💡 Autoconsommation en produisant sa propre électricité verte 🍃Devenir autonome, c'est possible ! ⚡ Calculez la rentabilité du projet d'autoconsommation d'électricité.
Simuler mes économies Annonce

Autoconsommation : à quel fournisseur vendre son surplus d’électricité ?

panneaux solaires toit maison

Avec la nouvelle hausse du prix de l’électricité en août dernier, les français voient leur facture s’envoler de +7,2 % en seulement 3 mois. Résultat ? Les consommateurs cherchent à réduire leur facture d’électricité de manière efficace et durable. À ce titre, un nombre grandissant de Français se tourne vers l’autoconsommation. Non seulement l’autoproducteur génère sa propre électricité verte pour la maison, mais l’excédent non consommé est vendu à son fournisseur. Il constitue un revenu d’appoint appréciable et permet de rentabiliser chaque kWh produit.


🍃 Autoconsommation photovoltaïque : comment ça fonctionne ?

centrale panneaux solaires

☀️ Panneau solaire photovoltaïque : c’est quoi ?

Il existe plusieurs moyens de produire sa propre énergie verte. Un des plus populaires consiste à exploiter son toit ou son terrain pour produire de l’électricité grâce aux panneaux solaires photovoltaïques.

Comment ça marche? Les cellules photovoltaïques présentes sous le verre des panneaux réagissent avec les rayons du soleil et produisent un courant continu. Une fois transformée en courant alternatif par un onduleur, l’électricité est utilisée dans la maison (autoconsommation) ou injectée dans le réseau contre une rente versée par un fournisseur (vente totale).

Autoconsommation avec vente du surplus

Alors que la vente totale consiste à vendre la totalité de l’électricité produite par les panneaux solaires, l’autoconsommation photovoltaïque permet de consommer l’électricité produite. Dans le cas de l’autoconsommation totale, l’électricité est consommée. S’il existe un surplus de production, il est gratuitement injecté dans le réseau.

Dans le cas qui nous intéresse, c’est-à-dire l’autoconsommation avec vente du surplus, l’électricité verte produite est consommée, mais le surplus est cette fois-ci revendu à un fournisseur. Environ 4 millions d’autoproducteurs se tourneront d’ici 2030 vers l'autoconsommation.

Le surplus photovoltaïque : c’est quoi ?

Le surplus photovoltaïque est la quantité d’électricité verte produite par des panneaux solaires qui n’est pas consommée. En effet, il se peut que les périodes de production des panneaux et les périodes de consommation d’un foyer ne coïncident pas. Dans ce cas, les panneaux solaires produisent plus d’électricité que la maison n’en consomme. Il y a donc un surplus.

Que devient le surplus ?

Au lieu de perdre ce surplus comme en autoconsommation totale, il est possible de le vendre à un fournisseur. Dans ce cas, chaque kWh produit par les panneaux solaires est exploité. Une fois acheté par le fournisseur, le surplus est injecté dans le réseau local pour alimenter les habitations du voisinage.

centrale comptes facture

Le tarif d’achat

La vente du surplus d’électricité verte à un fournisseur est très encadrée. Pour revendre son surplus, chaque particulier doit signer un contrat d’obligation d’achat. Ce contrat est valable pour une durée de 1 à 20 ans selon le fournisseur et le prix de vente du kWh est fixe pendant toute la durée du contrat. Dans la plupart des cas il est déterminé par les pouvoirs publics, subventionné par l’État pour valoriser l’électricité produite par les particuliers et encourager l’autoconsommation.

En réalité, c’est la CSPE (contribution au service public de l’électricité) qui sert à financer le rachat d’énergie par les fournisseurs.

⚡ Quels fournisseurs rachètent le surplus ?

Le fournisseur historique EDF

Dans le cadre de sa mission de service public définie par la Loi du 10 février 2000, EDF s’est engagé à racheter la production d’énergie renouvelable des particuliers. Les contrats d’achat avec les producteurs sont passés via son entité EDF OA (EDF Obligation d’Achat).

En ce qui concerne les tarifs auxquels les producteurs vendent le surplus, c’est la Commission de régulation de l’énergie (CRE) qui les détermine en fonction de la puissance installée (mesurée en kilowatt-crête, ou kWc). Ce tarif est fixe pendant toute la durée du contrat, c’est-à-dire 20 ans.

Le tarif d’achat du kWh de surplus au troisième trimestre 2019 est fixé à :
Puissance des panneaux Tarif d’achat du surplus
⩽ 3 kWc 0.10 €
⩽ 9 kWc 0.10 €
⩽ 36 kWc 0.06 €
⩽ 100 kWc 0.06 €

Les entreprises locales de distribution

Les entreprises locales de distribution (également appelées ELD) peuvent elles aussi racheter le surplus photovoltaïque, dans les mêmes conditions qu’EDF OA.

  • Une ELD a comme mission :
  • L’entretien et la gestion du réseau de distribution d’électricité ;
  • La fourniture de l’électricité à ses clients.

Elle a donc une double casquette : celle de distributeur et celle de fournisseur. On dénombre environ 130 ELD d’électricité en France. Elles couvrent à peu près 5 % du territoire et de la population.

electricité verte renouvelable revente surplus autoconsommation

ekWateur, le fournisseur innovant

Fournisseur d’énergie renouvelable, ekWateur soutient également chaque consommateur souhaitant se lancer dans un projet d’autoconsommation. Pour preuve, que vous souscriviez à un contrat avec obligation d’achat ou non, ce fournisseur vous achète toute l’énergie que vous ne consommez pas.

Enercoop, le fournisseur militant

Les particuliers qui sont ou souhaiteraient devenir clients d’Enercoop peuvent également signer un contrat d’OA. Enercoop s’engage alors à racheter le kWh produit à 0,06 € sur une durée de contrat allant de 1 à 20 ans.

Un exemple de revente du surplus

Afin d’illustrer ce que peut représenter la revente du surplus, voici un exemple basé sur des données réelles dans le cas d’un contrat passé avec EDF OA.

Caractéristiques de la maison :
Situation : Grenoble
Orientation toiture : Nord-Sud
Inclinaison : 30°
Puissance de l’installation : 6 kWc
Tarif de rachat EDF : 0.10 € / kWh
Durée du contrat : 20 ans

Dans ce cas, en plus de l’électricité consommée par le logement pendant les 20 premières années, les panneaux photovoltaïques permettent de vendre le surplus produit à EDF OA pour 5 111 €. En moyenne, cela représente un surplus annuel valorisé à hauteur de 256 €.

💰 Comment facturer son surplus à EDF ?

Dans les faits, la très grande majorité des petits producteurs d’électricité photovoltaïque signent leur obligation d’achat avec EDF OA. Voici comment procéder, étape par étape :

  1. Une fois les travaux finis, ENEDIS réalise la mise en service de l'installation photovoltaïque. Il faut créer son espace producteur mon compte sur le site d’EDF OA. Même si le producteur souhaite vendre son surplus à un autre fournisseur qu’EDF, il devra passer par cette étape. C’est EDF OA qui se chargera ensuite de transmettre la demande au fournisseur concerné.
  2. Suite à l'inscription, le producteur reçoit son contrat d’achat. Il faut le remplir avec attention et le renvoyer à EDF OA.
  3. 11 mois après la mise en service de l'installation, il faut procéder à un relevé de compteur et communiquer les données à EDF.
  4. Une fois le relevé reçu, EDF OA valide la facturation du producteur et lui verse le montant de la vente annuelle de son surplus.
  5. À partir de l’étape 3 chaque année jusqu’à la fin du contrat.

❌ Que se passe-t-il lorsque le contrat prend fin ?

changer de fournisseur

Dans l’écrasante majorité des cas, la durée de l’obligation d’achat est de 20 ans.

Toutefois lorsque le contrat prend fin, le producteur a pour obligation de changer de fournisseur s’il souhaite continuer à vendre son surplus. En d’autres termes, si un premier contrat est passé entre monsieur Dupont et EDF OA en 2019, monsieur Dupont devra changer de fournisseur en 2038 pour continuer à vendre son surplus.

Energie moins chère jusqu'à 200€ d'économie ? 📉Comparer les prix de l'électricité ⚡ et du gaz naturel 🔥 !
☎️ 09 75 18 41 65 (Selectra - ouvert actuellement)
Rappel gratuit
Annonce

Mis à jour le

Autres articles sur le même sujet :