Consommation pompe a chaleur piscine : quel coût prévoir ?

Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
Total Direct Energie

Le prix du kWh HT de l'offre Online à
-10% par rapport au tarif réglementé

👉 Souscrire en ligne
Piscine

L'installation d'une piscine chauffée est un investissement non-négligeable. De plus, chauffer la piscine entraîne automatiquement une hausse de la facture d'électricité du foyer. Pour réaliser des économies, la pompe à chaleur peut être une solution de chauffage intéressante, en plus d'être plus écologique. En effet, la consommation d'une pompe à chaleur pour piscine est peu importante, comme cet appareil fonctionne surtout avec les calories naturellement contenues dans l'air. Mais comment estimer cette consommation et quelles sont les économies réalisables ?


⚙ Comment fonctionne la pompe à chaleur d'une piscine ?

La pompe à chaleur est un système de chauffage utilisant les énergies renouvelables. Selon le modèle, elle produit de l'électricité verte en utilisant la chaleur contenue dans l'air (pompe à chaleur aérothermique), dans le sol (pompe à chaleur géothermique) ou dans l'eau (pompe à chaleur hydrothermique).

Peu importe le modèle, le principe de fonctionnement est le même : un fluide caloporteur se réchauffe au contact de l'énergie choisie, puis se transforme en gaz chaud et sous haute pression sous l'action du compresseur alimenté par un moteur électrique. Cela permet de transmettre la chaleur à l'air intérieur. Le gaz repasse ensuite à l'état liquide, et le détendeur fait chuter la pression pour que le fluide reprenne son niveau initial et pour que le processus puisse reprendre.

L'inconvénient de la pompe à chaleur se trouve dans son prix élevé, qui est de l'ordre de 8 000 à 15 000€ environ. Cela est cependant compensé par les économies réalisables à l'usage sachant que, même si la pompe à chaleur nécessite un peu d'électricité pour fonctionner, sa consommation électrique est minime (environ 20% de consommation d'électricité et 80% de consommation d'autres énergies). De plus, l'installation de ce type d'appareil écologique et performant est éligible aux primes énergie.

Ainsi, pour ceux qui envisagent de faire installer une piscine chauffée chez eux, la pompe à chaleur peut être une bonne solution. La consommation d'une pompe à chaleur pour piscine est peu onéreuse par rapport à un système de chauffage électrique classique.

🔎 Quels critères prendre en compte pour le choix de la pompe à chaleur de la piscine ?

Il existe évidemment de nombreux modèles de pompe à chaleur sur le marché, et il est indispensable de choisir un appareil qui répond à ses besoins. Pour cela, il faut prendre en compte quelques éléments déterminants.

📌 La puissance de la pompe à chaleur

La puissance de l'appareil est un point à considérer avec attention avant l'achat et l'installation sachant que cela va clairement déterminer la consommation de la pompe à chaleur pour la piscine. Exprimée en kW, la puissance de la pompe à chaleur désigne simplement la quantité de chaleur diffusée dans le bassin et donc la quantité de chaleur consommée.

Concrètement, si la puissance est trop forte, l'eau de la piscine chauffera plus vite, mais la consommation de la pompe à chaleur sera inutilement plus élevée. Au contraire, si elle est trop faible, l'eau prendra beaucoup plus de temps à atteindre la température souhaitée, donc la pompe à chaleur devra fonctionner beaucoup plus longtemps - ce qui augmentera le coût de sa consommation.

Le choix de la puissance de la pompe à chaleur dépend du volume de la piscine (V). Une piscine de 30m3 aura logiquement besoin d'un appareil moins puissant qu'une piscine de 50m3. Il faut également prendre en compte le coefficient de la montée de température (C), que l'on estime entre 0,12 à 0,18 (sachant que la pompe à chaleur est un appareil de chauffage lent, c'est-à-dire que la montée de température peut durer quelques jours au rythme de 2 à 3° par jour). Enfin, il est nécessaire de considérer l'indice d'ensoleillement (E), qui est généralement de 0,8 dans les villes chaudes comme dans le Sud de la France, et 1,2 dans le Nord et dans les Alpes.

Il faut ensuite utiliser la formule ci-dessous pour calculer approximativement la puissance idéale de la pompe à chaleur pour sa piscine :

Puissance de la pompe à chaleur = V x C x E

Comme exemple, une piscine de 50m3 à Lille aura besoin d'une pompe à chaleur d'une puissance de :

50 x 0,18 x 1,2 = 10,8 kW

📌 La puissance restituée

La puissance seule ne permet pas réellement de déterminer si la pompe à chaleur est bien adaptée à sa piscine. En effet, le fonctionnement de la pompe à chaleur varie selon les températures extérieures. En toute logique, l'eau se réchauffe beaucoup plus facilement et rapidement quand les températures sont plus élevées. La consommation de la pompe à chaleur pour piscine en dépend donc aussi.

Voilà pourquoi il faut également prendre en compte la puissance restituée, qui correspond à l'énergie produite par la pompe à chaleur pour réchauffer l'eau. Plus la piscine est grande, plus la puissance restituée doit être élevée. Pour un bassin de plus de 70m3, il faut notamment une puissance restituée de 11 à 14 kW.

📌 Le coefficient de performance (COP) de la pompe à chaleur

Le coefficient de performance est simplement le rapport entre la puissance consommée et la puissance restituée. Ce qui est intéressant avec la pompe à chaleur et ce qui la rend plus économique, c'est qu'elle est en mesure de produire plus d'énergie qu'elle n'en consomme. Lorsqu'elle consomme 1 kW, elle en restitue 3 à 5. Ainsi, avec un COP de 5 par exemple, la pompe à chaleur produit 5 fois plus d'énergie qu'un chauffage électrique classique.

Mais ici encore, le COP varie selon les températures extérieures. Il est plus judicieux de choisir une pompe à chaleur pour piscine qui précise différents coefficients en fonction de plusieurs environnements de mesure pour mieux anticiper ses besoins selon les situations.

La FPP (Fédération des Professionnels de la Piscine) a d'ailleurs énoncé des conditions de mesure des COP de pompes à chaleur dans sa directive numéro 10 de mai 2011, pour faciliter les comparaisons entre les pompes à chaleur :

  • Air à 26 °C, eau à 26 °C, 80 % d'humidité ;
  • Air à 15 °C, eau à 26 °C, 70 % d'humidité.

Tous les fabricants de pompe à chaleur fiables donnent le COP sur au moins un de ces 2 points de mesure.

📊 Quelle est la consommation de la pompe à chaleur de ma piscine ?

En moyenne, la consommation d'une pompe à chaleur pour piscine est estimée à 2,50 à 3,70€ par m3 pour un appareil de type air/eau, et 2,30 à 3,50€ par m3 pour un appareil sol/eau. Ce sont cependant des approximations. Il est possible de calculer plus précisément sa consommation en utilisant la bonne formule.

Pour calculer le prix de la consommation d'une pompe à chaleur pour piscine pour un an, il faut connaître :

  1. La puissance de la pompe à chaleur ;
  2. Le nombre d'heures d'utilisation, soit le nombre d'heures auxquelles la pompe fonctionne par jour pendant un mois, et pour combien de mois par an ;
  3. Le prix du kWh de son fournisseur d'énergie.

La formule à utiliser est :

Consommation de la PAC / an = Puissance de la pompe à chaleur x Nombre d'heures d'utilisation par jour x Nombre de jours d'utilisation par mois x Nombre de mois d'utilisation par an x Prix du kWh

  • Exemple de consommation d'une PAC pour :
  • Une piscine de 50m3 soit une puissance d'environ 11 kW ;
  • Une utilisation de 2 heures par jour pendant 20 jours par mois ;
  • Un chauffage de mai à septembre, soit 4 mois ;
  • Un compteur en option Base en 9 kVA.
Prix de la consommation d'une pompe à chaleur pour une piscine de 50m3
Critère EDF
Logo EDF
Tarif Bleu
Vattenfall
Vattenfall logo
Electricité Eco
Mint Energie
Mint Energie logo
Classic & Green
Prix du kWh* 0.1630€ 0.1507€ 0.1568€
Prix conso par an 286.88€ 265.23€ 279.14
Souscription Numéro EDF ☎️ 01 86 26 47 81
Rappel gratuit
☎️ 01 86 65 35 01
Rappel gratuit

Calcul de consommation pour 2 heures d'utilisation par jour, soit dans une région ensoleillée. Budget annuel donné à titre d'indication, qui ne comprend pas le prix de l'abonnement. Tarifs à jour au 09/05/21.

💰 Quels sont les autres postes de dépenses annuels d'une piscine ?

Outre la consommation de la pompe à chaleur, une piscine implique d’autres dépenses à ne pas négliger, notamment en ce qui concerne sa maintenance générale.

💧 Le remplissage annuel de la piscine

Le remplissage de la piscine est un des postes de dépenses à prendre en compte. Il faut savoir qu’une piscine nécessite environ 1000 litres d’eau par m3. Une piscine de 50m3 aura donc besoin de pas moins de 50 000 litres d’eau, et cela a un coût.

On estime le prix moyen de l’eau à 3€ par m3 (soit 1000 litres) en France. Il faut donc compter environ 150€ pour remplir une piscine de 50m3. À savoir cependant qu’il ne faut pas forcément payer ce prix tous les ans car il correspond plutôt au premier remplissage. En pratique, les particuliers ne vident jamais complètement leur bassin.

Les propriétaires doivent en moyenne remplir 12m3 par an, qui correspondent à environ 36€.

🔗 La pompe de filtration

En plus de la consommation de la pompe à chaleur pour piscine, il faut aussi penser à la consommation électrique générée par la pompe à filtration. La pompe à filtration est indispensable pour filtrer l’eau. Son rôle est de garder l’eau propre et elle assure ainsi 80% de l’entretien du bassin.

La consommation de la pompe à filtration se calcule en utilisant la formule suivante :

Consommation de la PAC / an = Puissance de la pompe x Nombre d'heures d'utilisation par jour x Nombre de jours d'utilisation par mois x Nombre de mois d'utilisation par an x Prix du kWh

La puissance de la pompe pour une piscine de taille moyenne est estimée à 0,75 kW. Ainsi, pour une utilisation de la piscine 6 heures par jour pendant 200 jours par an, on obtient la consommation suivante (avec un prix du kWh de 0.1630€ correspondant au tarif réglementé en option Base pour un compteur 9 kVA) :

0.75 x 6 x 200 x 0.1630 = 146.70€ par an

🔧 L'entretien général de la piscine

Quand on parle de l’entretien d’une piscine, on parle surtout du traitement de l’eau. Le chlore, le sel et le brome sont les solutions les plus utilisées aujourd’hui pour traiter l’eau de la piscine. Le coût à prévoir est différent selon la solution pour laquelle on opte :

  • Pour un traitement au sel : il faut compter entre 140 à 160€ par an, ce qui couvre le prix du sel, mais également d’un anticalcaire, d’un produit floculant et d’une solution permettant d’équilibrer le pH de l’eau ;
  • Pour un traitement au chlore : prévoir entre 220 et 250€ par an pour le chlore, mais aussi pour l’anticalcaire et le produit floculant ;
  • Pour un traitement au brome : le prix de l’entretien est de l’ordre de 250 à 300€ par an pour le brome, l’anticalcaire et le produit floculant.

Il est aussi possible de confier l’entretien de sa piscine à des professionnels dédiés. Il existe des services d’entretien à la demande, des entretiens saisonniers ou encore des formules tout-inclus pour ceux qui ne souhaitent pas s’occuper de cette tâche. Il faut prévoir entre 300€ et 2000€ pour ce genre de prestation, selon le prestataire choisi et le type de formule.

📜 Les assurances optionnelles

Il est important de souscrire une assurance pour sa piscine afin de se couvrir en cas de dommages ou de vol par exemple. L’assurance de responsabilité civile comprise par défaut dans l’assurance habitation peut prendre en charge les accidents, blessures et noyades de personnes utilisant la piscine. En revanche, cette dernière ne couvre pas les autres risques comme le vandalisme, les dégâts causés par des intempéries, les incendies, etc.

Pour cela, il est conseillé de souscrire une garantie spécifique aux piscines. Ces couvertures ne sont valables que si la construction de piscine respecte certaines normes de sécurité, qui sont obligatoires depuis 2004. Il faut notamment qu’elle soit construite avec l’un des dispositifs de sécurité suivants :

Il faut demander des devis auprès des compagnies d’assurance pour connaître le type de garantie adapté à sa piscine et le coût à prévoir.

💶 Quelles options pour réduire le coût annuel de la piscine ?

Disposer d’une piscine chez soi est évidemment une grande source de bien-être et de divertissement, mais cela a un coût, comme vu plus haut. La consommation de la pompe à chaleur pour chauffer sa piscine, l’entretien de l’eau, les équipements annexes, etc. Tout cela pèse sur le budget du foyer. Il existe heureusement différentes astuces pour réduire ces dépenses.

🕐 Optimiser au mieux le temps de filtration de l'eau de la piscine

La consommation de la pompe à filtration n'est pas à négliger. Il est donc conseillé d’optimiser le temps de filtration de l’eau, afin de réduire la consommation électrique de la pompe. Mais attention, définir le temps de filtration n’est pas une mince affaire :

  1. Pas assez longtemps, on risque de retrouver une piscine avec des algues ou une eau verte, ce qui implique une surconsommation de produits chimiques pour s’en débarrasser ;
  2. Trop longtemps, on consomme trop d’énergie et on gaspille.

Selon les estimations, le temps de filtration idéal est équivalent à la moitié de la température souhaitée de l’eau. Ainsi, si l’on veut une eau chauffée à 26 degrés, la pompe à filtration devrait fonctionner pendant 13 heures.

Pendant l’hiver, si la piscine n’est pas utilisée, il est aussi conseillé d’éteindre complètement sa pompe de filtration. Cela s’appelle l’hivernage passif. Attention cependant, cela implique d’autres dépenses car, comme la pompe ne fonctionne plus, il faut alors filtrer la piscine avec d’autres produits spécifiques.

💡 Couvrir sa piscine pour éviter les pertes de chaleur

Un autre moyen de réduire ses dépenses liées à la piscine est de la couvrir pour éviter les pertes de chaleur. En général, une simple bâche suffit pour maintenir la température de la piscine et éviter de devoir chauffer intensément à la prochaine utilisation.

Couvrir sa piscine limite aussi l'évaporation de l'eau. À titre d'information, une piscine chauffée à 22 degrés avec une température extérieure de 24 degrés perd environ 5cm d'eau par semaine à cause de l'évaporation. Cela implique donc de la remplir à nouveau, moyennant des coûts. Mais en plus, en remplissant la piscine de nouveau, on y rajoute forcément de l'eau froide, ce qui diminue davantage la température de l'eau du bassin, forçant à chauffer plus. C'est donc un cercle vicieux, qui peut être facilement évité en couvrant la piscine.

✏ Changer de fournisseur d'énergie pour payer l'électricité moins cher

La consommation d'une pompe à chaleur pour piscine est certes moins importante que celle d'un chauffage électrique classique, mais elle représente tout de même une part significative dans le budget d'un ménage. Les propriétaires d'une piscine ont donc tout intérêt à faire baisser leurs factures d'électricité. Pour faire des économies immédiates, il est conseillé de comparer les fournisseurs d'énergie, sachant que certains fournisseurs alternatifs peuvent proposer jusqu'à 15 à 20% de réduction par rapport au tarif réglementé EDF.

Comment trouver le fournisseur le moins cher ? Pour comparer les fournisseurs et se faire orienter vers l'offre d'électricité la moins chère, il est conseillé d'appeler les experts Selectra au ☎️ 09 75 18 41 65 (service gratuit)
Rappel gratuit

Exemples de fournisseurs d'électricité pas chers en 2021
Fournisseurs les moins chers Souscription Réduction sur le prix du kWh*
Cdiscount Energie
Cdiscount
☎️ 09 74 59 45 95
(appel non surtaxé)
Rappel gratuit
5% avec l'offre classique
OHM Energie
ohm energie
☎️ 09 71 07 14 21
(appel non surtaxé)
Rappel gratuit
11% avec l'offre classique
Total Direct Energie
Total Direct Energie
☎️ 09 74 59 31 95
(appel non surtaxé)
Rappel gratuit
10% avec l'offre Online
Happe by Engie
logo happe by engie
☎️ 09 74 59 40 69
(appel non surtaxé)
Rappel gratuit
7% avec l'offre Elec

*Réduction sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés d'électricité.

Mis à jour le
Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
Total Direct Energie

Le prix du kWh HT de l'offre Online à
-10% par rapport au tarif réglementé

👉 Souscrire en ligne