Comment choisir un radiateur à inertie sèche ? Prix, avis

Mis à jour le
minutes de lecture

🔥 Un projet d'installation de radiateur électrique ? Faire des économies ? Consommer moins d'électricité ? Remplacer ou entretenir son radiateur électrique ? Contactez un conseiller Kelwatt au :
09 74 59 31 56 Rappel gratuit

Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 09h00 à 18h00)

Besoin d'accompagnement pour le chauffage ? 🧰🏡Un conseiller Kelwatt vous rappelle pour répondre à toutes vos questions
Rappel gratuit

radiateur inertie seche

Le radiateur à inertie sèche est aujourd’hui le système de chauffage électrique le plus performant sur le marché. Alors que la mauvaise réputation des radiateurs électriques les a suivis pendant de longues années, il est maintenant possible de trouver des appareils affichant de très bonnes performances énergétiques. En effet, les innovations ont permis de proposer des radiateurs basse consommation fonctionnant à l’électricité, et permettant de réaliser des économies d’énergie tout en profitant d’un confort optimal. Avec la chaleur douce et durable que produit le radiateur à inertie sèche, il a conquis de plus en plus de foyers. Sur quels principes se base son fonctionnement ? Quels sont ses points forts et ses points faibles ? Quelle est sa consommation d’électricité ? Retrouvez toutes les réponses à ces questions dans notre article.

⚙️ Comment fonctionne le radiateur électrique à inertie sèche ?

Le radiateur électrique à inertie sèche, aussi appelé « radiateur à chaleur douce », base son fonctionnement sur deux grands principes :

  • le rayonnement : comme avec un panneau rayonnant, la chaleur est diffusée par des rayons infrarouges qui la transmettent directement aux occupants du logement, aux meubles et aux objets qui y sont disposés. Une partie de la chaleur est également diffusée par convection. Les parts de convection et de rayonnement utilisées varient en fonction du radiateur ;
  • l’inertie : son corps de chauffe solide, composé de métal ou d’un matériau réfractaire (céramique, granit, marbre, etc.) accumule la chaleur produite par une résistance électrique. Elle est ensuite restituée dans la pièce, même si l’appareil n’est plus en marche.

Ce fonctionnement du radiateur à inertie sèche permet de bénéficier d’une chaleur douce, stable et constante. En effet, avec sa capacité d’inertie, il n’y a pas de brusques variations de températures. La chaleur est encore diffusée pendant quelques heures après l’arrêt du chauffage. En plus d’être particulièrement agréable, cela permet de faire des économies sur ses factures d’électricité.

Le rayonnement, quant à lui, permet au radiateur à inertie sèche de diffuser une chaleur homogène dans toute la pièce. Il se distingue donc du convecteur, par exemple, qui chauffe l’air ambiant par convection. Le confort thermique est donc bien meilleur avec un radiateur à inertie, avec lequel les utilisateurs ne subissent pas de variations de températures (zones froides et chaudes).

Une fois que la température de consigne est atteinte, ce radiateur nouvelle génération ne chauffe plus par rayonnement ou convection. Le système d’inertie prend le relais.

radiateur à inertie sèche
Schéma simplifié d'un radiateur à inertie sèche

🔥 Un projet d'installation de radiateur électrique ? Faire des économies ? Consommer moins d'électricité ? Remplacer ou entretenir son radiateur électrique ? Contactez un conseiller Kelwatt au :
09 74 59 31 56 Rappel gratuit

Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 09h00 à 18h00)

Besoin d'accompagnement pour le chauffage ? 🧰🏡Un conseiller Kelwatt vous rappelle pour répondre à toutes vos questions
Rappel gratuit

🔎 Quels sont les différents cœurs de chauffe du radiateur à inertie sèche ?

L’inertie thermique correspond à la capacité du radiateur à accumuler de la chaleur pour ensuite la libérer de manière progressive.

Le corps de chauffe solide d’un radiateur à inertie sèche peut être composé de différents matériaux, bénéficiant chacun de pouvoirs d’accumulation variés. Leur inertie thermique dépend notamment :

  • du poids des matériaux utilisés : plus il est important, plus la capacité d’inertie est bonne ;
  • de la capacité thermique massique des matériaux (exprimée en Joule par Kelvin par kilogramme) : plus elle est élevée, plus la quantité d’énergie que doit perdre le matériau pour baisser d’un degré Celsius est importante.

Voici les différents matériaux pouvant composer le corps de chauffe d’un radiateur électrique à inertie sèche :

  • la céramique et la faïence : très résistante, la terre cuite à haute densité est le corps de chauffe le plus efficace. Il donne au radiateur une très bonne inertie. De plus, ces matériaux ont une excellente longévité. Certains fabricants garantissent même à vie le corps de chauffe en céramique que contient l’appareil ;
  • la pierre naturelle : il peut s’agir de granit, de marbre ou de stéatite. Toutes ces pierres offrent au radiateur une très bonne inertie du fait de leur forte densité. Néanmoins, leur volume nécessite de les installer dans des radiateurs relativement imposants ;
  • la pierre de lave : cette pierre volcanique emmagasine très bien la chaleur. De plus, ce matériau a l’avantage de permettre une montée en température plus rapide qu’avec d’autres corps de chauffe. Néanmoins, il faut savoir que la pierre de lave étant rare, le prix de ce type de radiateur à inertie sèche est plus élevé que celui d’autres modèles ;
  • l’aluminium : ce matériau est le plus commun parmi les corps de chauffe solides. Cependant, il n’a pas une aussi bonne capacité d’inertie que ceux précédemment cités. Il est, par conséquent, moins efficace et économique que d’autres modèles. L’aluminium peut aussi émettre du bruit lorsqu’il est chauffé, ce que certains consommateurs trouvent désagréable. En revanche, il chauffe plus rapidement à l’allumage ;
  • la fonte : elle stocke très bien la chaleur. Toutefois, ce matériau est très lourd et il chauffe très lentement. Le confort n’est donc pas immédiat après la mise en marche du radiateur. De plus, le côté arrière de l’appareil émettant beaucoup de chaleur, les déperditions thermiques peuvent être importantes. Une bonne isolation de la paroi sur laquelle le radiateur est installé est donc primordiale. De plus, comme l’aluminium, la fonte peut émettre de légers bruits sous l’effet de la chaleur.

Pour résumer, les corps de chauffe en matériaux réfractaires ont une meilleure inertie que ceux composés de métal. Plus ils sont capables d’emmagasiner la chaleur, plus ils affichent de bonnes performances énergétiques. En effet, cette capacité d’accumulation signifie que la restitution de la chaleur dure plus longtemps lorsque l’appareil est éteint. Il est donc possible de réaliser davantage d’économie d’électricité.

Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie sèche à double cœur de chauffe ? Ce type de radiateur à inertie sèche permet une montée en température plus rapide. Un film rayonnant, placé en façade de l’appareil, est utilisé pour chauffer la pièce dès que le radiateur est mis en marche. Cet élément apporte un fort rayonnement, notamment si l'appareil est grand (plus de 90 cm). Une fois que la température désirée est atteinte, c’est le corps de chauffe (en matériau réfractaire ou en métal) qui transmet la chaleur accumulée.

🔥 Un projet d'installation de radiateur électrique ? Faire des économies ? Consommer moins d'électricité ? Remplacer ou entretenir son radiateur électrique ? Contactez un conseiller Kelwatt au :
09 74 59 31 56 Rappel gratuit

Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 09h00 à 18h00)

Besoin d'accompagnement pour le chauffage ? 🧰🏡Un conseiller Kelwatt vous rappelle pour répondre à toutes vos questions
Rappel gratuit

💭 Quels sont les avis sur le radiateur inertie sèche ?

  1. Les avantages de ce radiateur
  2. Les inconvénients de ce radiateur électrique

✅ Les avantages de ce radiateur

Les avantages du radiateur électrique à inertie sèche sont bien plus nombreux que ses inconvénients :

  • une chaleur agréable : sans phénomène d’à-coups, la chaleur est constante et homogène dans toute la pièce grâce à l’inertie et au rayonnement ;
  • une excellente inertie : qui varie en fonction du matériau constituant le corps de chauffe ;
  • de très bonnes performances énergétiques : avec son efficacité, il permet de réduire facilement les consommations d'électricité ;
  • des options et fonctionnalités innovantes : ce type de chauffage est souvent équipé de système de programmation ou de régulation. Il est notamment possible de profiter d’un thermostat connecté qui permet de piloter l’appareil à distance. Ce type d’équipement permet une meilleure maîtrise de sa consommation pour faire des économies de chauffage ;
  • une installation simple : le radiateur est branché sur l’installation électrique du logement ;
  • un entretien facile : un dépoussiérage régulier de l’appareil suffit ;
  • une excellente longévité : les matériaux utilisés sont durables. De plus, il n’y a pas de risque de fuite, comme avec le liquide caloporteur du radiateur à inertie fluide ;
  • disponible en de nombreux formats : pour s’adapter à toutes les pièces.

❌ Les inconvénients de ce radiateur électrique

Bien qu’il s’agisse du système de chauffage électrique le plus efficace actuellement, le radiateur à inertie sèche a tout de même quelques points faibles :

  • son encombrement : il est plus lourd, et généralement, plus imposant que les autres types de radiateurs électriques ;
  • son prix élevé à l’achat : il peut, néanmoins, être rapidement rentabilisé à l’usage s’il remplace un radiateur ancien et très gourmand en électricité ;
  • son temps de chauffe : la montée en température est plus lente qu’avec les autres radiateurs électriques. Cela varie toutefois en fonction du matériau du corps de chauffe.

💰 Quel est le prix d'un radiateur à inertie sèche ?

radiateur inertie seche prix

Le prix d’un radiateur à inertie sèche est compris entre 80 et 2 000 €. Il dépend de différents éléments, comme :

  • le type de corps de chauffe : les modèles en pierre ou en céramique sont plus onéreux que ceux constitués de métal ;
  • la puissance de l’appareil (en watts) : plus elle est importante, plus le radiateur coûte cher ;
  • les services offerts par le fabricant : la livraison et l’installation peuvent être comprises dans le prix affiché ;
  • les garanties : certains radiateurs à inertie sèche, dont les prix sont plus élevés, sont parfois couverts par une garantie de 20 ans (ou plus).

🔥 Un projet d'installation de radiateur électrique ? Faire des économies ? Consommer moins d'électricité ? Remplacer ou entretenir son radiateur électrique ? Contactez un conseiller Kelwatt au :
09 74 59 31 56 Rappel gratuit

Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 09h00 à 18h00)

Besoin d'accompagnement pour le chauffage ? 🧰🏡Un conseiller Kelwatt vous rappelle pour répondre à toutes vos questions
Rappel gratuit

❓ Foire aux questions sur les radiateurs à inertie sèche

  1. Quelle est la consommation d’un radiateur à inertie sèche
  2. Dans quelle pièce installer un radiateur électrique à inertie sèche ?
  3. Quelle est la différence entre un radiateur inertie fluide et sèche ?

Quelle est la consommation d’un radiateur à inertie sèche ?

Dans un premier temps, il est essentiel de savoir que :

  • la consommation d’électricité d’un radiateur à inertie sèche est la même que celle d’un convecteur, d'un panneau rayonnant, d'un radiateur soufflant ou tout autre radiateur fonctionnant à l’électricité ;
  • le rendement énergétique d’un radiateur inertie sèche est le même que celui de tous les autres radiateurs électriques : il consomme 1 kWh d’énergie pour restituer 1 kWh sous forme de chaleur.

En revanche, l’inertie permet d’utiliser le chauffage moins longtemps. Le radiateur à inertie sèche est donc économe en énergie. Avec ce type de chauffage, vous pouvez chauffer moins longtemps qu’avec un convecteur, par exemple, tout en profitant d’un meilleur confort thermique.

Attention, tous les radiateurs à inertie sèche ne consomment pas la même quantité d’électricité. En effet, celle-ci dépend de la puissance de l’appareil. Plus elle est élevée, plus le radiateur consomme de l’électricité pour son fonctionnement. Il est donc primordial de bien choisir la puissance de son radiateur à inertie. Cette dernière doit être adaptée à la pièce dans laquelle l’appareil va être installé. Le bon dimensionnement d’un chauffage repose notamment sur :

  • le volume de la pièce ;
  • la qualité de l’isolation du logement ;
  • la zone géographique où est située l’habitation, etc.

Il est recommandé de demander conseil à un chauffagiste professionnel pour choisir la puissance de son radiateur électrique à inertie sèche. Ainsi, vous êtes assuré d’être équipé d’un appareil qui correspond à vos besoins. En effet, le mauvais dimensionnement d’un radiateur peut mener à la surconsommation, que la puissance ait été sous-évaluée ou surévaluée.

Si vous souhaitez calculer la consommation d’un radiateur à inertie sèche (en kWh), vous pouvez utiliser la formule ci-dessous :

Nombre d’heures d’utilisation x Nombre jours d’utilisation x (Puissance appareil en Watts / 1 000) = Nombre kWh

Par exemple, pour un radiateur inertie sèche d’une puissance de 2 000 W, utilisée 15 heures par jour et pendant 180 jours :

15 x 180 x (2 000/1000) = 5 400 kWh

Afin d’évaluer le coût de ces consommations sur vos factures :

Prix du kWh x Consommation en Watts = Consommation annuelle en euros.

Par exemple, pour ce radiateur consommant 5 400 kWh/an, avec le prix du kWh au tarif bleu EDF :

0.2516 x 5 400 = 1358,64€.

L’utilisation de ce radiateur à inertie représente donc un coût de 1358,64€ sur une année. Attention, ces calculs permettent uniquement d’obtenir une estimation de la consommation du radiateur. En effet, de nombreux éléments seraient à prendre en compte pour l’évaluer avec précision (climat, isolation, capacité d’inertie, température à laquelle est chauffée le logement, etc.).

En souscrivant à une offre d’électricité parmi les moins chères, il est possible de réaliser quelques économies sur sa facture d’électricité.

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher en option base ?
Fournisseurs d'électricité Offres d'électricité Détails des prix de l'électricité Facture annuelle de l'électricité Économies VS Tarif Réglementé d'EDF
Ekwateur
OFFRE ELECTRICITÉ 100% VERTE PRIX FIXE
🍃 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 2.6/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 159.3 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.1596 €/kWh
Budget par an
558 €
186 €
d'économies
Ekwateur
OFFRE ELECTRICITÉ 100% VERTE VARIABLE
🍃 Offre verte
📊 Des prix indexés

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 2.6/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 159.3 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.1711 €/kWh
Budget par an
587 €
157 €
d'économies
Alterna
☎︎ 05 49 60 54 58

OFFRE ÉLECTRICITÉ VERTE 100% FRANÇAISE
🍃 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : A
👉 Avis clients : 2.6/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 126.38 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.1927 €/kWh
Budget par an
608 €
136 €
d'économies
OHM Énergie
OFFRE ULTRA ECO
📊 Des prix indexés

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 3.9/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 114.23 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.1991 €/kWh
Budget par an
612 €
133 €
d'économies
La Bellenergie
OFFRE PRUDENCE
🍃 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : A
👉 Avis clients : 4.3/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 114.1 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.1992 €/kWh
Budget par an
612 €
132 €
d'économies
Octopus Energy
OFFRE ECO-CONSO FIXE
🍃 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : A
👉 Avis clients : 4.3/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 116.26 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.2018 €/kWh
Budget par an
621 €
124 €
d'économies
Mint Énergie
OFFRE ONLINE & GREEN
🍃 Offre verte
📊 Des prix indexés

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 3.7/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 116.26 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.2041 €/kWh
Budget par an
627 €
118 €
d'économies
Alpiq
OFFRE ÉLECTRICITÉ STABLE
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : B
👉 Avis clients : 3.5/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 116.26 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.2041 €/kWh
Budget par an
626 €
118 €
d'économies
EDF
☎︎ 34 04

OFFRE ZEN FIXE
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : C
👉 Avis clients : 1.8/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 115.56 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.2054 €/kWh
Budget par an
629 €
116 €
d'économies
Alterna
☎︎ 05 49 60 54 58

OFFRE ÉLECTRICITÉ VERTE 100% LOCALE
🍃 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

——
🧮 Selectra Score : A
👉 Avis clients : 2.6/5
▪︎ Prix de l'abonnement : 126.38 €/an
▪︎ Prix du kWh : 0.2018 €/kWh
Budget par an
631 €
114 €
d'économies

Source : Kelwatt
*Tarifs € TTC à jour du 24/05/2024. Budget calculé pour une consommation annuelle de 2500 kWh en option base (3 kVA) . Voir méthodologie de calcul du Selectra score

Dans quelle pièce installer un radiateur électrique à inertie sèche ?

radiateur inertie seche piece

Avec son efficacité et sa fiabilité, le radiateur à inertie sèche convient à toutes les pièces de la maison :

  • les chambres : la chaleur douce et agréable qu'il émet est idéale pour cette pièce. Ne dégageant ni odeur, ni poussière, et permettant de conserver un taux d’hygrométrie optimal, il ne gêne pas le sommeil. Néanmoins, la chambre n’étant pas aussi chauffée qu’un salon, les petits budgets pourront être tout aussi satisfaits d’un radiateur à inertie fluide (moins cher) pour une chambre à coucher ;
  • les pièces à vivre : le confort thermique optimal qu’offre le radiateur à inertie sèche en fait l’équipement de chauffage idéal pour ces pièces. Généralement plus grands que les autres espaces de l’habitation, il est important de choisir une puissance suffisante, voire d’y installer plusieurs radiateurs. Néanmoins, ce type de chauffage est capable de chauffer même les plus grandes pièces de manière homogène ;
  • les salles de bain : certains radiateurs à inertie sèche sont équipés d’une barre pour y disposer les serviettes de bain (basé sur le principe du sèche-serviettes). Il faut tout de même noter que la montée en température relativement lente de ce type de chauffage peut être un point faible si vous souhaitez l'installer dans cette pièce. En fonction des options de programmation disponibles, vous pouvez néanmoins anticiper et allumer le radiateur avant d’utiliser la salle de bain (parfois même à distance).

Faire des économies d’énergie avec son radiateur à inertie sèche L’ADEME (l'Agence de la transition énergétique) recommande de limiter la température des pièces occupées en journée à 19 °C. Durant la nuit, et pendant la journée dans les pièces qui ne sont pas utilisées, vous pouvez chauffer à 17 °C. Dans une salle de bain, 22 °C suffisent pour un bon confort avant de prendre une douche ou un bain. Notez que baisser la température de seulement 1 °C permet de réduire le montant de ses factures d’électricité de 7 %, sans même que cela se fasse ressentir.

Quelle est la différence entre un radiateur inertie fluide et sèche ?

Comme les modèles à inertie sèche, les radiateurs à inertie fluide possèdent un corps de chauffe. C’est ce dernier qui les différencie. En effet, dans le cas du radiateur à inertie fluide, le corps de chauffe est liquide. La résistance électrique est donc plongée dans un fluide caloporteur (de l’huile ou de l’eau glycolée).

Les radiateurs à inertie fluide sont également très efficaces. Toutefois, leur corps de chauffe liquide n’a pas une aussi bonne capacité d’inertie que les radiateurs en céramique, en pierre ou en métal du radiateur à inertie sèche.

De plus, il y a un risque de fuite au niveau des soudures. Ces dernières pouvant altérer le fonctionnement de l’appareil, le radiateur à inertie fluide a une durée de vie plus courte que celui à inertie sèche.

Il faut tout de même noter les points forts d’un cœur de chauffe liquide :

  • son temps de chauffe plus rapide : si obtenir rapidement un bon confort thermique après avoir allumé le chauffage est important pour vous, optez plutôt pour un radiateur à inertie fluide ;
  • son prix plus abordable : ce type d’appareil est généralement moins cher que les modèles à inertie sèche.

Pour résumer, le radiateur à inertie sèche est plus performant. Néanmoins, celui à inertie fluide peut être très intéressant dans certains cas. Pour les pièces les moins utilisées du logement, par exemple, il peut tout à fait suffire. N’hésitez donc pas à vous renseigner si vous cherchez un nouveau radiateur pour une chambre ou un bureau, par exemple.

Tous nos guides sur les radiateurs électriques