Vous êtes ici

Comprendre son compteur d’électricité : numéro de PDL, relève, etc.

Déménagement ?Les conseillers Selectra vous orientent vers l'offre partenaire la moins chère et s'occupent de toutes vos démarches liées au déménagement.
                                                   09 87 67 54 75 - Rappel gratuit

Déménagement ?Les conseillers Selectra vous orientent vers l'offre partenaire la moins chère et s'occupent de toutes vos démarches liées au déménagement.
                                                   09 87 67 54 75 - Rappel gratuit


Plus de 35 millions de compteurs électriques sont installés chez les particuliers et les professionnels en France. Pourtant, cet objet du quotidien est souvent mal compris par les consommateurs. Décryptage des compteurs électriques, des démarches et de l'entretien.


Physionomie du compteur : index de consommation et matricule

Le compteur électrique appartient aux collectivités locales qui en concèdent la gestion au gestionnaire du réseau de distribution d’électricité (en France, ERDF dans 95% des cas). Il marque la limite entre votre domaine électrique privé et celui du gestionnaire du réseau. Le compteur donne deux données essentielles :

  • L’index de consommation, exprimé en kilowatt par heure (kWh) ;
  • Le numéro de matricule, qui permet de différencier votre compteur de celui de votre voisin

En plus de ces deux informations, un compteur indique la puissance maximale qui peut y transiter : 12mWh, 15mWh etc. Il indique également si le courant est monophasé (cas général pour les particuliers) ou triphasé.

Les compteurs électromécaniques

Compteur électromécanique

Sur un compteur électromécanique, plus la quantité d'électricité consommée à un instant T est importante, plus la roue tourne vite.

Les compteurs électromécaniques sont les plus anciens compteurs installés. Ils utilisent un dispositif mécanique de comptage et d’affichage de la consommation : un disque métallique est mis en rotation par le courant, et tourne à une vitesse proportionnelle à la puissance appelée. Chaque tour du disque correspond donc à une certaine quantité d’électricité consommée par votre installation électrique. Par exemple, si sur votre compteur est gravé « C=1.8Wh/tr », cela signifie qu’à chaque rotation complète du disque, vous avez consommé 1.8 Wattheure (Wh). Le compteur enregistre le nombre de rotations qu’effectue le disque, grâce à des cylindres à 9 chiffres qui en tournant affichent votre index de consommation en kWh.

Votre contrat de fourniture d’électricité stipule que vous bénéficiez soit d’un « tarif de base », soit d’un « tarif Heure pleine - Heure creuse ». Dans le premier cas, le compteur électromécanique n’affiche qu’un seul et unique index de consommation. Dans le second cas, votre compteur indique deux index de consommation : un index Heure pleine (HP), un index Heure creuse (HC).

Compteur électronique

Sur un compteur électronique, l'index de consommation est affiché sur un écran LCD.

Les compteurs électroniques

Les compteurs électroniques sont la deuxième génération d’appareils installés. Avec ce type de compteur, ce n’est plus un disque métallique en rotation qui témoigne de la consommation d’électricité de votre ménage, mais un écran LCD.

Vous avez la possibilité de faire défiler plusieurs données sur l’écran de votre compteur : la puissance du compteur (en kVA), l'index de consommation (en kWh) et l'option tarifaire (Base ou Heures pleines Heures creuses).

Les compteurs Linky

Compteur Linky

Linky permettent de transmettre les données de consommation en temps réel.

Le compteur Linky est un « compteur intelligent » expérimenté dans quelques départements et dont l'installation a débuté en décembre 2015. Il est appelé à se généraliser sur l’ensemble du territoire d’ici 2020, puisque les 35 millions de logements français devraient en être équipés.

Ces nouveaux compteurs transmettent en direct des informations sur votre consommation d’électricité au gestionnaire du réseau et à votre fournisseur d'électricité. Celui-ci peut donc facturer la consommation réelle mois après mois plutôt que d'estimer votre consommation et d'attendre le relevé de compteur du technicien ERDF pour vous transmettre une facture de régularisation sur votre consommation réelle. D'autres avantages sont à la clé comme le suivi des consommations sur Internet par le client et la réalisation à distance de prestations techniques comme la mise en service.

La relève du compteur

Relever le compteur = noter l'index de consommation

Le compteur affiche l'index de consommation. La différence entre deux index permet de calculer la consommation entre deux dates, et de la facturer au consommateur. Il existe deux types d’index:

  • L’index réel : c’est le nombre qui est lu sur le compteur ;
  • L’index intermédiaire : c’est l’estimation de ce nombre par ERDF, à une date donnée, calculée en fonction de votre niveau de consommation passé.

Lors de la relève d’un compteur, le technicien note l’index réel indiqué par votre compteur. Entre deux relèves, c'est l'index intermédiaire qui sert pour le calcul de la facture d'électricité.

Index réel

Pour connaître leur consommation d'électricité exacte depuis leur entrée dans le logement, les occupants peuvent se fier au relevé noté sur leur état des lieux et le déduire de l'index inscrit sur le compteur.

Pour le compteur électromécanique ci-contre, l’index réel est de 23 355 kWh: c’est la consommation totale d’électricité enregistrée par cet appareil depuis son installation (ou depuis son retour à 00000). Par conséquent, l’index réel en date t+1 moins l’index réel en date t donne votre consommation exacte en kWh sur l’intervalle de temps [t -> t+1].

Les estimations de consommation et la relève du technicien ERDF

Une facture d’électricité est composée de deux éléments :

  • Un droit d’accès au réseau d’ERDF, facturé sous la forme d'un abonnement fixe. Plus la puissance souscrite pour votre compteur est élevée, plus l'abonnement est cher (la puissance 6 kVA est la plus répandue dans les foyers). Cependant, une marge de tolérance fait qu’en cas de dépassement ponctuel et faible de votre niveau maximal de puissance autorisée, votre compteur ne disjonctera pas nécessairement.
  • Les consommations, calculées en multipliant le prix du kWh par le nombre de kWh consommés.

L’estimation de votre consommation est basée sur les niveaux de consommation passés habituels, observés lors des dernières relèves du compteur par un agent ERDF. La facture établie est donc une approximation de ce qu'il faudra régler à son fournisseur. Lors de la relève du compteur, le fournisseur devient capable de donner le montant exact de votre consommation entre les dates des deux derniers relevés. Il rectifie alors les sommes que le client lui a déjà versées :

  • en cas de trop perçu, le fournisseur retourne la somme excédentaire au client ;
  • en cas de sous-estimation de la consommation, le fournisseur réclame au client le solde via la facture de régulatisation.

La relève du compteur est faite obligatoirement au moins une fois par an par un technicien ERDF. On ne peut refuser l’accès au compteur à un technicien du gestionnaire de réseau. En cas d'absence, l’agent du gestionnaire de réseau laisse une lettre affranchie (lettre T) permettant de relever soi-même son compteur et d'envoyer son index à ERDF.

L'auto-relève pour payer sa consommation réelle

Le fournisseur peut proposer au client de payer sa consommation réelle. Il suffit pour cela d’indiquer l'index tous les deux mois à son fournisseur d'électricité :

  • par téléphone : un numéro est indiqué sur votre facture d’électricité ;
  • par courrier : une adresse est indiquée sur votre facture d’électricité ;
  • en ligne sur l'espace client de votre fournisseur ou via le site d'ERDF (vous devrez dans ce dernier cas renseigner votre numéro de point de livraison).

Le numéro du compteur

Repérer le matricule au sein du numéro de compteur

Numéro compteur électromécanique

Le numéro de matricule à trois chiffres permet de distinguer votre compteur lorsque tous les compteurs de l'immeuble sont regroupés au même endroit.

Sur un compteur électromécanique, le numéro de matricule compteur (encadré en rouge) se situe dans les 3 derniers chiffres du numéro de série du compteur (encadré en vers ci-dessous et composé de 1 lettre et 6 chiffres). Dans le cas présenté ici, le numéro de compteur est donc 701.

Pour un compteur électronique le numéro de matricule (encadré en rouge) se situe au début des 5 derniers chiffres du numéro de série du compteur (encadré en vert ci-dessous et composé de 14 chiffres). Dans le cas présenté ci-après, le numéro de matricule est donc 094.

Le matricule : la clé pour retrouver le Point de Livraison

Matricule compteur électrique

Le numéro de matricule est souvent demandé lors de la souscription du contrat de fourniture d'électricité.

Si vous déménagez, votre fournisseur devra nécessairement retrouver votre numéro de point de livraison (PDL) pour enregistrer votre contrat d'électricité. Ce numéro unique identifie le compteur et est inscrit sur la facture d'électricité, qui ne sera toutefois probablement pas à votre disposition en cas de déménagement. Le fournisseur peut alors trouver le numéro de PDL à partir de votre adresse ou du nom de l'ancien occupant, mais la recherche peut s'avérer infructueuse si vous logez dans un immeuble avec de nombreux compteurs à la même adresse. Il vous demandera alors de vous rendre devant votre compteur pour noter et transmettre le numéro de série gravé dessus. A partir de cette information, il en déduira le matricule de compteur et pourra retrouver le numéro de Point de Livraison.

Le Point de Livraison (PDL)

Le point de livraison (PDL) est une série de 14 chiffres, qui permettent de localiser votre compteur électrique. Il s'agit donc d'une référence géographique attribuée par ERDF spécifiquement à votre compteur, qui permet au fournisseur d'être certain qu'il s'agit de votre compteur et pas celui de votre voisin de palier par exemple. Il est caractéristique d’un compteur et d’un lieu : si vous déménagez, votre PDL change nécessairement. Les trois premiers chiffres du PDL correspondent à votre numéro de département : par exemple 075 pour Paris.

Il est utile de le connaitre quand vous changez de fournisseur d’électricité ou lorsque vous emménagez.

Comment trouver son PDL ?

Votre point de livraison est mentionné sur votre facture d’électricité. Il peut cependant arriver que vous n’ayez pas de facture, auquel cas:

  • vous pouvez le chercher directement sur votre compteur à partir du numéro de série ;
  • vous pouvez appeler gratuitement Selectra au 09 87 67 54 75 qui vous transmettra directement votre PDL. Pour cela, le service aura besoin de votre adresse précise, et éventuellement du nom de l'ancien occupant ou du numéro de matricule de compteur ;
  • Si votre logement est neuf, peut-être son raccordement au réseau électrique n’a-t-il pas encore été fait. En ce cas, vous devez contacter ERDF et faire une demande de raccordement. Le gestionnaire du réseau vous établira un devis. Une fois les travaux faits, ERDF vous transmettra un numéro PDL, qui vous sera nécessaire pour souscrire un abonnement chez un fournisseur d’électricité et demander la mise en service effective de l’électricité dans votre logement.

Que faire en cas de dysfonctionnement de son compteur d’électricité ?

Comment peut-on s'apercevoir d'un dysfonctionnement du compteur ?

Si vous avez un compteur électromécanique, vous pouvez vous apercevoir d’un dysfonctionnement si :

  • La vitesse de rotation du disque est manifestement disproportionnée par rapport à la vitesse à laquelle tourne normalement le compte-tours.
  • L’index intermédiaire utilisé pour établir votre facture est en décalage significatif avec l’index réel inscrit sur le compteur.
  • Le dernier index réel relevé par le technicien ERDF est supérieur à celui actuellement affiché par le compteur.

Que faire ? Qui tranche les litiges ? Qui prend en charge les préjudices ?

Quelle que soit la nature de votre doute, l'interlocuteur est le fournisseur d'électricité (EDF, Direct Energie, Engie, etc.), qui aidera à déterminer s'il y a véritablement incohérence dans la relève de compteur. Le cas échéant, on peut demander à ce qu'un agent vienne faire une vérification. Attention, en cas de déplacement d'un agent ERDF et que le compteur fonctionne correctement, son intervention sera facturée. Au contraire, s'il y a bien dysfonctionnement, ERDF prendra à sa charge le coût de la réparation et du déplacement.

Dans la plupart des cas, les factures peuvent être contestées rétroactivement pendant une durée maximale de deux ans. Le redressement est calculé selon les tarifs en vigueur au moment des faits.

La fraude : bloquer ou ralentir son compteur

De nombreuses techniques existent pour bloquer ou ralentir un compteur électromécanique. Le compte-tour qui enregistre le nombre de rotations effectuées par la roue crantée est en effet vulnérable. Si vous ralentissez ou stoppez cette roue, votre consommation enregistrée par l’appareil minore votre consommation réelle. Le cas le plus fréquent de la fraude au compteur consiste à placer un aimant à proximité de la roue pour freiner sa rotation.

Technicien ERDF analyse compteurs

Nous n'avertirons jamais assez du risque encouru par les fraudeurs. En plus du remboursement des sommes volées, il y a un risque de poursuites judiciaires. Les agents d’ERDF sont en mesure de détecter facilement les fraudes par simple observation du compteur et de son environnement immédiat, localisant les dispositifs de fraude mis en place par les consommateurs mal intentionnés. La relève du compteur est d'ailleurs le moment idéal pour repérer les fraudeurs. Sachez par ailleurs que les fournisseurs d'électricité reçoivent chaque année des centaines de lettres de dénonciation de fraudeurs. Attention également aux fraudes dont vous n’êtes pas à l’origine mais dont vous avez bénéficié, même sans le savoir: vous êtes tout de même susceptibles de faire l'objet d'une procédure de recouvrement.

ERDF est une filiale d’EDF, dont l’actionnaire majoritaire est l’Etat français. Le coût de la fraude repose donc indirectement sur la collectivité. Si vous avez des difficultés à payer votre facture, mieux vaut contacter son fournisseur pour négocier un échéancier et trouver le moyen de réduire ses consommations, ou encore changer gratuitement de fournisseur d'électricité en choisissant une offre moins chère. Pour cela, il est désoirmais possible de comparer en ligne les offres des fournisseurs.

Je déménage, quelles sont les démarches à faire sur le compteur ?

Transmettre la relève de l'ancien compteur lors de la résiliation

Si vous déménagez, vous devez transmettre l’index réel indiqué sur le compteur de votre ancien logement à votre fournisseur d'électricité. Le plus souvent, les consommateurs envoient cette information en même temps qu'ils demandent la résiliation de leur contrat. L'index réel peut être transmis par Internet, téléphone ou courrier.

Générez votre courrier de résiliation :
Envoyez votre lettre de résiliation avec notre application en ligne. L'envoi de la lettre en recommandé est gratuit si vous souscrivez à votre nouvel abonnement d'énergie avec Selectra, partenaire de Kelwatt.

Transmettre la relève et le numéro de matricule du nouveau compteur lors de la souscription

Le jour de votre emménagement, vous devez relever l’index figurant sur le compteur  d’électricité de votre nouveau logement et le transmettre à votre fournisseur. Cet index de mise en service servira d'index de début de période pour calculer votre consommation et établir votre facture. L’index de mise en service annule et remplace celui fait par l’ancien occupant des lieux. Si vous ne transmettez pas d’index à votre fournisseur, l’index de mise en service est l'index de résiliation du dernier occupant du logement.

Transmettre la relève lors de la souscription chez un nouveau fournisseur

Vous devez relever votre compteur lors du changement de fournisseur. En effet, si vous changez de fournisseur d’électricité et que vous ne transmettez pas à votre nouveau fournisseur de relevé du compteur, ERDF calculera un index estimé à la date du changement effectif et le transmettra ensuite à votre ancien fournisseur et à votre nouveau fournisseur.

Changer de fournisseur d’électricité : quel impact sur le compteur ?

Lorsque vous changez de fournisseur, vous conservez votre installation (compteur, disjoncteur) à l'identique. Il n’y a ni interruption de service, ni intervention technique à prévoir. ERDF continue d’assurer le service de gestion, dépannage et entretien du réseau. C’est également toujours ERDF qui relève votre compteur et qui transmet les données de votre consommation (réelle ou estimée) à votre nouveau fournisseur. En somme, rien ne change pour le compteur et aucun frais n'est engendré.

Changer de fournisseur est gratuit et la procédure est très simple. Dans la pratique, lorsque vous signez un nouveau contrat de fourniture d’électricité, vous n’avez aucune démarche à effectuer auprès de votre ancien fournisseur. Pour avoir des informations au sujet des différents fournisseurs et vous aider à choisir celui qui sera le plus adapté aux caractéristiques de votre consommation, appelez gratuitement Selectra au 09 87 67 54 75. Vous pouvez changer de fournisseur à tout moment et autant de fois que vous le souhaitez, sans frais de résiliation. Vous pouvez ainsi, si vous le souhaitez, revenir chez votre précédent fournisseur et même bénéficier à nouveau des tarifs réglementés si vous le souhaitez.

Quelles offres chez les fournisseurs alternatifs ?

Sélection de fournisseurs moins cher que le tarif Bleu d'EDF -  
Energie Fournisseurs Caractéristiques En savoir plus
Pour l'électricité et le gaz Direct Energie
Offre Directe électricité et gaz
  •  % de réductionsur le prix du kWh (HT) d'électricité et de gaz par rapport aux tarifs réglementés
  • Elu service client 2016.
09 87 67 54 76
ou me faire rappeler
Pour le gaz uniquement eni
Offre Astucio Eco
  • Prix fixe   ans
  •  % de réductionsur le prix du kWh (HT) par rapport aux tarifs réglementés à la souscription
  • Baisse des prix en cas de baisse des tarifs réglementés.
09 87 67 54 33
ou me faire rappeler
Pour l'électricité uniquement Lampiris
Offre Lampiris
  •  % de réduction sur le prix du kWh (HT) par rapport aux tarifs réglementés
  • Electricité 100% verte.
09 78 18 77 00
ou me faire rappeler