité électrique, il est possible de se tourner vers l’occasion. Le prix d’un véhicule d’occasion est moins onéreux que celui du modèle neuf. Le montant de ce type de véhicule est calculé en fonction de son kilométrage et de l’état du véhicule en général. En choisissant d’opter pour une voiture électrique d’occasion, il est possible de bénéficier de prix très intéressant, et parfois de profiter d’un véhicule à moitié prix.

Avant de choisir une voiture électrique d’occasion, il est essentiel de vérifier certains critères afin de ne pas faire un mauvais investissement :

  • le bon état de la batterie ;
  • le nombre de kilomètres au compteur.

Voitures électriques d’occasion et bonus écologique Le bonus écologique ne peut être appliqué dans le cas de l’achat d’un véhicule électrique d’occasion. Néanmoins le conducteur peut profiter de la prime de conversion en restituant son ancien véhicule thermique.

Achat ou location de batterie pour véhicule électrique

La batterie est nécessaire au fonctionnement du véhicule électrique. Deux possibilités s’offrent à l’acquéreur : acheter ou louer sa batterie.

  • L’achat de la batterie: le coût de l’achat de la batterie, en parallèle de l’achat de son nouveau véhicule électrique, n’est pas moindre. A titre d’exemple, pour la Renault Zoé, le prix de la batterie s’élève à 8 900€. Ce montant s’ajoute à la facture d’achat du véhicule. Garantie 8 ans ou 160 000 kilomètres, l’entretien de la batterie n’est plus assuré au-delà de ce nombre d’années ou de kilomètres parcourus. Le constructeur ne prend donc plus gratuitement en charge les défaillances ou la perte de capacité du véhicule au-delà de cette durée ou une fois ce kilométrage atteint.
  • La location de la batterie : Si l’acquéreur opte pour la location de la batterie du véhicule électrique, alors le constructeur prend en charge son entretien. Lorsqu’une perte de capacité est constatée et que la capacité de la batterie passe sous la barre des 75%, le constructeur la remplace sans aucun frais. Le conducteur peut également profiter d’un service d’assistance si la batterie est vide. Ce service garantit le remorquage du véhicule à la borne de recharge la plus proche. En louant sa batterie, l’acheteur peut profiter d'un prix très intéressant et plus accessible. Néanmoins, choisir de louer sa batterie représente un coût important tous les mois pour les usagers. Ce montant dépend de la distance parcourue, donc du nombre de charges de la voiture et de l’usure de la batterie, et peut être de 70 à 120€ par mois. Que le véhicule soit utilisé ou pas, une somme fixe doit être réglée chaque mois. Il faut également noter que certaines formalités en cas de revente freinent les acquéreurs.

Voiture électrique : bénéficier d’une aide

L’aide bonus écologique pour l'acquisition d'une voiture électrique

Mise en place par le Grenelle Environnement en 2008, le bonus écologique est une aide financière versée aux acquéreurs de véhicule électrique. Cette aide a pour objectif d’encourager le passage à la mobilité électrique pour faire des économies d’énergie, en récompensant les acheteurs.

Chaque année le barème du bonus écologique est amené à être modifié afin de s’adapter aux différentes offres de véhicules électriques. En 2018, le bonus écologique représentait 27 % du coût d’achat TTC de la voiture électrique, en y ajoutant le coût de la batterie si celle-ci est louée, dans une limite de 6000 €.

Un certain nombre de critères doivent être respectés pour pouvoir profiter de cette prime.

  • Qui peut bénéficier du bonus écologique ?
  • acheter une voiture électrique neuve ;
  • le véhicule doit émettre, au maximum, 20 grammes de CO₂ par kilomètre ;
  • l’acquéreur du véhicule doit être majeur et domicilié en France.

Comment bénéficier du bonus écologique ? Pour pouvoir profiter de l’aide bonus écologique, aucune démarche administrative n’est à effectuer. Le montant de la prime est directement déduit du prix d’acquisition du véhicule lors de son achat chez un concessionnaire.

La prime à la conversion

La prime à la conversion est une aide financière dont peuvent bénéficier les acheteurs de voitures électriques. Cette aide a remplacé la prime à la casse le 30 mars 2015 et doit permettre aux acheteurs de véhicules électriques de bénéficier d’une prime à condition de remettre leur ancien véhicule polluant à la casse. Seuls les acheteurs de véhicules électriques mettant leur ancien véhicule thermique à la casse peuvent en bénéficier.

Certaines conditions doivent être respectées afin de profiter de ce superbonus :

  • L’acheteur doit être non imposable et avoir mis sa voiture diesel immatriculée avant 2006, ou sa voiture essence immatriculée avant 1997, à la casse ;
  • L’acheteur doit être imposable et avoir mis sa voiture diesel immatriculée avant 2001, ou sa voiture essence immatriculée avant 1997, à la casse.

Le 1er janvier 2019, le montant de la prime à la conversion a été revu à la hausse. Son montant maximum a augmenté et s’élève désormais à 2 500€ au lieu de 1 000€. Le montant de la prime à la conversion est désormais compris entre 1 000 et 2 500€. Le montant de cette prime est calculé en prenant en compte le type de véhicule mis à la casse, le type de véhicule acheté et le taux de CO₂ qu’il émet.

Le programme ADVENIR

Lancé en septembre 2016, le programme ADVENIR a pour but d’encourager le passage à la mobilité électrique. Ce programme, prolongé jusqu’en 2020 a pour objectif de développer l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques ou hybrides rechargeables. 13 700 bornes de charge doivent être installées d’ici cette date.

Le programme ADVENIR concerne les particuliers, les entreprises et les résidences collectives.

Les locataires de borne de recharge peuvent également profiter de cette prime, à condition de garantir que celle-ci est bien déduite du prix de la location.

Les montants de la prime ADVENIR dépendent du type de bénéficiaire :

  • les entreprises et personnes publiques installant une borne de charge dans un parking privé : dans ce cas la prime couvre 40 % des coûts liés à la fourniture et la l’installation des bornes de charge ;
  • les entreprises et personnes publiques souhaitant installer une borne dans un parking public : qui peuvent également profiter d’une prime couvrant 40 % du montant de l’achat et de l’installation des bornes de recharge ;
  • le résidentiel collectif pour l’installation de solutions individuelles : dans ce cas le montant de la prime couvre 50 % des coûts d’achat et d’installation des bornes de charge ;
  • le résidentiel collectif pour l’installation de solutions collectives : le montant de la prime s’élève également à 50 % du montant de la fourniture et de l’installation de la borne de recharge.

Le programme ADVENIR ne concerne pas les maisons individuelles. Dans ce cas le financement de l’installation d’une borne de charge pour véhicule électrique n’est pas pris en charge par le programme.

Les projets de remplacement de points de recharge déjà existants, quant à eux, ne sont pas non plus financés par ADVENIR. Seuls les projets de première installation de bornes de charge sont éligibles à cette aide. Afin de bénéficier le cette aide, il faut prendre contact avec un installateur labellisé ADVENIR. C’est lorsque les travaux d’installation de la borne sont terminés que la prime est versée.

Découvrez la vidéo ci-dessous pour en apprendre davantage sur le programme ADVENIR :

 

La prime ADVENIR et le crédit d’impôt ADVENIR peut être un complément du crédit d’impôt. Le crédit d’impôt permet aux particuliers de déduire 30 % du coût de l’achat d’une borne de recharge pour voiture électrique, dans un logement collectif ou individuel.

Voiture électrique : Quelle autonomie de batterie ?

La question de l’autonomie des véhicules est souvent bien présente dans l’esprit des potentiels acheteurs. Si la mauvaise autonomie de leurs batteries a souvent été reprochée à ce type de véhicule, elle s’est bien améliorée depuis leurs débuts.

Le nombre de kilomètres pouvant être parcourus avec un plein en voiture électrique dépend essentiellement du modèle de véhicule et du type de batterie :

  • petits véhicules électriques (usage urbain et quotidien) : autonomie de moins de 100 kilomètres ;
  • véhicules électriques les plus onéreux : autonomie de 500 kilomètres.

Grâce aux progrès des technologies, la durée de vie des batteries a été rallongée. La batterie la plus couramment utilisée dans les véhicules électriques est la batterie Lithium-Ion. Un des avantage de cette batterie est que l’ « effet mémoire » est faible. Il n’y a donc que très peu de détérioration de la batterie si celle-ci est rechargée sans avoir été vidée entièrement. Néanmoins ces batteries sont particulièrement sensibles au froid et leur capacité diminue lorsque les températures sont basses. Très résistantes, ces batteries ont une durée de vie de 10 ans et de 1000 à 2000 cycles de chargement. Lorsque les batteries n’ont plus toute leur capacité, elles peuvent être recyclées grâce à des usines de recyclage. Le lithium est alors réutilisé afin de concevoir de nouvelles batteries.

La batterie Lithium-Métal-Polynère (LMP) équipaient les Auto’libs parisiennes, ainsi que les Citroën E-Méhari. Le principal défaut de ce type de batterie est le fait qu’elles se déchargent très rapidement. Il est donc nécessaire de recharger régulièrement les véhicules équipés de ces batteries. Elles doivent toujours rester chaudes pour pouvoir être utilisées. Cette caractéristique leur permet notamment de subir de nombreux cycles de charge sans être altérées. Elle est donc dotée d'une durée de vie plus importante que les autres types de batteries.

La batterie Lithium-Ion-Polymères, qui équipe notamment le modèle Kia Soul, est dotée d’une nouvelles technologie permettant d’éviter les risques de surcharge et de résister aux variations de température. Comme les batteries Litium-Ion, elles ne sont pas sujettes à l’ « effet mémoire ». Leur prix est toutefois plus élevé que celui des autres batteries. Cette différence de prix s’explique par le fait que ces batteries sont plus difficiles à produire que les autres modèles.

Autonomie de batterie selon modèle de véhicule électrique
Modèle de voiture électrique Autonomie Prix
Citadine à l'autonomie la plus faible : Renault Tweezy 80km environ A partir de 7 540€
Citadine à la meilleure autonomie : Renault Zoe 400km environ A partir de 23 700€
Luxe à la meilleure autonomie : Tesla modèle S 500km environ A partir de 153 800€
Fourgon : Nissan e-NV 200 de 200 à 300km A partir de 29 900€

Comment recharger sa voiture électrique ?

borne de recharge de voiture électrique

Installation d’une borne de recharge au domicile

La recharge d’un véhicule est indispensable pour que celui-ci fonctionne. Installer une borne de recharge chez soi peut donc être une bonne solution. Différents modèles de points de recharge sont disponibles, ne délivrant pas la même puissance de charge au véhicule. Cette puissance plus ou moins élevée permettra de d’apporter un temps de charge plus ou moins rapide à la voiture. Les différences de puissance se ressentiront également sur la facture d’électricité.

Deux types de bornes de recharge existent pour les véhicules électriques :

  • la prise renforcée : ce type de prise est dit « intelligente ». A première vue très semblables aux prises électriques classiques, celles-ci sont dotées d’une puissance plus importante. Elles permettent donc un rechargement plus rapide qu’une prise électrique traditionnelle. De plus, elles permettent également d’éviter tous risques de surcharge et se coupent lorsque la batterie est chargée. Il faut compter 500€ pour l’achat et l’installation d’une prise renforcée.
  • la borne de charge rapide ou le boîtier mural : Avec ce type de point de charge, la durée de la recharge est plus rapide qu’avec une prise renforcée. En effet, leur puissance considérablement plus importante que celle des prises renforcées, leur permet de délivrer un temps de recharge très rapide. Par conséquent, le coût de ce type de borne est plus onéreux avec un montant allant de 1 000 à 1 500€, comprenant l’installation du boîtier mural.

ATTENTION Même si une voiture électrique peut être rechargée grâce à une prise électrique standard, cette solution n’est pas recommandée. L’utilisation d’une prise standard pour la recharge de son véhicule électrique doit être exceptionnelle.

L’installation des bornes de charge doit être faite par une électricien habilité. Il est indispensable de contrôler l’installation électrique du domicile au préalable. La présence d’une prise de terre est obligatoire. Si il n’y a pas de prise de terre au domicile, il est possible d’en installer une. L’installation d’une borne peut aussi impliquer un changement de compteur électrique afin d’adapter sa puissance.

Depuis 2014, un « droit à la prise » permet aux propriétaires ou locataires d’installer une borne de recharge chez eux, même si les voisins (dans le cas d’une copropriété) ou le propriétaire (dans le cas d’une location) s’opposent à cette installation. Il convient de s’adresser au syndic pour présenter une description détaillée du projet.

Bornes de recharge libre-service Les bornes de recharge libre-service, gratuites ou sur abonnement payant sont de plus en plus nombreuses. La puissance de certaines de ces bornes permet de recharger un véhicule en seulement quelques minutes. Il faut tout de même noter que ces bornes ne sont pas compatibles avec tous les modèles de véhicules.

Quelle est la durée de charge d’une voiture électrique ?

La durée de recharge d’une voiture dépend de la puissance de la borne utilisée et de la capacité de la batterie du véhicule. Les temps de recharge indiqués dans le tableau ci-dessous prennent en compte une recharge complète de la batterie : totalement vide jusqu’au chargement complet.

Temps de charge des voitures électriques selon le type de prise
Modèle de voiture électrique Prise standard Prise renforcée Boîtier mural au domicile Boîtier de charge public
Renault Zoé 30h18 15h30 8h30 2h33
Citroën C0 - 7h à 15h - 4h
Nissan Leaf 21h00 - 7h30 -
Tesla S (490 km) - - 14h 6h

Voiture électrique et impact environnemental

voiture électrique carte en france

Le développement de la mobilité électrique va dans le sens de la transition énergétique. En effet, n’étant pas équipée de moteur à combustion fossile, la voiture électrique a l’avantage de ne pas émettre de gaz d'échappement. L’utilisation et la gestion des fins de vie des voitures électriques produiraient des émissions de gaz à effet de serre deux à trois fois moins importantes qu’une voiture thermique. Choisir la mobilité électrique serait donc une bonne manière de lutter contre le réchauffement climatique.

Il faut tout de même noter que les véhicules électriques ont aussi un impact sur l’environnement. Même si rouler en voiture électrique pollue moins que l’utilisation d’une voiture thermique, elle peut aussi être la cause de pollution. C’est notamment le cas lors de sa fabrication, lors de l’extraction et de la transformation des ressources minérales servant à fabriquer les batteries. Il ne faut pas oublier non plus que l’énergie fabriquée et utilisée pour l’alimentation des voitures électriques est à prendre en compte. En effet, consommer de l’électricité est aussi synonyme de consommation d’énergies fossiles.

Choisir une électricité verte Dans une démarche de réduction de son impact environnemental, il est préférable de choisir un fournisseur d’énergie proposant de souscrire des offres vertes. Ces fournisseurs s’approvisionnent en électricité verte et garantissent au consommateur d’injecter dans le réseau une quantité équivalente à la consommation de son foyer. Ils consacrent également une partie de leurs fonds au financement de projets de production d’énergies renouvelables.

Existe-t-il d'autres aides dans le cadre de la transition énergétique ?Oui, des aides sont versées par exemple pour des travaux de rénovation énergétique ou encore d'installation ou de remplacement de chaudière pour un appareil réalisant des économies d'énergie et consommant de l'énergie verte.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Linkedin