Isolation plancher bas : techniques, budget et aides financières

Mis à jour le
minutes de lecture

L'isolation du plancher bas peut se faire par-dessus ou par-dessous, voire les deux. Le coût au m² varie de 10€ à plus de 70€ et permet de réduire jusqu'à 10% les déperditions thermiques. Le type de matériau à utiliser dépend des caractéristiques du logement, comme l'hygrométrie, les risques d'incendie et les ponts thermiques.

Techniques d’isolation du plancher bas

  • Par le dessus : cela revient à isoler au-dessus de la chape du sol et en dessous du revêtement sol
  • Par le dessous : cela revient à isoler le plafond du vide sanitaire ou du sous-sol

Prix d’une isolation du plancher bas

  • Entre 10€/m² et 70€/m² en fonction de l’isolant choisi et de la technique. L’isolation par le dessous est moins coûteuse en main d’œuvre qu’une isolation par le dessus.

Isoler un sol existant en bois ou en carrelage

  • Par-dessus la dalle de béton
  • Laine de roche, Laine de verre, Polystyrène expansé PSE, Fibre de bois, Laine de lin, Laine de chanvre
  • Entre 10€ et 60€ /m2

Isoler un vide sanitaire

  • Isolation par le dessous
  • Le polystyrène expansé en panneaux, La laine de verre en rouleau, La laine de roche en rouleau
  • Entre 10€ et 20€/m² 

Isoler le plafond du sous-sol ou d'une cave

  • Isolation par le dessous
  • Fibre de bois ou liège en vrac
  • Entre 35€ et 60€/m²

Isoler le plancher bas : par le dessus ou par le dessous ?

Il existe deux techniques pour isoler son plancher bas, soit par le dessus, soit par le dessous. Opter pour l’une ou pour l’autre dépend de la configuration de votre logement.

  • Vous isolerez par le dessous si vous disposez d’un espace accessible en dessous de votre plancher : un garage, une cave, un vide sanitaire.
    Avantages : meilleure protection thermique, réduction d’humidité ascendante, peu de travaux de transformation. Simple dans le cadre d’une rénovation énergétique.
  • Vous isolerez par le dessus si votre logement est construit à même le sol sur un terre-plein ou si le vide sanitaire n’est pas accessible.

On détaille ci-dessous toutes les configurations possibles et les techniques d’isolation du plancher bas :

  1. Isoler un sol existant en bois ou en carrelage
  2. Isoler un vide sanitaire
  3. Isoler le plafond du sous-sol, d'une cave ou d'un garage

Isoler un sol existant en bois ou en carrelage

schéma isolation planchers bas

Schéma simplifié d'une isolation sous chape avec panneau

Dans le cadre de l’isolation de votre sol existant, l'isolation du plancher bas se fait par-dessus la dalle en béton. Vous devez donc retirer les carreaux ou le parquet ancien, poser l'isolant puis installer un nouveau revêtement de sol par-dessus.

Isolants recommandés pour un plancher ou du carrelage
 Revêtement boisRevêtement carrelage
Isolants recommandés
  • Laine de roche
  • Laine de verre
  • Polystyrène expansé PSE
  • Fibre de bois
  • Laine de lin
  • Laine de chanvre

La dalle en béton du plancher bas est à isoler si la hauteur sous plafond est suffisante. Il faut prendre en compte l'épaisseur nécessaire de l'isolant, environ 20 cm de hauteur pour une bonne isolation, puis la hauteur du carrelage ou du plancher à installer par-dessus, entre 0.5 cm et 4 cm.

Si votre logement dispose d'un chauffage au sol, alors il est recommandé de faire une isolation du plancher bas en sous-face, c'est-à-dire par le plafond du vide sanitaire.

Pour réaliser cette isolation, il est nécessaire de poser l'isolant sous un parquet, des carreaux ou tout autre sol au niveau du rez-de-chaussée. La hauteur sous plafond est donc impactée. Si le logement est composé d'un parquet ancien qui donne de la valeur au bien immobilier ou d'un plancher chauffant, il est préférable d'isoler le plancher bas par le vide sanitaire, en sous-face.

Avantages et inconvénients de l'isolation des planchers par le dessus
AvantagesInconvénients
  • Technique privilégiée dans le neuf
  • Confort thermique et réduction de la sensation de sol froid
  • Convient pour un plancher bas sur terre-plein
  • Technique contraignante en rénovation
    car nécessité de faire une dépose du revêtement
  • Nécessité d'immobiliser la pièce, voire le logement entier

Quand on réalise l'isolation du plancher bas par-dessus, c'est que cela n'a pas été possible par en dessous. Notamment quand la maison est déjà posée sur un sol sans vide sanitaire ou que la hauteur sous plafond du garage ne le permet pas.

Il existe deux façons d'isoler les planchers bas par le dessus :

  • Isolation sous chape avec isolant en panneau : cette méthode nécessite de poser des panneaux d'isolants sur le plancher.
  • Isolation sous chape avec isolant en vrac : pour cette méthode, une partie du plancher doit être enlevée pour être remplie d'isolant en vrac ou soufflé entre les solives.

Plusieurs points sont à prendre en compte quand on souhaite isoler le plancher bas par l'intérieur :

Le revêtement du sol utilisé est coupe-feu (carrelage ou pierre)Mettre un isolant haute performance énergétique et inflammable n'est pas un problème : de la fibre de bois en panneau dense, du liège en vrac par soufflage ou encore de la chènevotte par pulvérisation.
Une hauteur sous plafond suffisanteÀ quelques centimètres près, vous pouvez poser un isolant thermique à très haute performance au lieu de la laine de verre. En l'occurrence, de la chènevotte.
La pièce au-dessus du vide sanitaire est humideSi vous installez un sol peu hermétique à la vapeur d'eau, comme du PVC ou du parquet stratifié d'entrée de gamme, alors votre isolant thermique ne doit pas absorber l'humidité. Préférez de la laine de verre ou de la laine de roche en rouleau plutôt qu'un isolant plus performant.

La technique d'isolation par le dessus est aussi appelée isolation par l'intérieur ou isolation sous chape.

Isoler un vide sanitaire

Isoler son plancher bas via un vide sanitaire revient à isoler le plafond du vide sanitaire, c’est-à-dire en sous face. Pour choisir le meilleur isolant pour un vide sanitaire, il est important de connaître son risque d'absorption d'humidité et de la vapeur d'eau. Les isolants pour vide sanitaire conseillés sont :

  • Le polystyrène expansé en panneaux
  • La laine de verre en rouleau
  • La laine de roche en rouleau

Si le plafond est difficile à isoler, notamment quand un câblage électrique ou une tuyauterie hydraulique est en place, alors il est recommandé de réaliser une isolation par le dessus.

Isoler le plafond du sous-sol ou d'une cave

Pour isoler le plancher bas d'une cave par le plafond, vous pouvez installer des panneaux isolants en fibre de verre ou en fibre de roche. Ces matériaux ont l'avantage de ne pas retenir l'humidité ambiante qui dégrade le bâti.

Pour isoler une cave par le plafond, les meilleurs isolants de plancher bas sont :

  • La fibre de bois en panneaux denses
  • Le liège en vrac, si le plafond de la cave est en béton allégé

La cave comprend un taux d'humidité souvent élevé et une mauvaise aération, la rendant parfois sujette à la moisissure. De plus, c'est un lieu de stockage pour des produits chimiques ou d'entretien (peinture, vitrificateur, produits ménagers, ...). L'isolant pour le plancher bas, au niveau du plafond de la cave, doit donc éviter l'absorber l'humidité tout évitant au mieux les ponts thermiques.

La cave nécessite d'isoler les poutres, les colonnes, mais aussi les murs intérieurs. Toute zone de béton froid provoque une déperdition de chaleur au-dessus du plancher bas.

Isolation du plafond d'un garage

Pour allier la sécurité à l'isolation du plafond du garage, nous vous recommandons d'utiliser un des matériaux suivants :

  • Des panneaux en polystyrène expansé
  • De la laine de verre en rouleau
  • De la laine de roche en rouleau

Les ponts thermiques proviennent principalement de la porte du garage, puis ils se répercutent par le haut de la pièce. Néanmoins, un garage contient souvent des produits inflammables, des substances dangereuses et de plus en plus souvent une voiture électrique. Un isolant performant et protecteur est donc à favoriser, idéalement de la laine de verre.

Recommandations d'installation pour isoler le plancher bas par le plafond d'un garage
Choisir un isolant non inflammable ou peu inflammable, pour éviter toute propagation d'un incendie venant du sous-sol.
Ne pas poser un isolant au plafond qui absorbe l'humidité du garage. Si celui-ci est mal aéré, alors plusieurs risques sanitaires sont à prévoir : exposition au radon dans différentes zones géographiques de France, moisissure par la rétention d'humidité, dégradation du bâti.
Isoler les vannes hydrauliques et toute tuyauterie présente dans le garage si celles-ci gênent l'installation des plaques d'isolation du plancher bas, par le plafond. Si c'est impossible, alors une trappe de visite est à réaliser avec une plaque d'isolation.
Isoler également les poutres et les colonnes apparentes, au moins sur trois faces et sur 3 centimètres. Vous réduirez alors le pont thermique qu'elles provoquent d'environ 40%.

Les meilleurs isolants thermiques pour plancher bas

L'isolation du plancher bas est possible grâce à différents matériaux isolants, mais il n'y en a pas un meilleur que les autres. Chacun comprend des propriétés utiles dans des cas de figure différents : taux d'hygrométrie en sous-face, risque d'incendie en sous-sol, encombrement disponible ou encore budget pour isoler le plancher bas.

Matériaux pour l'isolation du plancher bas
MatériauCond.Qualité d'isolationÉpaisseur minPrix indicatif au m²Risque d'humiditéRésistance au feuSituation d'installation recommandée
Laine de rocheRouleauTrès bonne isolation20 cm10€AucunMatériau faiblement combustible
  • Par le vide sanitaire
  • Par le plafond du sous-sol ou de la cave
  • Par la dalle de béton
Laine de verreRouleauBonne isolation17 cm15€AucunMatériau très faiblement combustible
  • Par le vide sanitaire
  • Par le plafond du sous-sol ou de la cave
  • Par la dalle de béton
Polystyrène expansé PSEPanneauTrès bonne isolation20 cm20€AucunMatériau faiblement combustible
  • Par le vide sanitaire
  • Par le plafond du sous-sol ou de la cave
  • Par la dalle de béton
Laine de linPanneauHaute isolation, dans la plupart des cas23 cm25€MoyenTrès combustible
  • Par la dalle de béton
Laine de moutonRouleauHaute isolation20 cm25€ÉlevéMatériau très inflammable et propagateur de flammes
  • Par la dalle de béton
Laine de moutonPanneauTrès bonne isolation20 cm30€ÉlevéMatériau très inflammable et propagateur de flammes
  • Par la dalle de béton
Fibre de boisPanneau soupleBonne isolation20 cm35€FaibleMatériau très inflammable et propagateur de flammes
  • Par le vide sanitaire
  • Par le plafond du sous-sol ou de la cave
  • Par la dalle de béton
Ouate de cellulosePanneauBonne isolation20 cm40€MoyenMatériau très inflammable et propagateur de flammes
  • Par la dalle de béton
Laine de chanvrePanneauHaute isolation20 cm40€MoyenMatériau très inflammable et propagateur de flammes
  • Par la dalle de béton
Laine de linRouleauBonne isolation19 cm40€MoyenTrès combustible
  • Par la dalle de béton
Verre cellulairePanneauBonne isolation18 cm60€AucunMatériau incombustible
  • Par la dalle de béton
LiègePanneauBonne isolation19 cm65€AucunMatériau combustible mais non propagateur de flammes
  • Par la dalle de béton

Il existe deux techniques d'isolation par le dessous :

  • Isolation en sous-face par panneaux isolants : cette méthode consiste à placer des panneaux de l'isolant de son choix (par exemple, de laine de verre, de liège ou de polystyrène) sur le plafond de son sous-sol.
  • Isolation en sous-face par flocage : avec cette méthode, l'isolant est utilisé en vrac pour être soufflé au plafond. Cet isolant est projeté entre le plafond et un faux-plafond. Cette technique est très efficace, mais nécessite un peu plus de place.

Pour déterminer le meilleur isolant pour un sol, il convient de vérifier le coefficient de conductivité thermique lambda (symbole λ). Cet indicateur calcule la capacité de l'isolant à conduire la chaleur, plus λ est petit, plus le matériau est isolant. La conductivité thermique s'exprime en W/m.K., les matériaux isolants les plus courants ont un λ entre 0,025 et 0,05 W/m.K.
Il faut également considérer la résistance thermique (symbole R) qui indique la performance de l'isolant, plus R est grand, plus l'isolant est performant. Cette résistance thermique est indiquée en m².K/W.

Le prix d'une isolation en plancher bas

L'isolation du plancher bas coûte entre 10€/m² et 70€/m². Le prix de l'isolant ne détermine pas sa qualité, en revanche ses caractéristiques sont à prendre en considération avant de l'acheter.

Isolants pour le plancher bas d'un sol
MatériauConditionnementPrix indicatif au m²Coût indicatif pour un sous-sol de 55 m²Coût indicatif pour un sous-sol de 80 m²Coût indicatif pour un sous-sol de 100 m²
Laine de rocheRouleau10€550€800€1 000€
Laine de verreRouleau15€825€1 200€1 500€
Polystyrène expansé PSEPanneau20€1 100€1 600€2 000€
Laine de linPanneau25€1 375€2 000€2 500€
Laine de moutonRouleau25€1 375€2 000€2 500€
Laine de moutonPanneau30€1 650€2 400€3 000€
Fibre de boisPanneau souple35€1 925€2 800€3 500€
Ouate de cellulosePanneau40€2 200€3 200€4 000€
Laine de chanvrePanneau40€2 200€3 200€4 000€
Laine de linRouleau40€2 200€3 200€4 000€
Fibre de boisPanneau dense60€3 300€4 800€6 000€
LiègePanneau70€3 850€5 600€7 000€

L'isolation du plancher bas peut avoir un coût multiplié par 7 selon le matériau isolant qui convient au logement :

  • Isolation du plancher bas de 55 m² : 550€ à 3 850€
  • Isolation du plancher bas de 80 m² : 800€ à 5 600 €
  • Isolation du plancher bas de 100 m² : 1 000€ à 7000€

Les aides pour isoler son plancher bas

Il n'existe pas d'aide monogeste de l'État qui permette de réduire de coût de l'isolation du plancher bas. Seule la Prime CEE auprès des fournisseurs d'énergie permet d'amortir entre 3€ et 6€ du prix de l'isolant au m². Cela sous condition de revenu et selon la zone géographique du bien immobilier.

L'isolation du plancher bas avec MaPrimeRénov' - Parcours accompagné est possible pour amortir le coût de 30% à 90% HT (selon le niveau de ressources du foyer), à condition que vous réalisiez en complément un de ces travaux de rénovation énergétique :

Le déblocage de l’aide est conditionné à plusieurs travaux de rénovation énergétique entrepris et à des conditions quant aux résultats :

  1. Le logement doit augmenter de 2 classes énergétiques suite à la réalisation des travaux
    Ou
    Au moins 25% des surfaces à isoler doivent entrer dans les travaux à réaliser
  2. Faire appel à un artisan RGE

Vous pouvez aussi contracter un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) auprès d'une banque, jusqu'à 50 000€. Autre avantage possible : réduire le prix des travaux d'isolation du plancher bas grâce à la TVA à 5,5%. En effet, la pose et les isolants bénéficient de cette réduction sur le devis. Dans ces deux derniers cas, le logement doit exister depuis au moins 2 ans.

Isolation du plancher bas : la FAQ

Quel est le meilleur isolant pour un plancher bas ?

Le meilleur isolant pour un plancher bas est la chènevotte, disponible en vrac pour une isolation par soufflage ou par pulvérisation. De plus, son prix entre dans le budget classique de travaux d'isolation pour le plancher bas. Cependant, elle ne convient pas pour tous les logements, car elle est inflammable et elle retient l'humidité.

Comment fermer un vide sanitaire ?

Pour fermer le vide sanitaire situé sous le plancher bas, fabriquez une trappe de visite (si possible en acier) de 60 cm de large sur 80 cm de haut et recouvrez-la d'un isolant. Celle-ci doit être en acier galva et disposer d'un cadre fixé sur le bâti. Gardez à l'esprit qu'un vide sanitaire doit toujours être aéré, les grilles d'aération ne doivent pas être obstruées.

Comment isoler un plancher bois par-dessus ?

Il n'est pas possible d'isoler un plancher bois par-dessus, car l'humidité peut s'infiltrer dans l'isolant puis dans les lames de bois. En revanche vous pouvez retirer le parquet ancien, poser l'isolant sur la dalle en béton du plancher bas puis installer un plancher en bois par-dessus.

Quelle épaisseur pour isoler un plancher bas ?

Pour les planchers bas, il est recommandé d'opter pour un isolant d'une épaisseur minimale de 10 cm. Cependant, il est recommandé d'avoir entre 17 cm et 24 cm d'épaisseur selon le type d'isolant.

À qui faire appel pour ses travaux d'isolation ?

L’isolation thermique de son logement est à confier à un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement). La mention RGE assure que le professionnel est compétent pour réaliser des travaux de rénovation énergétique et est obligatoire pour bénéficier de certaines aides financières.

Pour trouver un artisan RGE près de chez soi, un annuaire est disponible sur le site France Rénov’. Il suffit de renseigner son code postal pour afficher la liste des entreprises RGE à proximité de chez vous.

Quelles sont les économies d'énergie possibles avec une bonne isolation des planchers bas ?

En réalisant des travaux d'isolation des planchers bas, il est possible de réduire jusqu'à 10 % la consommation énergétique de son logement. En isolant également les poutres et les colonnes en béton, alors vous pouvez réduire jusqu'à 40% les ponts thermiques provenant de la sous-face du plancher bas.

Isolant mince pour le sol : lequel choisir ?

L'isolant le plus mince pour le sol d'un plancher bas se détermine par sa hauteur nécessaire pour éviter les ponts thermiques. La laine de verre nécessite que 17 cm de hauteur pour isoler le plancher bas parfaitement, c'est pourquoi ce matériau est considéré comme l'isolant le plus mince dans ce cas de figure.

Tout sur l'isolation thermique

 
 

Isoler sa maison avec un artisan qualifié !

Besoin d'un artisan RGE pour isoler votre maison ?