Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
Total Direct Energie

Le prix du kWh HT de l'offre Online à
-10% par rapport au tarif réglementé

👉 Souscrire en ligne

Chaudière à condensation : faut-il choisir ce mode de chauffage ?

Chaudière gaz

La chaudière à condensation est l'un des modes de chauffage les plus performants du marché. Grâce à son fonctionnement plus avancé, elle promet jusqu'à 30% d'économies sur la consommation de chauffage par rapport à une chaudière classique. Son achat est éligible aux primes énergie et aux diverses aides de l'Etat pour la transition énergétique. Voici, en détails, pourquoi la chaudière à condensation est un bon choix et un investissement rentable.


🧐 C'est quoi une chaudière à condensation ? en 5 points

Une chaudière à condensation fonctionne avant tout par combustion, comme la plupart des chaudières classiques. En d'autres mots, elle brûle un combustible (gaz naturel, fioul ou encore bois) pour chauffer l'eau qui alimente les radiateurs du logement. La grande différence se trouve dans la technologie innovante qu'elle utilise, lui permettant d'être beaucoup plus économique et écologique.

1️⃣ Un appareil économique et peu énergivore

Si la chaudière à condensation est plus économique qu'une chaudière classique, c'est dû à sa capacité à récupérer la chaleur contenue dans les fumées issues de la combustion. Pour faire simple, une chaudière standard va brûler un combustible pour produire de la chaleur. Cette combustion produit des fumées qui sont rejetées dans l'atmosphère. La chaudière à condensation exploite tout le potentiel de la combustion, en récupérant cette chaleur latente.

Les fumées sont refroidies pour créer de la vapeur d'eau qui, lorsqu'elle est condensée, libère de la chaleur pour chauffer l'eau de retour des radiateurs. L'eau est donc préchauffée avant de circuler à nouveau dans le circuit du système de chauffage, ce qui limite l'utilisation du combustible. Avec ce principe de fonctionnement, la chaudière à condensation garantit jusqu'à 30% d'économies sur les factures de chauffage par rapport à une chaudière gaz ou une chaudière fioul classique.

Garantir la longévité de sa chaudière grâce à des entretiens réguliers Information entretien et dépannage chaudière :
☎️ 01 82 88 67 88 (Service Selectra - actuellement ouvert)
Etre rappelé

2️⃣ Un appareil de chauffage écologique

flamme de gaz vert chaudière à condensation

Cette technologie innovante utilisée par la chaudière à condensation ne permet pas seulement de réduire les factures de chauffage d'un foyer, mais également de diminuer son empreinte écologique.

En effet, comme la chaudière récupère la chaleur contenue dans les fumées issues de la combustion, elle utilise donc moins de combustible. Qui dit moins de combustible, dit évidemment moins d'émissions de gaz polluant : CO2, composés azotés, etc. Voilà pourquoi la chaudière à condensation est bien plus écologique qu'une chaudière classique. D'ailleurs, cet appareil est éligible aux différentes primes énergie et aides à la conversion chaudière mises en place par l'Etat pour répondre aux défis de la transition énergétique.

3️⃣ La chaudière à condensation ne se limite pas à l’utilisation d’un seul combustible

Un autre avantage de la chaudière à condensation est qu'elle existe en différents modèles, ou plus précisément, différents combustibles. Cet appareil peut fonctionner au gaz (gaz naturel ou gaz propane), au fioul et au bois - tous des combustibles de chauffage à haut pouvoir calorifique qui garantissent un bon rendement énergétique.

Le choix du combustible est essentiel lorsqu'on choisit sa chaudière à condensation, car c'est ce qui détermine le prix de l'appareil, le coût de la consommation, ou encore l'espace de stockage à prévoir.

4️⃣ Compacte, elle peut trouver sa place dans tous types de logements

En ce qui concerne l'emplacement de la chaudière à condensation, il n'y a pas de contrainte particulière, étant donné que l'appareil est de petite taille et peut se placer dans toutes les pièces de la maison, et dans tous les types de logements. On distingue même des chaudières murales ainsi que des chaudières au sol.

En revanche, selon le combustible, il est nécessaire de prévoir l'installation d'un espace de stockage dédié. Dans le cas d'une chaudière au fioul ou au gaz propane, il faut installer une citerne à l'extérieur du logement. Dans le cas d'une chaudière à condensation au bois, il faut prévoir un silo pour stocker le bois - soit un espace d'au moins 5 à 6m2 pour contenir une quantité suffisante de combustibles pour une année de chauffage.

5️⃣ Elle fait partie des équipements adaptés à la réglementation en vigueur

facture chaudière gaz condensation

La directive éco-conception ou ErP est une directive de l'Union Européenne, dont le but est de retirer du marché tous les appareils qui ne respectent pas un certain nombre de critères de performance et d'écologie. Cette réglementation exige notamment le retrait de tous les appareils ayant un rendement énergétique inférieur à 86%. La chaudière à condensation respecte la norme en vigueur, avec un rendement pouvant atteindre 110% (contre 70% à 80% pour les chaudières classiques, et 80% à 90% pour les chaudières à basse température).

En 2018, la réglementation évolue, avec une nouvelle exigence relative aux émissions d'oxydes d'azote (NOx). Elle exige en effet cette fois-ci le retrait des appareils de chauffage dont le taux de NOx dépasse les 56m/kWh pour le gaz et 128 mg/kWh pour le fioul. La majorité des chaudières basse température ne respecte pas cette exigence, les rendant également exclues du marché. La chaudière à condensation, en revanche, répond toujours aux critères exigés.

La chaudière à condensation est-elle donc obligatoire ? Il est vrai qu'avec les normes en vigueur, on pourrait croire que la chaudière à condensation est donc le mode de chauffage à choisir obligatoirement. Mais ce n'est pas le cas. Les chaudières de type Bas NOx (qui sont une évolution de la chaudière à basse température) répondent également à ce jour aux critères d'exigence de la directive ErP.

💰 Quel est le prix d'une chaudière à condensation ?

Le prix d'une chaudière à condensation varie selon un très grand nombre d'éléments, dont le plus important est le combustible choisi. À savoir que la chaudière au bois à condensation est la plus chère du marché.

🔥 Prix d’une chaudière au gaz à condensation

Le prix d'une chaudière à condensation gaz est relativement raisonnable, variant entre 3 000€ et 7 000€ selon la marque et la puissance de l'appareil. La chaudière au gaz à condensation est d'ailleurs l'un des modèles les plus utilisés. Le gaz naturel est en effet très apprécié pour son excellente performance et sa capacité à diffuser la chaleur de façon homogène dans le logement.

Avantages et inconvénients du gaz
👍 Avantages 👎 Inconvénients
  • Un combustible ayant un haut pouvoir calorifique
  • La chaudière gaz condensation est éligible aux primes énergie
  • Le gaz naturel ne nécessite pas d'espace de stockage dédié

J'augmente mes économies avec un fournisseur de gaz naturel moins cher☎️ 09 75 18 41 65
Être rappelé

💰 Prix d'une chaudière au fioul à condensation

Concernant son prix d'achat, une chaudière au fioul à condensation est la moins chère, avec un coût qui tourne autour de 1 000 à 8 000€. Le fioul est aussi un combustible avec un haut pouvoir calorifique, garantissant un bon confort thermique. Il a l'avantage d'être disponible partout en France, contrairement au gaz naturel qui nécessite d'être desservi par le réseau de GRDF (sachant que 12 000 communes françaises ne sont pas desservies par le réseau de gaz de ville aujourd'hui).

Il faut savoir que le fioul est une énergie polluante et de plus en plus chère. D'ailleurs, pour cette raison, le chauffage au fioul est amené à disparaître d'ici 2030. Dès 2022, le gouvernement interdit l'installation de chaudières fioul neuves. En d'autres mots, ceux qui veulent remplacer leur mode de chauffage (pour changer d'énergie ou simplement remplacer un vieil appareil) ne pourront plus opter pour la chaudière fioul condensation ou classique à partir de janvier 2022.

Avantages et inconvénients du fioul
👍 Avantages 👎 Inconvénients
  • Un combustible ayant un haut pouvoir calorifique
  • La chaudière au fioul à condensation est la moins chère à l'achat
  • Le fioul est disponible partout en France
  • Le fioul est polluant et amené à disparaître progressivement en France
  • Les prix du fioul fluctuent très régulièrement et même selon les régions
  • Nécessite une cuve à fioul pour stocker le combustible

🌲 Prix d'une chaudière au bois à condensation

Une chaudière au bois (différente de la chaudière à granule) à condensation coûte en moyenne entre 8 000€ et 20 000€ - hors frais d'installation, ce qui en fait l'un des modèles les plus chers du marché.

La chaudière au bois à condensation est le mode de chauffage le plus avantageux en termes de performances énergétiques et écologiques. En plus des économies d'énergie déjà générées par la chaudière à condensation, l'utilisation du bois - qui est une énergie renouvelable - rend l'appareil encore plus propre, avec quasiment pas d'émissions de CO2.

Elle reste néanmoins un investissement intéressant, sachant que le bois est le combustible le moins cher et dont le prix est le plus stable - permettant ainsi une réelle économie à l'usage. Sans oublier que ce modèle est éligible aux différents dispositifs financiers mis en place par l'Etat.

Avantages et inconvénients du bois
👍 Avantages 👎 Inconvénients
  • Le bois est une ressource naturelle et renouvelable
  • Le bois est le combustible le moins cher et dont le prix est stable
  • La chaudière au bois à condensation est éligible aux aides de l'Etat
  • La chaudière au bois est le modèle le plus cher à l'achat
  • Elle nécessite un espace de stockage (silo)
  • Le bois est sensible à l'humidité, ce qui peut impacter son rendement

💎 Quelle prime pour l’installation d’une chaudière condensation ?

Pour faciliter le financement de sa chaudière à condensation, il est conseillé de se renseigner sur les différentes aides de l'Etat mises en place pour ce type de travaux. En effet, il existe de nombreux dispositifs financiers qui visent à encourager les ménages français à remplacer leur appareil de chauffage par une chaudière à haute performance énergétique, incluant naturellement la chaudière à condensation.

En 2021, voici les aides disponibles pour ce type d'installation :

Primes et aides pour installer une chaudière à condensation en 2021
Nom de l'aide Montant de l'aide Conditions
▶️ Prime Energie CEE 600€ à 1200€
Selon les revenus
  • Propriétaire, locataire occupant ou bailleur
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE
  • Démarche à effectuer avant l'engagement d'opération auprès du fournisseur de son choix
  • La chaudière doit respecter les critères techniques (performance, etc.)
▶️ MaPrimeRénov (ANAH) 800€ à 3500€
Selon les revenus
  • Propriétaire occupant seulement
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE
  • Revenus ne dépassant pas les plafonds fixés
▶️ Habiter mieux sérénité (ANAH) Prise en charge jusqu'à 60%
des travaux de rénovation énergétique
  • Propriétaire occupant, logement terminé depuis plus de 15 ans
  • Les travaux doivent apporter un gain énergétique d'au moins 35%
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE
▶️ Eco-PTZ jusqu'à 30 000€ à taux 0
Selon le bouquet de travaux prévu
  • Propriétaire occupant ou bailleur
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE
  • Demande à déposer auprès d'une banque apte à accorder un prêt à taux 0
▶️ TVA réduite Réduction de la TVA à 5,5%
  • Propriétaire, locataire occupant ou bailleur
  • Travaux réalisés par un professionnel RGE
  • Logement construit depuis plus de 2 ans
▶️ Chèque énergie 48€ à 277€
Selon les revenus
  • Propriétaire ou locataire occupant
  • Revenus ne dépassant pas les plafonds fixés

RGE : Reconnu Garant de l'Environnement
Données à jour en 2021

Chaudière à condensation au gaz naturel ?Je baisse le prix du kWh avec Selectra :
☎️ 09 75 18 41 65
Être rappelé

🔧 L’installation et l’entretien d’une chaudière à condensation

Au-delà du choix du modèle de la chaudière à condensation, il est indispensable de penser à son installation et son entretien, qui sont également soumis à différentes réglementations. Ces opérations sont facturées et doivent être réalisées par un professionnel certifié RGE.

⚙️ Pré-requis et installation de la chaudière à condensation

Pour des raisons de sécurité, il est impératif de faire appel à un professionnel qualifié pour installer sa chaudière à condensation. Le gaz et le fioul, particulièrement, sont des combustibles dangereux à manipuler sans les connaissances techniques nécessaires et les outils adéquats. Sans oublier que faire appel à un professionnel RGE fait aussi partie des pré-requis pour pouvoir prétendre à la majorité des primes et aides de l'état.

Par ailleurs, seul un professionnel peut effectuer l'installation en respectant toutes les normes en vigueur. Les rôles de l'artisan RGE lors de l'installation d'une chaudière à condensation incluent :

contrat gaz chaudière condensation
  • Le choix entre une chaudière à condensation murale ou une chaudière à condensation au sol selon les besoins du foyer et les caractéristiques du logement ;
  • Le choix de l'emplacement de l'appareil pour un confort optimal, selon les pièces à chauffer ;
  • Les travaux de raccordement au conduit d'évacuation des fumées (cheminée, ventouse, etc.) ;
  • L'installation de l'espace de stockage (cuve, silo, etc.) ;
  • L'installation du ballon d'eau chaude, pour ceux qui utilisent leur chaudière également pour l'eau chaude sanitaire.

Á savoir que l'installation d'une chaudière à condensation par un professionnel est le plus souvent facturée sur devis, selon l'étendu des travaux, le modèle de chaudière, le combustible choisi, ou encore l'artisan choisi (d'où la nécessité de demander plusieurs devis avant de lancer les travaux). Cette intervention peut coûter entre 400 et 3 500€.

📋 Les obligations liées à l’entretien de la chaudière à condensation

La chaudière à condensation (que ce soit au gaz, au fioul ou au bois) doit faire l'objet d'un entretien annuel. Au delà d'être une obligation légale, cet entretien permet d'assurer la sécurité des usagers et le bon fonctionnement de l'appareil, tout en évitant la surconsommation d'énergie.

L'entretien d'une chaudière à condensation doit être réalisée par un chauffagiste professionnel. Ici, le particulier a deux options : soit faire appel au prestataire de son choix tous les ans, soit signer un contrat d'entretien avec un artisan afin que celui-ci programme automatiquement l'opération chaque année. Dans le deuxième cas, des services complémentaires sont souvent inclus, comme le dépannage de la chaudière.

Pour une chaudière au bois à condensation, il faut également effectuer deux ramonages par an (dont un en période de chauffe), en plus de l'entretien annuel obligatoire.

Lors de l'entretien, le professionnel va procéder à différentes vérifications :

  • Le nettoyage du foyer de la chaudière ;
  • Le nettoyage et la vérification du brûleur ;
  • Le contrôle des organes de sécurité ;
  • Le réglage de la combustion ;
  • La vérification des échangeurs.

En moyenne, le prix de l'entretien d'une chaudière à condensation varie entre 90€ et 300€ par an.

Quel prestataire choisir pour l'entretien d'une chaudière à condensation ? Information entretien et dépannage chaudière :
☎️ 01 82 88 67 88 (Service Selectra)
Etre rappelé

⭐ Quels sont les avantages et inconvénients de la chaudière à condensation ?

✅ Quels sont les avantages de la chaudière à condensation ?

La chaudière à condensation a de multiples avantages qui en font un excellent choix pour allier confort dans son logement, économies sur ses factures d'énergie et respect de l'environnement. En effet, parmi les avantages principaux de la chaudière à condensation, on peut citer :

 Sa haute performance énergétique : le principe de fonctionnement d'une chaudière à condensation fait que la même quantité de combustible permet de produire plus de chaleur, d'où son excellente performance énergétique. C'est aussi cela qui permet de réaliser jusqu'à 30% d'économies d'énergie, lorsque l'utilisation de la chaudière est optimisée. Pour davantage d'économies, il est aussi possible d'ajouter un programmateur ou un thermostat afin de piloter son chauffage et éviter les gaspillages.

 Un appareil vite rentabilisé : grâce aux économies générées par la chaudière, son achat est vite rentabilisé. Selon l'ANAH, le temps de retour sur investissement avec une chaudière à condensation est estimé à maximum 7 ans (pour un logement aux combles non isolés), avec une économie de 500€ par an environ.

 Une consommation plus écologique : il est vrai que la chaudière à condensation fonctionne tout de même avec des énergies fossiles (sauf pour les chaudières au bois). En revanche, grâce à sa technologie plus avancée, elle utilise moins de combustible et limite donc son impact sur l'environnement. Il s'agit d'un appareil bien plus écologique que les chaudières classiques, car il rejette moins de gaz à effet de serre.

❌ Les limites de la chaudière à condensation

Malgré ses multiples points positifs, la chaudière à condensation a aussi quelques limites dont il est nécessaire de prendre connaissance :

 Des économies attendues pas toujours réalisées : la chaudière à condensation permet de réaliser des économies considérables, mais en réalité, cela dépend de beaucoup de paramètres, comme les habitudes du foyer, l'isolation du logement, ou encore la puissance de l'appareil (il faut que la puissance soit adaptée aux besoins du logement pour que l'appareil ne fonctionne pas en sur-régime ou sous-régime notamment). Ainsi, il faut également prendre en compte les bons éco-gestes du quotidien pour optimiser ses économies.

  Un investissement rentable, mais coûteux : tous les avantages apportés par une chaudière à condensation ont un prix. En effet, même s'il s'agit d'un achat vite rentabilisé, l'investissement initial reste plus important qu'avec une chaudière classique, ce qui peut freiner les consommateurs. Heureusement, il existe les aides à la rénovation énergétique pour faciliter son financement.

  Un raccordement obligatoire au réseau des eaux usées : le fonctionnement spécifique de la chaudière à condensation fait que l'appareil doit être raccordé au réseau des eaux usées, pour évacuer ce qu'on appelle les condensats issus de la combustion. Son fonctionnement l'oblige en effet à rejeter une moyenne de 10 litres d'eau par jour.

💡 Pour conclure, faut-il privilégier une chaudière à condensation à un autre type de chauffage ?

La chaudière à condensation est un mode de chauffage très recommandé, parmi tous les modèles de chaudières sur le marché. Elle fait d'ailleurs partie des seuls systèmes répondant encore aux réglementations en vigueur. Cela dit, elle ne convient pas à tout le monde. Il faut en effet prendre en compte différents éléments pour savoir si c'est bien la solution adaptée pour soi. Ce choix dépend notamment de :

  1. Les capacités de stockage des combustibles : par exemple, si le logement est placé sur une surface restreinte, il peut être difficile d'y installer une cuve à fioul ou une cuve propane pour sa chaudière à condensation. De même, si le logement n'est pas desservi par le réseau de gaz, il faudrait alors penser à d'autres alternatives ;
  2. L'isolation du logement : une maison mal isolée ne générera pas autant d'économies d'énergie, même avec une chaudière à condensation, car il faudra toujours chauffer plus longtemps et plus intensément. L'investissement ne sera donc pas rentabilisé aussi rapidement ;
  3. Le budget initial alloué au changement de chaudière : comme elle est plus chère, la chaudière à condensation n'est pas à portée de tous. Il est donc nécessaire de penser au budget initial que l'on peut allouer à son achat avant de faire un choix.
Mis à jour le
Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
Total Direct Energie

Le prix du kWh HT de l'offre Online à
-10% par rapport au tarif réglementé

👉 Souscrire en ligne