Vous êtes ici

Le coworking, une initiative économique et écologique

Dessus d'une table de bureau avec un ordinateur, jus d'orange et téléphone

Qu’est-ce que le coworking ? Depuis quand existe-il ? Pour quelles raisons cet espace de travail est-il aussi prisé ? Quels sont les bénéfices qu’une entreprise en développement peut-en tirer ? Correspond-il à tous les types d’entreprise ?

Autant de questions qui peuvent nous venir à l’esprit au moment d’aborder le coworking… Aujourd’hui faisons donc un focus sur le coworking, et voyons ensemble en quoi peut-il être une initiative économique et écologique.

C’est quoi déjà le coworking ?

Le coworking est un espace de travail en vogue aujourd’hui, et de plus en plus prisé par les travailleurs indépendants, les freelances et les auto-entrepreneurs. Créés en 1995 pour la première fois, on assiste à une démocratisation de ces espaces depuis deux décennies. C’est en 2007 qu’ils se sont introduits en France pour la première fois.
C’est donc à la fois un espace de travail, partagé avec plusieurs autres entreprises et travailleurs, mais aussi un lieu d’échange, favorable à la communication ouverte et idéal pour la construction d’un réseau professionnel. On sait d’ailleurs que la construction d’un réseau représente une étape cruciale dans les premières heures d’une start-up ou d’un travailleur indépendant.
Il est d’ailleurs très prisé pour la faculté qu’elles ont à s’échanger des bons plans, des best-practices, s’accompagner dès la genèse d’un projet voire conclure des partenariats. Une bonne option, qui est généralement peu chère et très intéressante au niveau budget. Rappelons-nous que le but est d’attirer des locataires en début d’activité, donc à la recherche de solutions flexibles et mettant peu de contraintes à leur activité. Les espaces de coworking pratiquent pour cela des prix assez accessibles, et des forfaits arrangeants : à l’heure, au jour, à la semaine, au mois, à l’année…

Donc non seulement en termes d’anti-conformisme, de manière innovante de travailler et de former un réseau, le coworking a des arguments, mais il peut aussi s’avérer plus bénéfique qu’on ne croit.

Une priorité affichée pour l’environnement

Les espaces de travail, comme les bureaux fermés, occupés par une seule et même entreprise, sont reconnus pour être énergivores, producteur de déchets de toute sorte et généralement chargés (archives, installations bureautiques et informatiques…). Dans ce cadre-là, il peut être particulièrement nuisible pour l’environnement.

Premièrement, pour réduire l’émission de gaz à effets de serre, les espaces de coworking sont situés en plein coeur des villes et de zones dynamiques. On promeut ainsi un mode de consommation plus sain, comme pour les transports par exemple, laissant ainsi la voiture pour privilégier des modes de transport plus écologiques et économes.

Le coworking apporte une véritable alternative dans la consommation des ressources et des espaces, dans le sens où ceux-ci sont mutualisés. A titre d’exemple, on peut y réserver une salle de réunion, une salle d’isolement pour passer des appels, utiliser à plusieurs une seule et même imprimante, les cuisines, les éclairages, les chauffages et d’autres produits à faibles émissions, tous s’affairent à l’entretien et au rangement de leur propre espace de travail…

Généralement équipés de produits à faible consommation énergétique et plus respectueux de l’environnement, les espaces de coworking apportent un contraste réel aux espaces de travail traditionnels. De plus, tout y est fait de sorte à ce que chacun contribue à la vie de l’espace en question. Ce qui diffère bien des modes de fonctionnement adoptés en centres d’affaires entre autres.

Un espace de travail alternatif en vogue

Les espaces de coworking sont élaborés de manière à inciter à consommer autrement, de manière à rendre accessibles et durables les espaces occupés. Et nous retrouvons bien en cela la définition même du développement durable.

De nombreux espaces de bureaux partagés et de coworking plus respectueux de l’environnement se créent ainsi, et d’autres structures profitent de cette vague pour les faire connaître à un plus grand nombre. Parmi elles se trouve la start-up Hub-Grade, plateforme de mise en relation de loueurs et de locataires, dans le cadre de locations de bureaux, dont les espaces de coworking. La start-up en recense un grand nombre dans l’ensemble de l’Hexagone.

Ainsi, l’espace de coworking est sur une tendance ascendante pour tous les avantages cités, avec en plus des gains d’espaces considérables, une sortie du cadre conventionnel pour une meilleure stimulation des travailleurs… Même s’il ne convient pas à toutes les tailles d’entreprise et tous les corps de métier, il participe néanmoins à la démocratisation de l'entrepreneuriat, qui est la marque de fabrique d’une France créatrice d’entreprises.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus