Partager la mise en service de l'électricité en colocation


Lorsqu’on emménage, la première chose à faire est de mettre en service l’électricité. Les étapes à suivre sont simples mais elles sont à faire vite. Si vous comptez vivre en colocation, notez qu’il vous est possible d’opter pour la mise en service partagée. Cette option permet de diviser les coûts, ce qui n’est pas négligeable étant donné le budget que le logement et ses frais annexes représente, notamment lorsque l’on est étudiant. Il faut donc savoir s’organiser. Kelwatt fait le point pour vous guider dans cette démarche.

Comment gérer la mise en service de l'électricité en colocation ?

La marche à suivre est simple, il suffit tout d’abord de choisir un fournisseur d’électricité (une vingtaine de fournisseurs est disponible en France). Sachez qu’il y a deux principaux fournisseurs d’électricité en France, et que c’est le fournisseur qui vous vend de l’électricité et qui fixe librement son prix. C’est donc ce critère qu’il vous faudra prendre en compte au moment de choisir votre fournisseur.

C’est ensuite le distributeur gère le réseau public de distribution de l'électricité. Il assure le raccordement au réseau électrique et achemine l'électricité à votre domicile. A la différence des fournisseurs, c’est la collectivité locale qui choisit distributeur (ENEDIS est le distributeur sur 95% du réseau). Vous n’aurez donc pas de choix à faire vous-même au sujet du distributeur.

Il est important de souscrire à un abonnement d’électricité le plus rapidement possible pour ne pas se retrouver sans électricité lors de votre emménagement et éviter de payer trop cher. C’est pour cela qu’il est conseillé de s’occuper de la mise en service dès que vous connaissez votre nouvelle adresse. C’est le fournisseur qui s’occupe ensuite de la mise en service et de contacter ENEDIS ou EDF.

Le prix de la mise en service est le même, quel que soit le fournisseur. Il faut compter environ 25€ pour la mise en service de l’électricité sous 5 jours ouvrés. Pour une mise en service express (24h/48h), le coût est d’environ 61€ et pour une mise en service d’urgence (le jour même) c’est environ 150€.

Attention : Les frais pour la mise en service de l’électricité ne sont pas facturés directement lors de l’intervention du technicien mais apparaissent sur la première facture d’électricité. C’est donc le titulaire du contrat d’électricité qui paiera cette opération.

Si une personne rejoint une colocation déjà organisée, il lui suffit de contacter le fournisseur afin d’ajouter son nom sur le contrat existant. C’est totalement gratuit et le contrat ne change pas.

Qui paie la mise en service et les factures d'électricité en colocation ?

Il existe plusieurs solutions pour la gestion des contrats énergie et la mise en service de l’électricité dans le cadre d’une colocation.

Option 1 : L’un des colocataires paie

Un colocataire souscrit au contrat d’électricité. Il reçoit les factures à son nom, et il est le seul responsable du paiement. Il paye également la mise en service de l’électricité au moment d’emménager dans le logement. C’est ensuite à lui de gérer la répartition des frais avec les autres colocataires. Le seul problème dans ce mode de fonctionnement, c’est que le colocataire responsable n’est pas protégé juridiquement si les autres refusent de payer. Pour cela, il est important de garder l’ensemble des factures qui constituent une preuve.

Option 2 : La mise en service partagée

Chaque colocataire demande à son fournisseur d’énergie d’être co-titulaire du contrat d’énergie. Une seule facture est établie aux noms de tous les colocataires, et chacun est responsable de son paiement. Dans ce cas de figure, les frais pour la mise en service de l’électricité sont partagés équitablement entre les colocataires.

Pour éviter tout problème, les colocataires doivent mettre par écrit les règles de fonctionnement de la colocation décrivant la répartition des charges dans un « pacte de colocation ». Il s’agit d’un document semblable à un règlement intérieur de la colocation, qui définit les modalités du paiement des charges locatives et fait état du délai de préavis de chaque locataire. En cas de problème avec l’un des colocataires qui refuserait de payer, les autres sont légalement protégés grâce à ce « pacte ». Ce mode de fonctionnement permet à tous les titulaires du bail de colocation d’utiliser les factures d’électricité comme justificatifs de domicile.

Energie moins chère jusqu'à 200€ d'économie ? 📉Comparer les prix de l'électricité ⚡ et du gaz naturel 🔥 !
☎️ 09 75 18 41 65 (Selectra - ouvert actuellement)
Rappel gratuit
Annonce

Jusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct EnergieJusqu'à 10% de réduction sur les factures d'énergie avec l'offre Online de Total Direct Energie
Mis à jour le

Autres articles sur le même sujet :