Vous êtes ici

Économie d'Énergie la nuit : baisser ou éteindre son chauffage ?

retraité éteignant le thermostat central pour économiser

Le chauffage est le principal pôle de dépense énergétique d’un foyer. Dès lors, il n’est pas étonnant que chaque consommateur ait sa propre astuce pour réduire la consommation de chauffage... Vaut-il mieux couper son chauffage au risque de devoir surconsommer pour chauffer au petit matin ? Ne serait-il pas judicieux que de maintenir une température inférieure de 2 ou 3 °C la nuit, et chauffer davantage au réveil ? Au milieu de ce débat, difficile de s’y retrouver... La raison est simple : il n’y a pas de réponse unique, car tout dépend de votre type de chauffage (électrique ou gaz), de l’isolation de votre logement et de la température extérieure.

Radiateurs électriques

La plupart des radiateurs ont une faible inertie thermique. Ce n’est pas parce qu’ils chauffent depuis plusieurs heures qu’ils nécessiteront moins d’énergie pour produire une quantité identique de chaleur. Par conséquent, inutile de les allumer lorsque vous êtes absents !

Durant la nuit, il est conseillé de couper le chauffage des pièces à vivre et de réduire la température des chambres à 16°C. Grâce à un thermostat, programmez le démarrage de vos radiateurs 1 à 2 heures avant votre réveil. Ainsi, vous réaliserez des économies en payant votre facture d'électricité moins chère, sans perdre en confort !

Plancher chauffant

Un plancher chauffant fonctionne grâce à un réseau de tuyaux d’eau chaude, et produit une chaleur douce. Un plancher chauffant fait toutefois preuve d’une très forte inertie thermique. Plusieurs jours seront nécessaires pour chauffer une maison froide.

Pour cette raison, difficile à dire s’il vaut mieux baisser ou éteindre son chauffage la nuit. En effet, l’inertie d’un chauffage au sol est telle que baisser de 3°C ou éteindre son chauffage ne fera probablement aucune différence dans les faits. La température baissera de quelques degrés pendant quelques heures, et remontera lentement à l’aube.

Pompe à chaleur air-air et poêle à granulés

Comme les radiateurs électriques, les pompes à chaleur air-air et les poêles à granulés font preuve d’une faible inertie thermique.

Dès lors, inutile de les maintenir allumés durant la nuit. Il suffit de programmer leur activation peu avant le réveil, car ces deux modes de chauffage permettent de chauffer rapidement les pièces.

Comment calculer la déperdition énergétique ?

La déperdition énergétique se calcule comme suit :
E = t * (T intérieur - T extérieur) * G * V

En clair, la déperdition énergétique équivaut au temps passé (t en heures), multiplié par le coefficient de déperdition G (en W/m3.K), le volume du logement V (en m3) et la différence entre les températures extérieures et intérieures.

Pour diminuer la perte d’énergie, il est possible de :

  • réduire la différence de température entre intérieur et extérieur
  • améliorer l’isolation (réduire G)

S’il fait 15°C à l’intérieur et 10°C à l’extérieur, il y aura moins de perte énergétique que si la température intérieure est de 19°C.

Par conséquent, il est absurde de dire qu’il vaut mieux chauffer toute la nuit à 18°C plutôt que couper entièrement le chauffage puis surconsommer à l’aube. En effet, plus le différentiel de températures est élevé, plus un maintien à une température donnée est énergivore.

Dans la plupart des cas, la quantité d’énergie requise pour maintenir une température au-dessus des températures extérieures pendant plusieurs heures dépasse la quantité d’énergie nécessaire au chauffage rapide d’une maison tiède.

En coupant le chauffage la nuit En baissant le chauffage la nuit
Durant la nuit : aucune consommation d’énergie Durant la nuit : consommation d’énergie moyenne
Perte de température rapide puis modérée Perte de température programmée de 3°C
A l’aube : chauffage rallumé avec une surconsommation. A l’aube : chauffage augmenté (pour retrouver une température de jour)

Une image pour mieux comprendre Imaginez une baignoire remplie d’eau, qui fuit partiellement (l’importance de la fuite représente l’isolation et l’inertie thermique du logement). Supposons que vous n’ayez besoin d’un bain qu’une fois par jour.

Est-ce qu’il vaut mieux laisser la baignoire se vider puis la remplir intégralement, ou laisser couler l’eau toute la journée pour la conserver pleine ? La réponse coule de source : mieux vaut la remplir uniquement avant utilisation. Le raisonnement pour le chauffage, bien que moins intuitif, est similaire.

Conclusion : mieux vaut éteindre son chauffage la nuit

Eteindre votre chauffage plutôt que le réduire vous permettra de réduire significativement votre consommation d’énergie. Ces économies d'énergie seront plus importantes si l’inertie thermique de votre chauffage est faible (c’est le cas des radiateurs et des pompes à chaleur par exemple). Par ailleurs, cette moindre consommation permet de réduire sa facture d'électricité et/ou de gaz naturel.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus