Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 22h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
Total Direct Energie

Le prix du kWh HT de l'offre Online à
-10% par rapport au tarif réglementé

👉 Souscrire en ligne

Entretien chaudière gaz 2021 : formules et prix par prestataire

L'entretien d'une chaudière gaz doit être réalisé une fois par an par un professionnel, peu importe l'âge de l'appareil. Il s'agit d'une obligation légale. Pour entretenir sa chaudière, le plus simple est de signer un contrat d'entretien avec un prestataire qui pourra programmer automatiquement la visite tous les ans. Mais quel prestataire choisir et quel coût prévoir ?


⚖ Qui choisir pour l’entretien de ma chaudière gaz ?

Il existe différents professionnels pouvant réaliser un entretien de chaudière gaz en France. Le particulier a le choix entre signer un contrat d'entretien de chaudière auprès d'un prestataire, qui se chargera de programmer l'opération tous les ans, ou faire appel à un prestataire différent chaque année. Dans tous les cas, il est recommandé de demander plusieurs devis et de les comparer avant de choisir une entreprise pour bénéficier des meilleurs tarifs et services.

Voici une sélection de professionnels spécialisés dans l'entretien de chaudière gaz, pour donner une idée de leurs tarifs et des formules qu'ils proposent :

logo edf cham

Cham by EDF
Formule Tarif*
Logement +2 ans
Tarif*
Logement -2 ans
Services inclus
Sécurité 153€ 174€
  • Entretien annuel obligatoire
  • Dépannage avec main d'oeuvre et déplacement inclus
  • Reconduction automatique du contrat
  • Prise de rendez-vous en ligne
  • Paiement par carte bancaire
Total 259€ 259€
  • Les services de la formule Sécurité
  • + Contrôle et purge des radiateurs
  • + Détartrage de l'échangeur sanitaire
  • Réservé aux chaudières de moins de 8 ans
Visite unique 132€ 132€
  • Entretien annuel obligatoire
  • Offre sans engagement

*Tarifs pouvant varier selon la localisation du logement - à jour en Mai 2021 sur les sites des prestataires.

logo engie home service

Engie Home Services
Formule Tarif*
Logement +2 ans
Tarif*
Logement -2 ans
Services inclus
Sécurité 195,62€ 213,41€
  • Entretien annuel (main d'oeuvre et déplacement inclus)
  • Programmation automatique de la visite chaque année
  • Dépannages illimités avec intervention en 48 heures en cas de panne
  • Payable en une fois ou par mois
Intégral 291,50€ 318€
  • Tous les services de la formule Sécurité
  • + Remplacement gratuit des pièces
Visite unique 112,56€ 122,88€
  • Programmation automatique de la visite (main d'oeuvre et déplacement inclus)
  • Attestation délivrée le jour-même
  • Contrat sans engagement

*Tarifs pouvant varier selon la localisation du logement - à jour en Mai 2021 sur les sites des prestataires.

logo garanka

Garanka
Formule Tarif*
Logement +2 ans
Tarif*
Logement -2 ans
Services inclus
Prim's 125€ 142,18€
  • Visite d'entretien annuelle
  • Déplacement offert en cas de panne
Benefi's 154€ 175,16€
  • Les services de la formule Prim's
  • + Main d'oeuvre offert en cas de panne
Totali's 257€ 292,32€
  • Les services de la formule Benefi's
  • + Remplacement gratuit des pièces
Visite unique 128,15€ 142,18€
  • Entretien de la chaudière gaz selon les normes
  • Contrat sans engagement

*Tarifs pouvant varier selon la localisation du logement - à jour en Mai 2021 sur les sites des prestataires.

logo Proxiserve

Proxiserve
Formule Tarif*
Logement +2 ans
Tarif*
Logement -2 ans
Services inclus
Securité 106,80€ 116,52€
  • Visite d'entretien annuelle
  • Nettoyage du brûleur et du conduit
  • Contrôle de présence de monoxyde de carbone
  • Paiement mensuel possible
Confort 118,80€ 129,60€
  • Les services de la formule Sécurité
  • + Dépannage sous 48 heures
Confort Plus 142,80€ 155,76€
  • Les services de la formule Confort
  • + Interventions possibles les samedis
Tout compris 214,80€ 234,24€
  • Les services de la formule Confort Plus
  • + Remplacement gratuit des pièces
Visite unique 115€ 130,81€
  • Entretien de la chaudière gaz selon les normes
  • Contrat sans engagement
  • Paiement comptant

*Tarifs pouvant varier selon la localisation du logement - à jour en Mai 2021 sur les sites des prestataires.

Total Direct Energie logo

Total Direct Energie
Formule Tarif*
Logement +2 ans
Tarif*
Logement -2 ans
Services inclus
Visite unique 149€ 162,55€
  • Entretien annuel obligatoire
  • Offre sans engagement
  • Paiement seulement après l'intervention

*Tarifs pouvant varier selon la localisation du logement - à jour en Mai 2021 sur les sites des prestataires.

QUI ET COMMENT DONC CHOISIR SON PRESTATAIRE POUR L'ENTRETIEN D'UNE CHAUDIERE GAZ ?

L'entretien annuel d'une chaudière gaz est soumis à des normes strictes, que tous les professionnels spécialisés dans ce domaine sont en mesure de réaliser. Il est donc surtout question de comparer les tarifs et les services inclus dans leurs formules. Pour bien choisir, il est conseillé de :

  1. Demander plusieurs devis et comparer les tarifs ;
  2. Penser aux services dont on a réellement besoin (entretien seul ou dépannage inclus) et comparer les services inclus dans chaque formule des différents prestataires ;
  3. S'assurer que le professionnel détient les qualifications et certifications nécessaires.

Je choisis mon contrat d'entretien chaudière Information entretien et dépannage chaudière :
☎️ 01 82 88 67 88 (Service Selectra - actuellement ouvert)
Etre rappelé

💡 Les étapes de l’entretien chaudière gaz

🗓 Quand faire l’entretien de la chaudière ?

Selon le décret 2009-649 du 9 juin 2009, toutes les chaudières de gaz individuelles d'une puissance comprise en 4 et 400 kW doivent faire l'objet d'un entretien annuel. Il n'y a pas de période fixe pour réaliser l'entretien, tant que celui-ci est réalisé une fois par an. Toutefois, certaines périodes sont plus recommandées que d'autres.

En hiver, par exemple, les demandes d'intervention peuvent être nombreuses et les techniciens peuvent être amenés à annuler des rendez-vous d'entretien au profit de dépannages plus urgents, car c'est à cette période que surviennent la plupart des pannes. En automne également, soit juste avant la période de chauffe, les disponibilités des techniciens sont plus limitées car beaucoup de consommateurs décident de réaliser l'entretien de leur chaudière gaz peu avant de la redémarrer.

L'avantage avec un contrat d'entretien de la chaudière gaz, c'est que l'entreprise programme automatiquement la visite annuelle, ce qui évite aux consommateurs d'y penser et de tout organiser lui-même, au risque d'oublier.

💬 Qui contacter pour l’entretien de la chaudière ?

Comme évoqué plus haut, l'entretien de la chaudière gaz doit être réalisé par un professionnel qualifié. Les qualifications à vérifier sont notamment le label PG et les certifications RGE, Qualigaz, Qualisav et Qualicert.

Pour vérifier la légitimité des entreprises et éviter les arnaques, il est possible de se rendre sur l'annuaire Synasav (Syndicat National de la Maintenance et des Services en Efficacité Energétique) qui recense tous les prestataires certifiés pour cette intervention et précise leurs qualifications.

Peut-on faire l'entretien de la chaudière gaz soi-même ? Il est interdit et illégal de réaliser soi-même l'entretien de sa chaudière gaz. Cela peut, de plus, être dangereux. Cette intervention requiert de respecter de nombreuses réglementations définies par la norme AFNOR NF X 50-010.

🔧 Quels sont les éléments contrôlés lors de l’entretien ?

Tous les professionnels ne proposent pas les mêmes services dans leurs formules d'entretien de chaudière gaz. En revanche, la réglementation exige que l'entretien constitue au moins les étapes suivantes (libre aux entreprises d'inclure des prestations supplémentaires) :

  1. Le nettoyage de la chaudière : cette étape est indispensable pour conserver le rendement de l'appareil et éviter la production de monoxyde de carbone. Différents éléments de la chaudière gaz doivent être nettoyés, dont le corps de chauffe, le brûleur, la veilleuse ainsi que l'extracteur ;
  2. La vérification de l'état général de la chaudière : il s'agit de contrôler le bon fonctionnement général de l'appareil et de tous ses éléments : le circulateur, les dispositifs de sécurité, le conduit de raccordement ou encore la pompe ;
  3. L'optimisation des réglages : ici, il faut s'assurer que le débit de gaz est bien réglé afin d'optimiser la consommation du foyer. Cette étape est aussi importante pour des raisons de sécurité. Par exemple, un sur-débit de gaz peut produire du monoxyde de carbone. Le technicien doit alors régler la pression et le débit de gaz, ainsi que les thermostats d'ambiance ou sondes de température, etc. s'il y en a ;
  4. La mesure du monoxyde de carbone : cela consiste à contrôler la sécurité de l'appareil. Le technicien doit alors mesurer la teneur en monoxyde de carbone dans l'air et à proximité de l'appareil en fonctionnement ;
  5. La remise de l'attestation d'entretien de la chaudière gaz : une fois l'intervention terminée, le prestataire doit remettre une attestation d'entretien qui indique tous les points contrôlés et corrigés lors de sa visite. Cette attestation doit être envoyée au consommateur dans un délai de 15 jours suivant l'intervention. Certaines entreprises proposent de la remettre le jour-même. Il est aussi important de la conserver pour une durée minimale de 2 ans pour pouvoir la fournir à l'assurance en cas de sinistre par exemple.

Information entretien et dépannage chaudière ☎️ 01 82 88 67 88 (Service Selectra - actuellement ouvert)
Etre rappelé

🧐 Locataire ou propriétaire, qui gère l’entretien de la chaudière ?

Peu importe que le logement soit occupé par un locataire ou un propriétaire, l'entretien de la chaudière gaz est obligatoire. La question est maintenant de savoir qui du propriétaire et du locataire doit prendre en charge cette intervention dans le cas d'une location. Cela dépend beaucoup de la situation et du type de chaudière (individuelle ou collective).

📜 Qui paye le contrat d’entretien de la chaudière ?

La réglementation stipule que l'entretien de la chaudière gaz individuelle doit être réalisée à l'initiative de l'occupant, donc du locataire si le logement est loué, et du propriétaire si celui-ci réside dans le logement. Dans certains cas particuliers, une clause peut être ajoutée au bail précisant que le contrat d'entretien de la chaudière gaz est signé et pris en charge par le propriétaire, auquel cas le locataire n'a donc pas à s'en occuper et les frais d'entretien sont compris dans ses charges.

Dans le cas d'une chaudière collective, c'est au syndicat de copropriété que revient la responsabilité de programmer et payer pour l'entretien de la chaudière.

⚙ Qui paye les réparations de la chaudière si nécessaire ?

En ce qui concerne les réparations, il y a trois cas de figure possibles :

  1. Des petites réparations : si, suite à l'entretien de la chaudière, le technicien remarque qu'il faut effectuer de petites réparations, notamment changer certaines pièces, c'est au locataire de prendre en charge ces changements ;
  2. De grosses réparations ou un remplacement de la chaudière : si la chaudière est vétuste et nécessite des réparations importantes, voire un remplacement, c'est au propriétaire de payer pour cela. En effet, le propriétaire doit laisser un logement décent et confortable à ses locataires, alors leur donner accès au chauffage fait partie de ses engagements ;
  3. Des réparations suite à un manquement du locataire : si la chaudière tombe en panne et doit être réparée ou remplacée parce que le locataire n'a pas réalisé l'entretien régulier, cela signifie qu'il n'a pas respecté ses obligations. Le locataire doit alors prendre en charge les travaux.

⭕ Que faire en cas de désaccord entre le locataire et le propriétaire ?

Il se peut qu'il y ait un désaccord entre le locataire et le propriétaire, surtout lorsqu'il s'agit de prendre en charge le remplacement de la chaudière gaz, moyennant des coûts importants. À savoir qu'il n'y a pas de sanction aujourd'hui en cas de manquement à l'obligation d'entretenir sa chaudière gaz une fois par an. En revanche, le propriétaire pourra faire une retenue sur le dépôt de garantie correspondant au montant de l'entretien, ou encore faire payer le changement de la chaudière au locataire.

C'est justement là que le problème se pose car il est très courant que le locataire refuse de payer. En cas de désaccord, il y a quelques recours possibles :

  • Trouver un arrangement à l'amiable : le plus simple est de tenter de trouver un arrangement entre les deux parties, par exemple se partager les coûts ;
  • Demander l'avis d'un expert : une autre solution est de demander l'avis d'un chauffagiste professionnel qui pourra confirmer l'origine de la panne et donc déterminer si elle provient bien d'une négligence de la part du locataire ou simplement de l'usure de la chaudière ;
  • Envoyer une mise en demeure : la mise en demeure est une lettre généralement envoyée en recommandé avec accusé de réception afin de demander à l'adversaire d'agir pour régler un litige. Dans ce cas donc, le propriétaire peut envoyer une mise en demeure pour demander au locataire de payer pour le remplacement de la chaudière. Ou au contraire, si le locataire pense que le remplacement ne devrait pas être à sa charge, il peut par exemple envoyer une mise en demeure pour demander au propriétaire de ne pas retenir son dépôt de garantie ;
  • Entamer une procédure civile : il s'agit du dernier recours, si aucune solution à l'amiable n'a été trouvée.

📌 Pourquoi entretenir la chaudière gaz tous les ans ?

Prolongez la durée de vie de votre chaudièreUn chaudière bien entretenue, c'est jusqu'à 12% d'économies d'énergie (selon l'Ademe) :
☎️ 01 82 88 67 88 (Service Selectra - actuellement ouvert)
Etre rappelé

L'entretien de la chaudière gaz doit être effectuée, pas seulement pour respecter la réglementation, mais aussi pour des raisons de sécurité, de performance et de bon fonctionnement de l'appareil. Plus en détails, l'entretien de la chaudière a trois objectifs principaux :

  1. Optimiser la consommation de chauffage : entretenir sa chaudière gaz régulièrement permet de réduire considérablement ses factures de chauffage. Selon l'ADEME, il est possible de faire en moyenne 8 à 12% d'économies d'énergie avec une chaudière entretenue. Sans oublier qu'un appareil bien entretenu rejette aussi moins d'émissions de CO2 ;
  2. Prolonger la durée de vie de la chaudière : le technicien vérifie l'état général de la chaudière durant l'entretien annuel. Il peut alors détecter voire anticiper les anomalies, et les réparer pour éviter les risques de panne et rallonger la durée de vie de l'appareil. Cela évite aussi les dépenses liées au remplacement de la chaudière si elle tombe en panne. À savoir qu'une chaudière bien entretenue a une durée de vie moyenne de 20 ans, contre seulement 10 à 12 ans pour un appareil non entretenu ;
  3. Assurer la sécurité des consommateurs : les appareils au gaz présentent toujours un danger potentiel lorsqu'ils ne sont pas en bon état de fonctionnement. L'entretien de la chaudière gaz garantit la sécurité de la chaudière et de tous les équipements qui la composent. Le technicien vérifie également, durant sa visite, le niveau de monoxyde de carbone afin de le maintenir au plus bas et éloigner les dangers.
EN RÉSUMÉ, QUELS SONT LES RISQUES AVEC UNE CHAUDIÈRE NON ENTRETENUE ?
  • Une panne de la chaudière et donc une obligation d'investir dans son remplacement ;
  • Le risque d'augmentation du niveau de monoxyde de carbone ;
  • La possibilité pour le bailleur ou propriétaire de retenir le montant de l'entretien de la chaudière sur la caution ;
  • Le refus de l'assurance de couvrir en cas de sinistres ;
  • L'augmentation de la consommation de gaz.

🔎 L’entretien chaudière gaz - FAQ

▶️ Comment résilier un contrat d’entretien chaudière ?

Les conditions de résiliation d'un contrat d'entretien de chaudière gaz sont mentionnées dans les conditions générales qui se trouvent en annexe du contrat ou, dans certains cas, en ligne (pour les entreprises qui proposent l'accès à un espace client notamment).

Généralement, il suffit d'envoyer une lettre de résiliation en recommandé avec accusé de réception, mais il est indispensable de prendre en compte les délais requis.

Dans le cas d'un contrat à durée indéterminée, le client peut résilier à tout moment à condition de respecter le délai de préavis (qui est de 30 jours en règle générale). Dans le cas d'un contrat à durée déterminée par contre, il faut résilier à la fin de ce contrat. Le contrat est normalement reconduit automatiquement chaque année. Les entreprises doivent en informer le client au plus tôt trois mois et au plus tard un mois avant ce renouvellement, et lui donner le choix de résilier s'il ne souhaite pas reconduire son abonnement.

▶️ Est-il possible de changer de contrat d’entretien chaudière sans frais ?

Dans le cas où les conditions et délais de préavis stipulés dans le contrat sont respectés, la résiliation du contrat d'entretien peut se faire facilement et sans frais.

Quelques situations particulières permettent en revanche au client de changer de contrat d'entretien chaudière gaz sans frais, en plein abonnement, par exemple en cas de déménagement.

▶️ Quels sont les différents types de chaudière ?

Il existe de multiples modèles de chaudières gaz sur le marché, utilisant des technologies différentes, et de plus en plus avancées. Pour se retrouver parmi tous les modèles existants, voici les trois principaux types de chaudières à gaz :

  1. La chaudière à gaz classique : il s'agit de la chaudière traditionnelle qui fonctionne par combustion en utilisant du gaz naturel ou du gaz propane. Elle a pour avantage de coûter moins cher que les autres modèles, son coût étant de l'ordre de 500 à 2 500€ ;
  2. La chaudière gaz à condensation : c'est la dernière génération des chaudières à gaz, connue pour être plus performante, écologique et économique que la chaudière à gaz classique, sans être beaucoup plus chère. La chaudière à condensation diffère du modèle standard par son mode de fonctionnement. En effet, elle dispose d'une technologie plus avancée qui lui permet de produire de la chaleur non seulement en brûlant le combustible, mais également en récupérant les calories issues des fumées de combustion. Avec ce système, elle garantit jusqu'à 25% d'économies d'énergie. Son prix d'achat varie entre 3 000 et 5 000€. Cet équipement est par ailleurs éligible aux aides de l'Etat pour la transition énergétique (crédit d'impôts, MaPrimeRenov, prime énergie, etc.) ;
  3. La chaudière gaz basse température : il s'agit d'une autre technologie permettant cette fois-ci de réaliser jusqu'à 15% d'économies d'énergie, car la chaudière est en mesure de chauffer l'eau du réseau de chauffage à une température plus faible, soit à 40° contre 90° pour une chaudière à gaz standard. Il faut cependant noter qu'il n'est plus possible d'installer une chaudière basse température dans son logement depuis 2018, suite à la réglementation de la directive ErP, du fait du taux d'oxydes d'azote jugé trop élevé de ces appareils.

Outre les technologies utilisées, on distingue également différents modèles de chaudières gaz par rapport à leur installation. Il existe notamment les chaudières murales qui sont des dispositifs adaptés à des consommations peu importantes, et les chaudières au sol qui sont plus puissantes et donc idéales pour les grosses consommations.

▶️ Quels sont les différents combustibles des chaudières ?

Dans le cas où les conditions et délais de préavis stipulés dans le contrat sont respectés, la résiliation du contrat d'entretien peut se faire facilement et sans frais.

Une chaudière peut fonctionner avec différents combustibles. D'ailleurs, le choix du combustible est un point déterminant lorsqu'on choisit sa chaudière, car c'est de ce choix que dépendent le coût, le rendement, l'efficacité et l'impact environnemental de la chaudière. Il existe aujourd'hui sur le marché :

Mis à jour le
Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 22h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
Total Direct Energie

Le prix du kWh HT de l'offre Online à
-10% par rapport au tarif réglementé

👉 Souscrire en ligne