Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 8h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
Total Direct Energie

Le prix du kWh HT de l'offre Online à
-10% par rapport au tarif réglementé

👉 Souscrire en ligne

EDF et Enedis (ex ERDF) : quelle différence ?

enedis edf erdf

De nombreux consommateurs ayant du mal à différencier EDF et ERDF, la Commission de Régulation de l'Energie a sommé ERDF de changer de nom. C'est donc pour favoriser la distinction entre les deux entreprises qu'ERDF a fait évoluer son identité en adoptant le nom « ENEDIS ». La distinction d’image facilite le discernement des rôles et les missions de ces différents acteurs du marché de l'énergie. Hormis le nom qui n'est plus confus, quelles sont les différences entre EDF et Enedis ? Quelles sont les missions respectives ? Qui faut-il appeler en fonction de la situation rencontrée ?


La différence entre EDF et Enedis (ex ERDF) : l'essentiel
  • Enedis (ex-ERDF) est le gestionnaire de réseau de distribution en situation de monopole naturel sur 95% du territoire français. Sa mission est l'acheminement de l'électricité sur les réseaux moyenne et basse tension jusqu'à l'installation intérieure d'électricité des clients finaux. Enedis exerce une mission de service public pour tous les consommateurs d'électricité raccordés à son réseau, quel que soit leur fournisseur d'électricité (EDF, Engie, Total Direct Energie, etc.). Dans son périmètre d'action, on retrouve le dépannage réseau, le raccordement de nouveaux sites de consommation, la pose, le changement et la relève des compteurs d'électricité.
  • Enedis est une filiale à 100% d'EDF mais une séparation entre les deux entités garantit l'égalité de traitement à tous les consommateurs d'électricité, qu'ils soient clients d'EDF ou de ses concurrents.
  • EDF est le fournisseur historique d'électricité. Lors de l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, EDF a dû filialiser ses activités de réseau relevant d'un monopole naturel : RTE pour le transport (lignes haute tension) et Enedis pour la distribution (moyenne et basse tension). EDF a gardé sous son nom propre les activités relevant du domaine concurrentiel : la production (centrales nucléaires, barrage hydroélectriques...) et la fourniture d'énergie au consommateur final.

⭐️ Les missions d'Enedis (anciennement ERDF)


🏢 Création d'ERDF

Depuis l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence en 2007 (2004 pour les professionnels), la production et la commercialisation de l’électricité sont des activités concurrentielles. Le transport et la distribution de l’électricité restent en revanche des activités régulées, relevant du service public. Concrètement, cela signifie qu’il existe sur le marché plusieurs fournisseurs (EDF, Planète Oui, Energem, Engie…) qui peuvent produire et commercialiser des offres d’électricité aux français. En revanche, il n’y a qu’un seul réseau d’électricité, qui alimente tous les consommateurs dans les mêmes conditions, sans distinction de fournisseur.

Pour garantir une concurrence loyale entre EDF et les autres fournisseurs, il était donc indispensable que celui-ci ne « contrôle » pas le réseau : la directive européenne a demandé la séparation juridique des activités concurrentielles et des activités régulées de l’électricité, ce qui a abouti à la création d’ERDF en 2008. En tant que filiale à 100% d’EDF, ENEDIS (ancien ERDF) est une société distincte juridiquement du fournisseur historique, qui n’offre toutefois pas de traitement préférentiel à EDF par rapport aux autres fournisseurs. Tous les consommateurs d’électricité sont logés à la même enseigne pour la gestion technique de l’approvisionnement en électricité et des compteurs, quel que soit leur fournisseur.

edf erdf puis enedis

🤔 De quoi se charge ERDF (devenu Enedis) ?

En tant que gestionnaire du réseau, ENEDIS assure :

  • la qualité et la continuité de l’approvisionnement de tous les ménages en électricité (entretien et réparation des lignes électrique) ;
  • les raccordements des nouveaux sites de consommation au réseau de distribution ;
  • la gestion des compteurs d'électricité : ouverture (mise en service), fermeture (impayés, résiliation), déplacement ou changement (installation des compteurs Linky), modifications des caractéristiques techniques (puissance, option tarifaire, monophasé/triphasé, etc.).
  • Pour aller à l'essentiel
  • ENEDIS
    ERDF, devenu ENEDIS, est le gestionnaire de réseau unique dans le cadre d’une délégation de service public.
  • EDF
    EDF est un fournisseur d’électricité en concurrence avec d’autres fournisseurs

💡 Les missions d'EDF

Transport, distribution, fourniture électricité

Après la séparation des monopoles EDF GDF, le fournisseur d'électricité a du déléguer certaines de ses missions afin de se concentrer principalement sur la production et la fourniture d'énergie aux particuliers. Ainsi, la chaîne de valeur de l'électricité est traitée par plusieurs prestataires : la RTE, Enedis, EDF ou tout autre fournisseur alternatif.


🔌 La fourniture d'électricité

EDF est le fournisseur historique d'électricité depuis plusieurs décennies, et est devenu fournisseur alternatif de gaz lors de l'ouverture du marché à la concurrence en 2007. Ainsi, pour la fourniture d'électricité, EDF propose le tarif réglementé et des offres de marché ; en gaz, il dispose uniquement d'offres de marché puisque le tarif réglementé du gaz est principalement distribué par Engie. Au total, le fournisseur détient en 2020 près de 75 % des parts de marché nationales dans la distribution de l'électricité.

Par un contrat signé avec le gestionnaire de distribution Enedis (ex ERDF), EDF fournit de l'électricité aux consommateurs finaux en passant par un réseau de distribution national représentant en moyenne 1,3 million de kilomètres de lignes (moyenne tension et basse tension). Quel qu'il soit, ce n'est donc pas le fournisseur qui s'occupe de la maintenance et de la gestion du réseau électrique français, mais le gestionnaire de réseau Enedis. Par conséquent, lors d'un problème électrique, ce ne sont pas les techniciens du fournisseur qui interviennent, mais ceux du gestionnaire. Néanmoins, si cette situation se présente, il convient de contacter son fournisseur d'énergie car il reste l'interlocuteur privilégié du client.

L'activité principale d'EDF dans la fourniture d'énergie consiste donc à gérer ses approvisionnement en électricité, soit en passant par son propre parc de production, soit en s'approvisionnant sur le marché de gros.

⚡ La production d'électricité

Pour fournir de l'électricité aux consommateurs finaux, EDF passe principalement par l'utilisation de son parc de production, l'un des plus important mondialement. Néanmoins, si cela représente un intérêt économique, alors il peut acheter de l'énergie sur les marchés de gros. Principal producteur d'électricité en France et troisième producteur d'électricité dans le monde, le parc de production EDF requiert l'utilisation de différentes sources d'énergie.

  • 584 TWh produits par EDF (31/12/2018), issus de diverses sources de production :
  • Nucléaire : 78 %
  • Hydraulique : 9 %
  • Cycle combiné gaz et cogénération : 8 %
  • Charbon : 1 %
  • Fioul : 1 %
  • Autres Energies : 3 %

💨 La production nucléaire

EDF est le premier exploitant nucléaire du monde et détient à lui seul 58 réacteurs de puissances différentes, répartis dans 19 centrales nucléaires.

Quelle quantité d'électricité produit en moyenne un réacteur ?Un réacteur d'électricité produit en moyenne 500 MWh par mois, soit la consommation moyenne de 400 000 foyers.

En France, le nucléaire reste aujourd'hui la source de production la plus exploitée du pays, puisqu'elle représente à elle seule plus de 60 % de la production française d'électricité

☀ La production thermique

Une centrale thermique à flamme permet de produire de l'électricité à partir de la vapeur d'eau dégagée par la combustion du gaz, du fioul, ou encore du charbon. La vapeur générée fait tourner une turbine qui entraîne elle même un alternateur. C'est ce dernier qui génère le courant alternatif.

Loin d'être l'énergie produite la plus propre, la production thermique a tout de même connu une forte croissance en 2017 (+ 20,6 %), expliquée par la diminution des productions nucléaires et hydrauliques.

Avec 62% de taux de production sur l'ensemble des centrales installées, les centrales thermiques à gaz sont les plus représentées en France.

💧 La production hydraulique

La production hydraulique est la troisième source de production d'énergie en France, et la première source d'origine renouvelable du pays. Au total, ce sont environ 2300 installations hydroélectriques dans le pays, dont 433 sont exploitées par EDF.

Les régions montagneuses présentent les plus fortes puissances de production, on retient par exemple l'Auvergne Rhône-Alpes, l'Occitanie et la Provence Alpe Côte d'Azur, qui représentent 79% de la capacité de production hydraulique nationale.

♻️ La production issue de sources d'origines renouvelables

Pour répondre aux engagements vers la transition énergétique, EDF développe ses filiales de production d'énergie verte. Les principales sources d'énergies renouvelables sollicitées par EDF sont l'hydraulique, l'éolien et le solaire. Le groupe ambitionne de doubler son parc de production d'énergies renouvelables en 2030, pour passer de 28 GW à plus de 50 GW produits

👌 Enedis (ex ERDF) est-il vraiment neutre vis-à-vis d'EDF ?


🔋 Les enjeux de l'autonomie du gestionnaire de réseau

Avant l'ouverture d'un marché à la concurrence, il existe bien souvent un ou plusieurs monopoles verticalement intégrés couvrant l'ensemble de la chaîne de valeur de l'électricité (production, transport, distribution et fourniture). Avec l'ouverture de marché, cette situation n'est pas viable : les activités de réseau doivent rendre une mission de service public neutre et ne doivent pas être tentées de favoriser les clients du fournisseur historique. Selon les pays, les fournisseurs historiques doivent donc soit séparer comptablement et opérationnellement les activités de réseau (comme ENEDIS et EDF), soit carrément vendre ces activités à un tiers.

Concrètement, en l'absence de séparation, ENEDIS pourrait être tenté de mettre en service plus rapidement les compteurs des clients d'EDF que ceux des autres fournisseurs lorsqu'ils déménagent, de couper plus rapidement les clients d'EDF en situation d'impayés que ceux des autres fournisseurs, de facturer des frais supplémentaires pour les interventions techniques aux clients des concurrents d'EDF : ce favoritisme empêcherait le jeu concurrentiel de s'exercer normalement.

La théorie à l'épreuve des faits

Force est de constater qu'EDF a réellement joué le jeu de l'indépendance de sa filiale ENEDIS à l'occasion de l'ouverture de marché. EDF craignait certainement un démantèlement de ses différentes activités et a préféré ne laisser aucune ambiguïté dans sa volonté de laisser son gestionnaire de réseau assurer avec neutralité et équité sa mission de service public. Si des cas isolés de techniciens Enedis (ex ERDF) dénigrant les nouveaux fournisseurs d'énergie ont pu être rapportés aux débuts de l'ouverture à la concurrence, il est clair qu'il ne s'agissait là que d'initiatives individuelles non cautionnées par l'entreprise. Bien qu'ils dénoncent parfois le caractère lent et bureaucratique du fonctionnement d'ENEDIS, les fournisseurs alternatifs ne remettent aujourd'hui pas en cause sa neutralité.

💔 Le projet Hercule : EDF et Enedis bientôt séparés ?

Le projet Hercule prévoit la séparation d'EDF en deux entités : EDF Bleu, 100% service public, qui comprendrait les activités de production conventionnelles de l'électricité (production d'électricité nucléaire, thermique et hydraulique), ainsi que le réseau de transport de l'électricité sur les lignes à haute tension (mission actuellement gérée par la RTE) ; et EDF Vert, qui serait un service à 35 % côté en bourse et à 65 % public. Cette seconde entité serait entièrement liée aux activités renouvelables du groupe et intégrerait le réseau de distribution ENEDIS.

Criblé de dettes, EDF pourrait grâce à la séparation du groupe en deux entités, générer des revenus via les investissements extérieurs du groupe EDF Vert et les ainsi espérer couvrir une partie des dettes EDF Bleu. Toutefois, la question d'ENEDIS qui est actuellement un service à 100 % public se pose : est-il possible de conserver la neutralité de ce service s'il n'est pas public à 100 % ? Selon Vincent Rodet, délégué de la CFDT, "Hercule peut supprimer la péréquation tarifaire, c'est-à-dire le fait que les consommateurs paient l'électricité le même prix, peu importe s'ils habitent en métropole ou en zone rurale".

À fortiori, comme l'état conserverait 65 % des parts du groupe, il n'y aurait donc aucun souci à se faire à ce sujet. Toutefois, on peut s'attendre à ce qu'un ordre de priorité soit appliqué selon les chantiers. Par conséquent, beaucoup craignent que le principe d'égalité de prise en charge des différents clients ne soit finalement abandonné.

☎️ EDF, Enedis (ex ERDF) : Qui appeler ?

Pour la majorité des demandes, il faut s'adresser à EDF (si abonné chez le fournisseur historique) ou à autre fournisseur d’électricité (Total Direct Energie, Planète Oui, Happe by Engie, Mint Energie, etc.). C’est le fournisseur qui gère la partie commerciale (tout ce qui concerne le contrat d'abonnement d'énergie, les factures, etc.), et qui fait l’intermédiaire avec ENEDIS pour certaines interventions techniques (ouverture de compteur par exemple).

Il faut directement contacter ENEDIS dans deux cas de figure seulement : le raccordement, et le dépannage.

EDF - ERDF / ENEDIS : qui appeler ?
Ma situation À qui m’adresser ? Pourquoi ?
💡 Une question sur la facture d'électricité EDF ou
le fournisseur actuel
C'est le fournisseur d'énergie qui gère le contrat d'électricité.
📦 Déménagement : mettre le compteur à son nom dans le nouveau logement ☎ EDF 3004 ou
☎ Service Selectra 09 75 18 41 65 (plateforme de souscription)
La souscription du contrat permet de mettre le compteur à son nom. Si l'alimentation du compteur est coupée, le fournisseur sollicite ENEDIS pour une intervention.
⛓️ Raccordement d'un logement neuf Numéros ENEDIS Raccordement ENEDIS prend en charge les travaux de raccordement. Il faut ensuite contacter EDF ou Selectra pour mettre le compteur à son nom.
⚡ Problème sur le réseau d'électricité ☎ ENEDIS 09 726 750 XX
(XX est à remplacer par le numéro du département)
Le service dépannage d’ENEDIS est ouvert 7j/7 24h/24. Il s’agit d’un numéro départemental.
Résiliation du contrat d’électricité Le fournisseur actuel (pour un déménagement) ou le
nouveau fournisseur (pour un changement dans le même logement)
Les contrats d’électricité sont du domaine des fournisseurs.
Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 8h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
Total Direct Energie

Le prix du kWh HT de l'offre Online à
-10% par rapport au tarif réglementé

👉 Souscrire en ligne
Mis à jour le

Autres articles sur le même sujet :